Une belle promenade d’automne à Burwash

Ce dimanche matin, notre petite famille a profité d’un temps relativement sec pour nous balader dans les environs de notre village. Voici quelques photos de notre promenade d’automne à Burwash… 


C’est parti pour une promenade d’automne à Burwash

Point de départ : le centre du village de Burwash.

Le clocher trapu de sa vieille église donne au village un côté « vieille Angleterre » typique.

Automne à Burwash, East Sussex © French Moments

L’église de Burwash et le War Memorial © French Moments

La promenade nous mène au nord du village de Burwash dans une campagne idyllique.

Automne à Burwash, East Sussex © French Moments

Dans la campagne anglaise de Burwash © French Moments

Souvent, les chemins traversent les prairies.

Automne à Burwash, East Sussex © French Moments

Promenade automnale près de Burwash © French Moments

Avec vues sur les collines riantes et verdoyantes de Burwash.

Automne à Burwash, East Sussex © French Moments

Les collines riantes de Burwash © French Moments

Parfois, le sentier traverse un petit bois. Une passerelle franchit un petit ruisseau…

Automne à Burwash, East Sussex © French Moments

Petit pont à l’orée du bois © French Moments

Puis nous sommes de retour dans les prairies… bien boueuses à certains endroits !

Automne à Burwash, East Sussex © French Moments

Les chemins sont parfois boueux © French Moments

Mais le beau spectacle de la campagne anglaise nous fait oublier la gadoue.

Automne à Burwash, East Sussex © French Moments

Pendant notre promenade automnale près de Burwash © French Moments

Un des plus beaux endroits est ce chemin entre deux prairies que délimitent une rangée de chênes.

Automne à Burwash, East Sussex © French Moments

Une promenade bucolique, ça vous tente ? © French Moments

Au bout de ce chemin paisible se trouve les premières maisons de Burwash.

Automne à Burwash, East Sussex © French Moments

Un sentier bucolique à souhait près de Burwash © French Moments

Dont cet ancien séchoir à houblon, que l’on appelle ici un « Oast House ».

Automne à Burwash, East Sussex © French Moments

Un ancien séchoir à houblon (oast house) à Burwash © French Moments

On en trouve beaucoup dans la partie orientale du East Sussex et dans le Kent voisin.

J’espère que ces quelques photos vous auront donné un bel aperçu de la campagne anglaise près de Burwash.


Publié dans Angleterre, East-Sussex, Un Français en Angleterre | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Comment se déroule le Remembrance Day en Angleterre ?

Le Remembrance Day est une journée de commémoration à la mémoire des morts pendant la Première guerre mondiale et les guerres qui ont suivie. J’ai eu l’opportunité d’assister à la cérémonie du Remembrance Day à Burwash, petit village d’East Sussex. 


Le Remembrance Day, le Jour du Souvenir

L’année dernière, j’assistais à l’Armistice de la Première guerre mondiale dans mon village de Granier en Savoie.

Ce fut un moment émouvant, notamment puisqu’il s’agissait du centenaire de l’accord de cessez-le-feu signé par les belligérants (France, Grande-Bretagne et Allemagne) dans la Clairière de Rethondes.

Ce 10 novembre 2019, c’était en Angleterre que, pour la première fois, j’assistais à la cérémonie de ce Jour du Souvenir.

France-Angleterre : Similarités et différences dans la commémoration

Et pour tout vous dire, j’ai trouvé que, de part et d’autre de la Manche, cette journée se déroule de façon très similaire. Il existe effectivement de nombreux points communs : le défilé des officiels, la minute de silence, le dépôt de gerbe au monument aux morts, la sonnerie aux morts…

Toutefois, si la Marseillaise retentit en France, à Burwash nous n’avons pas entonné le « God Save The Queen », l’hymne national anglais. En revanche, il est interprété lors de l’office religieux et dans les grandes villes comme à Londres.

Pas de maire mais un pasteur anglican !

La deuxième grande différence est l’implication centrale de l’église anglicane pendant la cérémonie. A Burwash, c’est le pasteur anglican (Vicar en anglais) qui a donné une allocution et lu une prière. Car, contrairement à la France, on ne parle pas de « commune de Burwash » mais de « paroisse de Burwash » (parish). Et comme il n’existe pas de maire, la fonction honorifique du prêtre anglican est, semble-t-il, renforcée.

La fleur symbole du sang versé

Enfin, dernière différence : le choix de la fleur pour symboliser ceux qui sont tombés au combat. En France, c’est le bleuet. Cette fleur des champs rappelle la couleur des uniformes des Poilus. On dit qu’elle était la seule plante à repousser après les terribles combats de Picardie et du Nord.

En Angleterre, comme dans tous les pays du Commonwealth, c’est le coquelicot (red poppy) qui le remplace. La couleur rouge est naturellement associée à celle du sang versé par les soldats. Et le coquelicot, comme le bleuet, poussait abondamment sur le bord des tranchées des champs de bataille du nord de la France et de Belgique.

Il est de coutume en Angleterre de porter un coquelicot en papier sur le côté gauche de sa poitrine, là où se trouve le cœur (encore un symbole !)

On retrouve le coquelicot sous diverses décorations, en guirlandes, en couronnes…

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Guirlande de coquelicots à Burwash © French Moments

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Panneaux de signalisation typiquement anglais décorés de coquelicots, Burwash © French Moments


Le déroulement de la cérémonie

Ce qui suit est un petit récit illustré de la cérémonie à laquelle j’ai assisté dans le village de Burwash (East Sussex). [Lisez ici mon récit du centenaire de l’Armistice 1918 à Granier en Savoie].

Comme dans le reste du pays, la cérémonie a lieu le dimanche le plus proche du 11 novembre : le Remembrance Sunday.

Et pour une fois, après tant de journées pluvieuses en automne, le beau temps était au rendez-vous !

Vers 11h, la rue principale du village est fermée à la circulation pour permettre le défilé de la fanfare et des officiels.

Celui-ci parcourt la Main Street jusqu’au Burwash War Memorial, près de l’église.

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Le défilé du Remembrance Day à Burwash © French Moments

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Les musiciens défilé du Remembrance Sunday à Burwash © French Moments

Burwash War Memorial © French Moments

La fanfare à son arrivé au monument aux morts de Burwash © French Moments

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

La fanfare à Burwash © French Moments

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

La fanfare à son arrivée au monument aux morts de Burwash © French Moments

Puis suivent les officiels qui prennent leur marque devant le monument aux morts.

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Les officiels © French Moments

Le Burwash War Memorial, le monument aux morts

Ce cénotaphe est un monument funéraire élevé en 1920 à la mémoire des soldats morts au combat. Il ne contient pas de corps (contrairement au mausolée).

Le Burwash War Memorial au centre du village © French Moments

Le Burwash War Memorial au centre du village © French Moments

Ce monument aux morts est assez unique en son genre. Il présente la particularité d’être surmonté d’une lanterne.

La lanterne éclairée du Burwash War Memorial © French Moments

La lanterne éclairée du Burwash War Memorial © French Moments

Sa lumière s’allume lors de l’anniversaire de la mort d’un des soldats. Les noms d’une centaine de soldats qui ne sont jamais rentrés chez eux sont gravés sur le monument.

Burwash War Memorial© French Moments

Le nom des soldats morts au combat gravé sur le Burwash War Memorial © French Moments

Le Burwash War Memorial © French Moments

Le Burwash War Memorial © French Moments

Quand l’église sonne les onze coups du matin

Les deux minutes de silence sont observées, comme en France, à la 11e heure du 11e jour du 11e mois (“the eleventh hour of the eleventh day of the eleventh month”).

Le Burwash War Memorial et l'église anglicane © French Moments

Le Burwash War Memorial et l’église anglicane © French Moments

A 11h, la sonnerie aux morts du Last Post est interprétée à la trompette.

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Les officiels © French Moments

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Les officiels © French Moments

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Les officiels © French Moments

Ensuite, le pasteur anglican lit une exhortation devant le cénotaphe.

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

La pasteur lisant l’exhortation devant le Burwash War Memorial© French Moments

Il s’en suit deux minutes de silence. Moment de recueillement.

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Pendant la minute de silence à Burwash © French Moments

L’hymne The Reveille signale la fin du silence.

La cérémonie se poursuit par le dépôt de gerbes, des couronnes de coquelicots (poppy wreaths), au pied du monument aux morts.

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Le dépôt de couronnes de coquelicots au pied du Burwash War Memorial© French Moments

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Le dépôt de couronnes de coquelicots au pied du Burwash War Memorial© French Moments

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Les couronnes de coquelicots au pied du Burwash War Memorial© French Moments

Les représentants de l’église sont les premiers à se diriger vers l’église.

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

En route vers l’église © French Moments

Puis suivent les officiels.

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

A l’issue de la minute de silence © French Moments

La commémoration se termine par un office religieux à l’église.

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

La cérémonie se poursuit dans l’église anglicane du village de Burwash © French Moments


Après avoir assisté à plusieurs cérémonies du 11 novembre en France et en Australie, j’ai été très ému de constater que les villageois restaient attachés à ce moment du souvenir. Comme à Granier l’année dernière, j’ai constaté que jeunes et vieux participaient à l’événement main dans la main. Preuve que les deux conflits mondiaux ont été si traumatisant pour toute une génération qu’il est utile de répéter encore et toujours : Lest we forget. N’oublions pas.

Remembrance Day à Burwash, East Sussex © French Moments

Lest We Forget – N’oublions pas. Burwash, 10 novembre 2019 © French Moments


 

Publié dans Angleterre, East-Sussex, Un Français en Angleterre | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Pourquoi il faut absolument découvrir le Haut-Weald !

Depuis que nous résidons à Burwash, nous découvrons les différentes appellations de notre région. East-Sussex, Sud-Est de l’Angleterre… Mais il y a aussi le Weald et le High Weald. Pour les novices que nous sommes, tout ça c’est un peu confus. Quelques petites recherches sur le sujet et tout devient clair. Direction ma campagne anglaise dans la région du Haut-Weald. Un territoire qui se situe entre Londres et la Manche, reconnue pour ses magnifiques paysages. 


Le Haut-Weald, c’est où ?

Le Haut-Wield à Burwash © French Moments

La campagne du Haut-Wield à Burwash © French Moments

Le Haut-Weald est la partie centrale d’une région située entre Londres et la Manche : le Weald. En anglais, il s’appelle « High Weald ».

Il s’étend sur quatre comtés :

  • le East Sussex (Hastings, Rother, Wealden),
  • le Kent (Ashford, Sevenoaks, Tonbridge and Malling, Tunbridge Wells),
  • le Surrey (Tandridge) et
  • le West Sussex (Crawley, Horsham, Haywards Heath).

Carte Haut Weald

Le Haut-Weald est un territoire protégé et reconnu pour la beauté de ses paysages. Il fait d’ailleurs partie de la liste des 49 « Areas of Outstanding Natural Beauty ».

Téléchargez la carte montrant les limites du High Weald.

Son nom [Weald] est d’origine saxonne et signifie « pays boisé ». Il est à ce titre voisin du mot « Wald » en allemand, qui signifie « forêt ».

Force est de constater qu’en ce début du 21e siècle, le Weald est toujours boisé ! Il apparaît même comme l’un des territoires anglais les plus boisés.


Des paysages bucoliques !

Le Haut-Weald est un espace remarquable pour ses paysages bucoliques et ruraux.

Haut-Wield près de Burwash © French Moments

Dans la campagne du Haut-Wield près de Burwash © French Moments

Il se caractérise par :

  • un paysage rural hérité du moyen-âge qui se classe parmi les mieux conservés en Europe du Nord.
  • une contrée de petits bois (les shaws) et de bocages aux parcelles de formes irrégulières
  • un espace traversé par de petites routes de campagne noyées dans la verdure
  • un territoire abritant de petits ruisseaux aux coteaux ravinés (les gills)

Les fans des romans de Jane Austen (Orgueil et Préjugés) ou de Alan Alexander Milne (Winnie l’Ourson) s’y retrouveront complètement pour l’atmosphère « Vieille Angleterre » qui s’en dégage.

Burwash © French Moments

Chemin typique du bocage près de Burwash © French Moments

Si proche de Londres, ce pays est étonnamment rural. Les routes sinueuses se perdent dans les collines arrondies du bocage anglais, parsemés de petits villages et de fermes isolées.

Dans les environs de Mayfield © French Moments

Dans les environs de Mayfield © French Moments

 


De nombreuses forêts !

Le High Weald est également un lieu apprécié des promeneurs. De nombreuses forêts et sous-bois humides contribuent à sa réputation.

Aux 17e et 18e siècles, les forêts ont souffert d’intenses défrichements. Le bois était utilisé en tant que matière première ou source d’énergie pour les besoins de l’industrie : chantiers navals, charbon de bois pour les forges, les cristalleries et les briqueteries.

Dans le bois de Bodiam © French Moments

Dans le bois de Bodiam © French Moments

Toutefois, la forêt fait toujours partie du paysage wealdien. On estime que les forêts couvrent aujourd’hui 23% du territoire. L’une des plus fortes densités de forêt en Grande-Bretagne !

Pour vos balades forestières, on notera les massifs forestiers de St Leonards, Dallington, Darwell, Brede High Wood, Beckley Woods, Bedgebury, mais surtout la célèbre Ashdown Forest.

Forêt du Haut-Weald © French Moments

Bruyères et fougères dans la forêt du Haut-Weald © French Moments

Ces forêts abritent une végétation particulière due à la présence de grès sur son sol. Ainsi, les paysages font la part belle aux landes de bruyère parsemées de pins, bouleaux, fougères, bruyères, châtaigniers. Mais également de hêtres et de chênes…


Les bourgades du Haut-Weald

Quelques villes se trouvent sur le territoire du Haut-Weald. On peut mentionner Horsham, Burgess Hill, East Grinstead, Haywards Heath, Tonbridge, Tunbridge Wells et Crowborough.

Cranbrook © French Moments

L’église anglicane de Cranbrook © French Moments

La contrée abrite de jolis villages ou bourgades. Quelques exemples : Tenterden, Winchelsea, Cranbrook, Battle, Burwash, Mayfield, Goudhurst, Maresfield…

Mayfield © French Moments

Maison à pans de bois à Mayfield © French Moments

Le littoral comprend les villes balnéaires de Hastings et Bexhill-on-Sea, ainsi que la cité historique de Rye.


Des sites touristiques majeurs

Vous aimez les manoirs, les châteaux, les jardins, les ruines romantiques… ? Le patrimoine architectural du Haut-Weald est particulièrement riche.

Le château de Bodiam © French Moments

Le château de Bodiam © French Moments

Quelques idées de sortie :

  • Les ruines de l’abbaye de Battle. Site de la célèbre Bataille de Hastings (1066).
  • Le fantastique château-fort de Bodiam. Un de plus beaux châteaux d’Angleterre.
  • L’Union Mill à Cranbrook. Le plus haut moulin à vent de la région.
  • Le château de Scotney, un des domaines les plus pittoresques de la contrée.
  • Le manoir de Bateman’s à Burwash. Ancienne demeure de Kipling, l’auteur du Livre de la Jungle.
  • L’abbaye de Bayham. Des ruines romantiques d’une abbaye fondée en 1207 et dissoute au 16e siècle.
  • Le château de Tonbridge, un des plus anciens châteaux d’Angleterre.
  • Penshurst Place, un grand manoir gothique du 14e siècle.
  • Le château de Hever, forteresse médiévale construite à partir du 13e siècle.
  • Le château de Chiddingstone, un édifice du début du 19e siècle.
  • Hammerwood Park, un manoir étonnant construit en 1792 dans le style Greek Revival.
  • La Priest House à West Hoathly. Le presbytère est une jolie maison à pans de bois datant du 15e siècle.
  • Les jardins de Wakehurst Place. Le manoir de la fin du 16e siècle est agrémenté d’un jardin botanique géré par le Royal Botanic Gardens de Kew.
  • Les jardins de Sheffield Park, un des plus beaux parcs anglais du pays.
  • Le château de Hertsmonceux, un château en brique du 15e siècle. Son domaine a abrité un temps le fameux Observatoire royal de Greenwich.

Montez à bord de trains à vapeur !

Kent and East Sussex Line © French Moments

Le chemin de fer de la Kent and East Sussex Line © French Moments

Les amateurs de trains à vapeur seront comblés ! Le High Weald est traversé par quatre lignes de chemin de fer à vapeur. Elles recréent pour le plaisir des touristes – petits et grands - la merveilleuse atmosphère des trains à vapeur d’autrefois :


Infos pratiques sur le Haut-Weald

Pour en savoir plus sur le Haut-Weald, visiter les sites suivants :

Burwash © French Moments

Le village de Burwash © French Moments

Publié dans Angleterre, East-Sussex, Un Français en Angleterre | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le marché de Heathfield : un parfum de France !

Il a pour simple nom « Le Marché ». Le marché franco-anglais de Heathfield est un des plus grands événements de l’année pour la petite ville commerçante du East-Sussex. Ambiance très « frenchy » avec ses étals bien de chez nous. Lors d’une belle matinée d’août, nous l’avons visité pour nous faire une idée. Ca valait bien un article de blog… Allez, je vous emmène découvrir Le Marché de Heathfield ! 


Le Marché de Heathfield, l’événement de l’année !

Nous savions que ce marché avait lieu une fois par an grâce aux affiches publicitaires dressées le long des rues d’Heathfield.

Nos voisins en avaient parlé. On était donc au courant qu’il s’agissait d’un événement local très apprécié.

Un événement qu’il ne fallait pas manquer car il a lieu qu’une fois par an, à la fin août.

Heathfield est effectivement située à 10 minutes de chez nous. Nous n’avions donc aucune raison de manquer la visite.

Surtout quand on sait que des commerçants normands avaient fait la traversée de la Manche pour être au rendez-vous…

Quand Le Marché de Heathfield a t-il lieu ?

Il a lieu une fois par an le dernier lundi du mois d’août, lors du « Summer bank holiday« .

Il s’agit d’un jour férié célébrant la fin des vacances d’été pour les travailleurs et les étudiants.

L’histoire du marché franco-anglais de Heathfield

Le marché franco-anglais de Heathfield est organisé chaque année depuis 23 ans. Il s’agit en fait du marché français en activité le plus ancien de tout le sud-est de l’Angleterre.

Que va-t-on trouver au marché ?

Le Marché de Heathfield © French Moments

Flânerie sur le Marché de Heathfield © French Moments

Le marché rassemble 80 étals. Un peu moins de la moitié sont tenus par des chalands venus de France avec leurs produits.

J’ai cru comprendre que tous venaient de Normandie… en réalité, il est très facile de se rendre à Heathfield depuis les côtes françaises…

La ligne de ferry de Dieppe à Newhaven offre 2 à 3 traversées par jour pour une traversée qui dure environ 4 heures. Du port de Newhaven à Heathfield, il ne reste plus que 35 km de route…

Mais revenons à notre marché proprement dit.

Vous y trouverez en provenance de France des fruits et légumes, des pâtés, du fromage, des olives, des crêpes et chichis, des pâtisseries et du pain…

Pour moi qui suis né en Lorraine, c’était incroyable de découvrir des mirabelles ! Je n’en avais jamais vu de ce côté de la Manche.

Mirabelles à Heathfield © French Moments

Sont-elles de véritables mirabelles de Lorraine ? Le prix : 7.50 euros le kg © French Moments

On y trouve aussi des girolles :

Girolles à Heathfield © French Moments

Les girolles de nos forêts françaises © French Moments

Des montagnes d’onions et d’ail :

Le Marché de Heathfield © French Moments

Des montagnes d’oignon ! © French Moments

Et puis, il ne fallait pas manquer de rendre visite au fromager de Normandie ! On y trouve plusieurs classiques de nos fromages français : camembert, brie de Meaux, roquefort, comté, beaufort…

Le Marché de Heathfield © French Moments

La joie de commander (en français) du fromage… par contre pour le paiement, c’est en livre sterling bien évidemment ! © French Moments

Tout ça à des prix qui sont bien entendus supérieurs à nos supermarchés (français ou anglais d’ailleurs !)

Mais ceci n’est pas une surprise. Les marchés que nous fréquentions en France affichaient des prix souvent très élevés…

Petit bémol. Nous souhaitions offrir un croissant pur beurre « bien de chez nous » à notre voisin anglais.

Nous avons changé d’idée… la qualité n’était malheureusement pas au rendez-vous. En jetant un coup d’œil rapide, force est de constater que les viennoiseries ne sont pas artisanales (un problème récurrent en France… mais bon, là je suis certainement un peu exigeant !!).

Surprise : ce sont les étals anglais qui nous ont le plus intéressé.

Du fromage de chèvre ou de brebis local, des pommes et des poires du Sussex, et même du vin anglais !

J’ai toujours été fasciné par le succès croissant de ce vin d’Outre-Manche. Un vin issu de vignoble poussant en Angleterre… imaginez !

Vin anglais en vente à Heathfield © French Moments

De bonnes bouteilles de vin… anglais ! © French Moments

Et c’est là, sur Le Marché de Heathfield, que j’ai eu l’occasion de goûter à un excellent Pinot Gris local du vignoble de Beacon Down.

De l’animation !

Pour rendre l’événement encore plus festif, les organisateurs avaient prévu des animations de rue : jongleurs, magiciens, musiciens, fanfare…

Le Marché de Heathfield © French Moments

Ambiance de fête sur Le Marché de Heathfield © French Moments

Notre fille a reçu son ballon rouge tant convoité à l’église Kings Church Heathfield qui accueille une partie des animations.

C’est vraiment sympa de constater combien cet événement est partagé par toute une communauté, dont les églises locales. Celles-ci donnent d’ailleurs accès à leurs toilettes !

Le Marché de Heathfield © French Moments

Même les églises jouent le jeu ! © French Moments

 


L’Entente Cordiale dans le East-Sussex !

C’était assez irréel de flâner le long des étals en écoutant du Charles Aznavour !

Le marché est décoré aux couleurs du Tricolore (bleu-blanc-rouge) qui, heureux hasard, sont aussi celles de l’Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni !

Drapeau français à Heathfield © French Moments

Le drapeau français flottant à Heathfield © French Moments

Plusieurs vitrines de magasin arboraient fièrement les deux drapeaux.

Vitrine à Heathfield célébrant l'Entente Cordiale ! © French Moments

Vitrine à Heathfield célébrant l’Entente Cordiale ! © French Moments

Et proximité avec la Normandie oblige, le drapeau normand s’invitait également à la fête :

Le Marché de Heathfield © French Moments

Drapeaux français et normands masquant l’étal du fromager venu de Normandie ! © French Moments

 

Le jumelage avec Forges-les-Eaux (Normandie)

Le marché fait honneur à la petite ville normande de Forges-les-Eaux (Seine-Maritime) qui est jumelée à Heathfield depuis mai 1998.

Forges-les-Eaux © Eponimm - licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

Forges-les-Eaux © Eponimm – licence [CC BY-SA 4.0] from Wikimedia Commons

La cité thermale et commerçante de Forges-les-Eaux se situe dans le Pays de Bray. Ses eaux sont devenues célèbres au 16e siècle. Je ne m’y suis jamais rendu… mais je compte bien le faire l’année prochaine grâce à la traversée Dieppe-Newhaven.


Plus d’infos pratiques sur Le Marché de Heathfield

Le Marché de Heathfield a lieu de 9h30 à 15h30 et occupe les rues de Station Road et Station Approach, qui sont fermées au trafic pendant toute la journée.

Le Marché de Heathfield © French Moments

Les étals sur Station Approach © French Moments

Un service de navette vous permet de garer votre voiture sur un parking de fortune à l’extérieur de la ville (sur la route A265 en venant de Burwash). C’est ce que nous avons choisi de faire pour ne pas à chercher une place de parking en centre-ville.

Heathfield est située dans le East-Sussex, sud-est de l’Angleterre.

Distances de Heathfield à :

  • Eastbourne – 27 km
  • Brighton – 38 km
  • Londres – 87 km

Soyons juste, Le Marché de Heathfield est surtout un événement local. Si vous résidez à Londres, je ne vous recommande pas de faire toute cette route pour l’événement… à moins de le combiner avec une autre sortie dans la région !

La prochaine édition !

En 2020, Le Marché de Heathfield sera de retour le 31 août. D’ici là, j’espère que les chalands français seront de retour malgré le Brexit ! Ce serait dommageable pour cette belle initiative franco-anglaise.


Publié dans Angleterre, East-Sussex, Un Français en Angleterre | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Un Français en Angleterre

Voici maintenant trois ans que je n’ai pas alimenté ce blog.

J’avais arrêté de publier des articles suite au lancement de mon autre blog, Mon Grand-Est.

Et, contre toute attente, vous êtes encore nombreux à le lire grâce aux moteurs de recherche qui dirigent toujours des lecteurs sur un de mes anciens articles.

Alors, oui, ça fait plaisir. Et ça me donne envie de « ressusciter » ce blog.

Surtout maintenant.

Parce que, voyez-vous, ma vie a pris un nouveau départ il y a peu.

Avec notre récente installation en Angleterre.

Pendant deux années, nous avons vécu des moments heureux dans les Alpes de Savoie.

Quelques mois dans la région d’Annecy puis un an et demi en Tarentaise.

Le village de Granier en Tarentaise © French Moments

Le village de Granier en Tarentaise © French Moments

Cet été, notre temps dans les montagnes a pris fin.

Pour un nouveau départ dans la campagne anglaise au sud-est de Londres.

La campagne anglaise près de Burwash © French Moments

La campagne anglaise près de Burwash © French Moments


Pourquoi une telle décision ?

Surtout pour des raisons familiales… et puis, il ne faut pas le nier, les événements liés au Brexit (et ses incertitudes) ont aussi pesé sur la balance.

Bref, ici, pas de montagnes… mais des paysages de collines boisées et de bocages.

La campagne anglaise près de Burwash © French Moments

La campagne anglaise près de Burwash © French Moments

Pas de marmottes… mais des écureuils, des lapins en liberté, quelques mouettes et des moutons. Beaucoup de moutons !

Pas de beaufort ni de reblochon… mais du cheddar.

Pas de carrefour market ni de centre Leclerc… mais des Asda, Tesco, Sainbury’s et Waitrose.

Avant la rentrée des classes, nous avons élu domicile dans un village de la campagne du East Sussex.

Son nom ? Burwash.

Rentrée des classes en Angleterre

Notre fille Aimée prête pour sa première journée d’école en Angleterre © French Moments

J’aurai l’occasion de vous le décrire lors d’un prochain article.

Mais je souhaitais avant tout vous expliquer les raisons de mon retour sur ce blog avec la création d’une nouvelle catégorie exclusivement dédiée à ma découverte du Sud-Est de l’Angleterre.

D’où le titre : « Un Français en Angleterre« .

J’espère qu’au fil des articles, vous trouverez des infos intéressantes, surtout si vous souhaitez visiter ce coin de Grande-Bretagne !

A très vite pour la suite de mes aventures en Angleterre…

Vieilles chaumières à Burwash © French Moments

Vieilles chaumières à Burwash © French Moments


 

Publié dans Angleterre, East-Sussex, Un Français en Angleterre | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Souvenirs de Noël : la Saint-Nicolas à Nancy

Cet article a été réalisé dans le cadre de l’événement « Souvenirs d’un Noël enchanteur » à l’initiative du blog Mon Grand-Est.


Le Noël dont je vais parler n’est peut être pas le plus merveilleux mais c’est celui de mon enfance quelques décennies auparavant.

En me replongeant dans mes souvenirs de petite fille, je ne peux pas me rappeler cette fête de Noël sans y associer ce que nous appelions en Lorraine la Saint Nicolas.

Saint Nicolas préfigure le Père Noël

Le grand Saint-Nicolas

La Saint Nicolas était notre fête à nous les enfants. L’usine où travaillait mon père organisait une après-midi fantastique. C’était un moment unique dans notre année.

Nous mettions nos beaux habits, ceux du dimanche et nous parcourions les rues de Nancy jusqu’à la salle de spectacle réservée spécialement pour la fête. Après les salutations habituelles nous nous installions dans de confortables sièges et le spectacle commençait. Un film était diffusé ou bien un magicien venait faire son numéro sous nos regards ébahis.

Puis arrivait celui qui distribuait les cadeaux, le Saint Nicolas. Il apparaissait par la porte du fond. Tous pouvaient le voir traverser la salle d’un pas majestueux, vêtu de ses magnifiques habits d’évêque. D’une main, il tenait sa crosse et de l’autre main, il saluait les enfants sur son passage. Il était malheureusement toujours suivi d’un horrible personnage tout de noir vêtu qui brandissait un martinet avec un air pas content du tout : le Père Fouettard.

Moi, je glissais au fond de mon siège et me faisais toute petite pour me cacher. Le Saint Nicolas m’intriguait avec son air débonnaire, mais il m’intimidait aussi dans tout son apparat. Quant à l’autre, le Père Fouettard, il me faisait franchement peur.

Mais mes émotions ne s’arrêtaient pas là. Le plus dur et pourtant le plus exaltant était à venir : la distribution des cadeaux.

Le Saint Nicolas avait pris place sur l’estrade, il était maintenant assis sur son trône. Le silence régnait. Chaque enfant était appelé et lorsqu’il entendait son nom, il se levait et allait chercher son cadeau auprès du Saint Nicolas. Un énorme sac de bonbons et friandises de toutes sortes accompagnait le cadeau.

Assise sur mon siège, j’attendais mon tour. Quand j’entendis mon nom, je sentis mon cœur battre plus fort. Mais la perspective du cadeau que j’allais recevoir me redonner du courage et vaillamment, je me dirigeais vers le Saint Nicolas. Puis je revenais à ma place avec une grande poupée dans les bras et un sac de bonbons aussi grand que la poupée !

Saint Nicolas visite une entreprise lorraine dans les années 60 © French Moments

Saint Nicolas rend visite aux enfants … vous la voyez la grande poupée noire ? © French Moments

La poupée noire offerte par Saint-Nicolas est toujours là après toutes ces années !

La poupée offerte par Saint-Nicolas est toujours là après toutes ces années !

L’après-midi festive se terminait ainsi, mais pour moi la fête continuait … la nuit était tombée, la ville s’illuminait de ses lumières de Noël. Tout cela donnait aux rues de ma si belle ville un attrait unique.  Alors que nous marchions pour regagner notre immeuble, mon cœur était léger. J’aimais ce moment là.

La Place Stanislas avant le début du spectacle © French Moments

Les lumières de Noël à Nancy © French Moments

Et je peux dire aujourd’hui qu’une balade de nuit au cœur d’une ville toute illuminée est pour moi un véritable plaisir. Ce délicieux souvenir, ancré dans ma mémoire, y est certainement pour quelque chose.

Pour en savoir plus sur les traditions de Noël dans le Grand-Est, visitez la page dédiée à la Fête de Noël du blog Mon Grand-Est.

Publié dans Nancy, Noël en France | Marqué avec , , , , , , , | 5 commentaires

Rendez-vous sur le nouveau blog « Mon Grand-Est » !

Pendant plusieurs mois (en fait tout l’été), je n’ai publié aucun article sur ce blog. La raison est toute simple. Je me suis fixé un nouveau défi passionnant : la création d’un blog dédié aux belles régions du Nord-Est de la France. Le blog Mon Grand-Est est donc une nouvelle initiative de French Moments toute en français. Cette ressource d’articles de découverte et de bons plans aideront les touristes et visiteurs en Alsace, Lorraine, Champagne-Ardennes et Franche-Comté.

Mon Grand Est Logo

Si Mon Grand-Est évoque le nom de la nouvelle région Grand-Est créée le 1er janvier 2016, le blog ne se veut aucunement politique. D’ailleurs, ce Grand-Est représente pour moi bien plus qu’une région strictement administrative. J’ose y inclure la Franche-Comté et le Jura qui, pour moi, font partie de l’espace Grand-Est. Tant pis pour les puristes :-) !!!

D’ailleurs, je tiens fermement à l’identité historique et culturelle des régions citées ci-dessous. Il y a tant de belles choses variées à y découvrir, des Ardennes au Jura en passant par les Vosges. Par exemple, l’Alsace restera fièrement alsacienne avec son vignoble, ses jolies maisons à colombages et ses cigognes… Vouloir essayer de gommer les particularismes régionaux priveraient ces régions de ce qui fait leur charme.

J’aime dire que cet espace est mon « terrain de jeu ». J’y ai effectivement résidé (en Alsace, en Lorraine et en Franche-Comté) et j’aime y passer mes vacances.

Pour booster ma motivation, j’ai décidé d’un défi : publier 100 articles de découverte sur des sites à voir dans le Grand-Est de la France en moins d’un an ! Pour l’instant, j’ai atteint les 15%… déjà un bon début.

Grand Défi du Grand Est cropped © French Moments

Je vous invite à faire un tour sur Mon Grand-Est et à m’encourager dans la poursuite de mon défi.

Si vous ne voyez plus d’articles publiés sur ce blog, ne vous en faites pas. Je concentre effectivement toute mon énergie au décollage du nouveau site ! A très vite sur Mon Grand-Est !

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les noms des 13 nouvelles régions de France

On les attendait depuis longtemps… et aujourd’hui, la dernière région de la liste s’est trouvée un nom : Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes s’appelle désormais Nouvelle-Aquitaine.

Il faudra encore que les noms soient confirmés par le Conseil d’État qui se prononcera avant le 1er octobre 2016. Mais les noms semblent acquis par principe et il fait peu de doute que l’instance décide de s’y opposer.

Cet été, irez-vous randonner en Auvergne-Rhône-Alpes, parcourir la Route des Vins dans le Grand-Est, observer de loin la perfide Albion des côtes des Hauts-de-France, gravir la dune du Pyla en Nouvelle-Aquitaine, déguster un bon côtes de Beaune en Bourgogne-Franche-Comté ou encore partir à l’assaut de la Cité de Carcassonne en Occitanie ?

Voici notre carte enfin actualisée de nos régions de France :

Les nouvelles régions de France © French Moments

Les nouvelles régions de France © French Moments

 

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Société | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Visite de Conflans-Sainte-Honorine

Le weekend dernier nous étions de passage à Conflans-Sainte-Honorine, une petite cité historique située dans le département des Yvelines. La ville s’est développée grâce à sa position stratégique à la confluence de l’Oise et de la Seine. A seulement 25 kilomètres au nord-ouest de Paris, Conflans mérite que l’on s’y attarde le temps d’un après-midi !

A propos du nom de Conflans-Sainte-Honorine

L'atmosphère villageoise de Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

L’atmosphère villageoise de Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

Le nom de Conflans s’explique par sa position à la confluence de la Seine et de l’Oise. Le mot latin ‘confluentes’ signifie ‘(à la) réunion de deux cours d’eau’. Ce nom est similaire à celui de Coblence en Allemagne, une ville de Rhénanie-Palatinat située à la confluence du Rhin et de la Moselle.

Le nom de Sainte-Honorine a été ajouté à Conflans vers 1200 et honore une vierge martyre de Normandie. La légende raconte que son corps a été jeté dans la Seine près Du Havre. Il a ensuite remonté miraculeusement le cours du fleuve jusqu’au site actuel de Conflans-Sainte-Honorine où il a finalement été repêché et enterré par la communauté chrétienne.

Que voir à Conflans ?

Honnêtement nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. En fait, elle mérite le détour surtout si vous résidez en région parisienne et êtes à la recherche de visites insolites hors de la capitale.

Vue générale de Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

Vue générale de Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

Depuis le pont métallique qui enjambe la Seine, réservé aux piétons et cyclistes, Conflans se dévoile sous des traits pittoresques : un quai bordé de péniches et de bateaux de croisières surmonté par un promontoire rocheux sur lequel se dressent la Tour Montjoie, l’église paroissiale et le château du Prieuré.

Le port

Le port est bordé de 370 péniches dont beaucoup sont devenues des bateaux-maisons pour toujours amarrées au quai. L’une d’entre elles est surprenante : le bateau-chapelle ‘Je sers‘. Construite en 1919, l’ancienne péniche abrite une véritable chapelle consacrée à St. Nicolas, le saint Patron des bateliers.

A l'intérieur du bateau-chapelle 'Je sers' à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

A l’intérieur du bateau-chapelle ‘Je sers’ à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

La Tour Montjoie

Le vieux donjon en ruine faisait partie du château médiéval de Conflans. D’une hauteur de 15 mètres, il a été construit au 11e siècle sur le site d’une forteresse en bois. La Tour Montjoie doit son nom au Mont Jupiter (‘Mons Jovis’) car elle s’élève sur un éperon rocheux surplombant la vallée de la Seine. La tour est un des rares exemples de donjon quadrangulaire de style roman toujours visible aujourd’hui en Île de France. Elle fait partie de la première génération des châteaux-forts construits en pierre.

La Tour Montjoie à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

La Tour Montjoie à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

Aux pieds de la tour se trouve un paisible jardin médiéval.

Le jardin médiéval à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

Le jardin médiéval à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

La rue de la Tour

L’étroite ruelle à flanc de coteau offre des vues spectaculaires sur les toits de Conflans, la vallée de la Seine et la forêt de Saint-Germain-en-Laye. La Tour Eiffel et La Défense sont visibles par temps clair.

La rue de la Tour à flanc de coteau, Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

La rue de la Tour à flanc de coteau, Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

L’église Saint-Maclou

Construite vers la fin du 10e siècle, l’église de Saint-Maclou a été rénovée et agrandie à plusieurs reprises, notamment aux 15e, 17e et 19e siècles. Son beau clocher de style roman est surmonté d’une flèche en pierre.

L'église Saint-Maclou de Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

L’église Saint-Maclou de Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

Le Château du Prieuré

Le vieux logis du prieuré fondé en 1090 a laissé place à un château largement rénové au 19e siècle. Les ailes ouest et sud ont été reconstruites en style néo-gothique et néo-renaissance. Le château abrite le fameux musée nationale de la batellerie depuis 1966. On pourrait presque se croire en Val de Loire !

Le château du Prieuré à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

Le château du Prieuré à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

Le Parc du Prieuré

Le jardin anglais fait partie du château du prieuré et s’étend sur 10 hectare. Ce parc public offre des vues splendides sur la vallée de la Seine et contient une orangerie et une serre datant de la Belle Époque.

La grande serre du jardin du Prieuré à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

La grande serre du jardin du Prieuré à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

 

Le Pardon National de la Batellerie

Conflans-Sainte-Honorine est considérée à juste titre comme la capitale française de la batellerie. Nous avons pu le constater par hasard en visitant la petite cité le jour même du Pardon National de la Batellerie.

La foule salue les bateaux le jour du Pardon National de la Batellerie à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

La foule salue les bateaux le jour du Pardon National de la Batellerie à Conflans-Sainte-Honorine © French Moments

Organisé tous les ans au mois de juin, l’événement célèbre avec patriotisme l’arrivée de la flamme éternelle allumée plusieurs heures plus tôt à l’Arc de Triomphe. De nombreux bateaux pavoisés sillonnent la Seine de Paris à la confluence de la Seine et de l’Oise ; il s’agit d’une véritable procession.

Les bateaux sillonnant la Seine à Conflans-Sainte-Honorine le jour du Pardon National de la Batellerie © French Moments

Les bateaux sillonnant la Seine à Conflans-Sainte-Honorine le jour du Pardon National de la Batellerie © French Moments


Informations pratiques

  • Conflans-Sainte-Honorine est accessible de Paris par le train: RER A (direction Cergy) et Transilien ligne J (de Paris Saint-Lazare).
  • Pour plus d’informations pratiques sur Conflans.
  • Téléchargez le plan de Conflans.
  • Pour en savoir plus sur les destinations touristiques du département des Yvelines (Versailles, Saint-Germain-en-Laye, Rambouillet…).

Publié dans Articles en français facile, Conflans-Sainte-Honorine | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Photos de la crue de Paris 2016 : Avant-Après

Au moment de la rédaction de cet article, la Seine a retrouvé un niveau normal. Samedi dernier nous étions à Paris pour constater la montée des eaux. Le fleuve avait atteint le 6,12 mètres dans la nuit de vendredi à samedi et le Zouave du pont d’Alma avait de l’eau jusqu’aux hanches.

Cet événement naturel n’est pourtant pas parvenu à égaler la référence historique : la crue de 1910, lorsque la Seine a atteint 8,62 mètres.

Voici quelques photos « avant et après » sur la récente crue de Paris. Il a fallu un peu de temps pour retrouver les clichés que j’avais pris avant la crue lors de promenades à Paris.


La Conciergerie vue du Quai de la Mégisserie (rive droite) :

Conciergerie by the River Seine © French Moments Conciergerie Paris Floods June 2016 1 copyright French Moments


L’Île de la Cité vue du Pont-Neuf :

From Pont Neuf © French Moments From Pont Neuf Paris Floods June 2016 18 copyright French Moments


Un lieu très romantique de Paris photographié de la petite place Louis Aragon (Île Saint-Louis) :

Lamp post Ile Saint Louis Paris © French Moments Lamp post Paris Floods June 2016 11 copyright French Moments


Le Quai d’Orsay ou ministère des Affaires étrangères (rive gauche) :

Ministere des Affaires Etrangeres Paris © French Moments Ministere des Affaires Etrangeres Paris Floods June 2016 35 copyright French Moments


La façade de Notre-Dame de Paris vue du Petit Pont (rive gauche) :

Notre-Dame facade © French Moments Notre-Dame facade Paris Floods June 2016 17 copyright French Moments


Le chevet de Notre-Dame photographié du Pont de l’Archevêché (rive gauche ) :

Notre-Dame May Pont de l'Archeveche Paris copyright French Moments Notre-Dame Pont de l'Archeveche Paris Floods June 2016 16 copyright French Moments


Le musée d’Orsay vu du Pont de la Concorde :

Orsay Museum May Paris © French Moments Orsay Museum Paris Floods June 2016 30 copyright French Moments


Le Pont Alexandre III et la Tour Eiffel depuis le Pont de la Concorde :

Pont de la Concorde View of Pont Alexandre III Paris © French Moments

Pont de la Concorde Paris Floods June 2016 31 copyright French Moments


Le Pont des Invalides, la flèche néo-gothique de l’église américaine de Paris et la Tour Eiffel :

Pont des Invalides Paris © French Moments Pont des Invalides Paris Floods June 2016 37 copyright French Moments


La Statue de la Liberté sur l’Île aux Cygnes et la Tour Eiffel en arrière plan :

Statue of Liberty © French Moments Statue of Liberty Paris Floods June 2016 45 copyright French Moments


Le fameux Zouave du pont d’Alma :

Zouave Pont d'Alma Paris © French Moments Zouave Pont d'Alma Paris Floods June 2016 38 copyright French Moments

Retrouver cet article sur notre blog anglais.

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Photo | Marqué avec , , , , , , , , | 2 commentaires

La pyramide du Louvre effacée par JR

Ce mardi midi je traversais la Cour Napoléon lorsque j’ai aperçu une grue près de la pyramide du Louvre. En m’approchant de plus près, j’ai compris qu’il s’agissait du fameux tableau noir et blanc qui devait être apposé sur un des côtés de la pyramide.

Le montage n’était pas encore totalement terminé mais j’ai pu prendre ce cliché pour montrer l’incroyable effet d’optique :

Mais où est donc passée la pyramide du Louvre ? La faute à JR ! © French Moments

Mais où est donc passée la pyramide du Louvre ? La faute à JR ! © French Moments

En effet, on a vraiment l’impression que la pyramide de verre a été simplement et purement effacée grâce au toucher magique de l’artiste street art JR.

Pour apprécier l’œuvre dans son ensemble, il faut se positionner à un angle bien précis, c’est-à-dire presqu’au bord de la chaussée de la place du Carrousel (en direction de la pyramide inversée cachée par les haies). Ça devient presque un jeu de trouver l’angle parfait !

Devinez où est passée la pyramide de verre ? © French Moments

Devinez où est passée la pyramide de verre ? © French Moments

En regardant de près les détails - c'est bluffant ! © French Moments

En regardant de près les détails – c’est bluffant ! © French Moments

File d'attente à l'entrée du Louvre ou simple curieux ? © French Moments

File d’attente à l’entrée du Louvre ou simple curieux ? © French Moments

La pyramide du Louvre s'efface devant la façade du l'ancien palais royal © French Moments

La pyramide du Louvre s’efface devant la façade du l’ancien palais royal © French Moments

L’œuvre artistique de la pyramide ‘invisible‘ sera en place jusqu’au 27 juin et sera certainement l’objet de nombreux selfies de la part des visiteurs présents à Paris pendant le mois de juin.

Et le coupable – JR – s’est déjà fait remarquer lors de la rénovation du Panthéon, souvenez-vous :

Le dôme du Panthéon enveloppé de l'œuvre de JR en 2015... les travaux semblent toucher à leur fin, enfin ! © French Moments

Le dôme du Panthéon enveloppé de l’œuvre de JR en 2015… les travaux semblent toucher à leur fin, enfin ! © French Moments

L'œuvre de JR masquant le dôme du Panthéon en 2015 © French Moments

L’œuvre de JR masquant le dôme du Panthéon en 2015 © French Moments

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Monuments de France, Paris, Photo | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Dépaysement complet au Parc de Boulogne Edmond de Rothschild

Il faisait beau ce samedi matin et en deux temps trois mouvements ma petite fille de 3 ans et moi-même étions dans le RER en route pour Boulogne-Billancourt.

Boulogne-Billancourt ? Qu’y-a-t-il à voir là-bas ? Pas ou peu de monuments intéressants qui méritent un détour de Paris tout proche (mis à part la belle église Notre-Dame de Boulogne), un passé lié à l’industrie notamment automobile… Boulogne-Billancourt est une banlieue résidentielle somme toute ‘normale’.

Oui mais… il y a deux endroits qui ont attiré mon attention et je souhaite vous en parler, surtout à celles et ceux qui veulent découvrir autre chose que les monuments célèbres de Paris. Ces deux curiosités sont naturelles : il s’agit de parcs aménagés.

Le premier est le Parc Albert Kahn situé à deux pas du Pont de Saint-Cloud. Rattaché au musée éponyme, le parc est une véritable merveille et il est même surprenant qu’il ne soit pas connu davantage. Toutefois nous ne détaillerons pas de ce parc là aujourd’hui, ce sera l’occasion d’un futur bulletin.

Voici donc la seconde curiosité : le Parc de Boulogne Edmond de Rothschild. Situé au nord de la commune, une vue satellite le rattache à l’étendue boisée du Bois de Boulogne (qui lui fait partie de Paris).

On y accède par un petit passage à l’écart des grandes voies de communication et de transport. Autant vous dire que le mieux pour y arriver est de marcher près d’un kilomètre de la station de métro Boulogne-Pont de Saint-Cloud (ligne 10). L’entrée très modeste et est située au bout de la rue des Victoires.

A l'entrée du Parc de Boulogne © French Moments

A l’entrée du Parc de Boulogne © French Moments

Une fois dans le parc, le dépaysement commence. Soudainement on se sent loin, très loin de Paris. Le domaine est certes aménagé mais pas autant que Versailles ou Bagatelle. Plus on s’enfonce dans le parc, plus on s’émerveille à la découverte du petit-lac, de la cascade, du jardin japonais, des vastes étendues herbeuses et surtout des arbres remarquables.

Le petit lac du Parc de Boulogne © French Moments

Le petit lac du Parc de Boulogne © French Moments

C’est un peu comme si on avait des visions de la France profonde, des forêts vosgiennes, du Japon mystérieux… Voici quelques photos de notre visite dans le Parc de Boulogne.

Série de petites cascades dans le parc de Boulogne © French Moments

Série de petites cascades dans le parc de Boulogne © French Moments

Les arbres remarquables du parc de Boulogne © French Moments

Les arbres remarquables du parc de Boulogne © French Moments

Le pont japonais parc de Boulogne © French Moments

Le pont japonais parc de Boulogne © French Moments

La nature aux couleurs d'Asie dans le parc de Boulogne © French Moments

La nature aux couleurs d’Asie dans le parc de Boulogne © French Moments

Il y a beaucoup de petits animaux à découvrir dans le parc de Boulogne © French Moments

Il y a beaucoup de petits animaux à découvrir dans le parc de Boulogne © French Moments

Nous avons publié plusieurs autres photos à découvrir sur notre compte Flickr.

Pour en savoir plus sur l’histoire du parc.

Publié dans Articles en français facile, Parcs et Jardins de France, Printemps | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Petite sortie au Jardin d’Acclimatation à Paris

Ce samedi dernier nous étions invités à l’anniversaire d’une amie de notre petite fille. Ses parents avaient proposé de se retrouver à l’entrée du Jardin d’Acclimatation à 15h pour fêter l’événement.

L'entrée (Sablons) du Jardin d'Acclimatation à Paris © French Moments

L’entrée (Sablons) du Jardin d’Acclimatation à Paris © French Moments

Une fois tous les enfants et les parents arrivés, nous sommes enfin rentrés dans un univers que je ne connaissais pas – et pourtant on m’avait souvent décrit ce lieu célèbre : « Tous les parents du 16e et de Neuilly y amènent leurs enfants régulièrement. C’est très pratique pour eux parce qu’ils habitent à côté et il y a beaucoup de jeux et de quoi s’amuser », m’a-t-on confié.

Pavillon vendant des souvenirs à l'entrée du parc © French Moments

Pavillon vendant des souvenirs à l’entrée du parc © French Moments

A l’entrée il règne déjà une atmosphère de fête. Les allées ombragées sont bien maintenues et au loin se profilent les fameux manèges…

Un superbe carrousel sur le thème de la mythologie grecque © French Moments

Un superbe carrousel sur le thème de la mythologie grecque © French Moments

On se croirait (presque) chez Disney! © French Moments

On se croirait (presque) chez Disney! © French Moments

Un des manèges du Jardin d'Acclimatation © French Moments

Un des manèges du Jardin d’Acclimatation © French Moments

Un peu plus loin nous découvrons un paisible potager… il y a un peu moins de monde mais c’est tout aussi bien pour apprécier la tranquillité du lieu.

Le paisible potager du Jardin d'Acclimatation © French Moments

Le paisible potager du Jardin d’Acclimatation © French Moments

Une plantation de laitues en plein Paris © French Moments

Une plantation de laitues en plein Paris © French Moments

Plus on s’enfonce dans le parc, plus les découvertes sont fascinantes. Ceci est vrai pour les enfants avec cet aire de jeu qui m’aurait bien plu à l’âge de ma fille :

L'aire de jeu pour les petits aventuriers ! © French Moments

L’aire de jeu pour les petits aventuriers ! © French Moments

Une fois passés devant la fosse aux ours (sans grand intérêt puisque l’ours en question faisait sa sieste à l’abri des visiteurs), le chemin nous a conduits vers la ferme normande.

Première vue de la petite ferme normande au détour du chemin © French Moments

Première vue de la petite ferme normande au détour du chemin © French Moments

Il s’agit d’une sorte de petite ferme à la manière de celles que l’on trouve à Versailles (Hameau de Marie-Antoinette) et à Chantilly.

La petite ferme Normande ... un petit air de Hameau de Marie-Antoinette à Versailles ? © French Moments

La petite ferme Normande … un petit air de Hameau de Marie-Antoinette à Versailles ? © French Moments

Les bâtiments à colombage abritent un salon de thé et les étables des animaux: chèvres, moutons, vaches, lapins, lamas… tous ces animaux contribuent à l’excitation des jeunes visiteurs et semblent aussi populaires que les manèges !

Aimée dit bonjour aux animaux de la ferme normande du Jardin d'Acclimatation © French Moments

Aimée dit bonjour aux animaux de la ferme normande du Jardin d’Acclimatation © French Moments

Une fois cette étape terminée, direction le centre du parc avec ses balançoires, toboggans et autres aires de jeux pour enfants.

Les balançoires qui balancent ! © French Moments

Les balançoires qui balancent ! © French Moments

De retour vers la sortie côté Sablons, nous sommes passés à côté du magnifique Jardin de Séoul. Offert par la capitale coréenne à Paris pour célébrer l’amitié entre les deux villes.

Le jardin de Séoul, Jardin d'Acclimatation © French Moments

Le jardin de Séoul, Jardin d’Acclimatation © French Moments

Et bien sûr, impossible de manquer la structure monumentale de la Fondation Louis Vuitton qui se détache nettement au-dessus de la cime des beaux arbres du parc :

La fondation Louis Vuitton vue du Jardin d'Acclimatation © French Moments

La fondation Louis Vuitton vue du Jardin d’Acclimatation © French Moments

Comme toujours, on sort du parc bien fatigués mais avec cette ferme résolution : « On y reviendra ! »

Lisez notre article en anglais avec davantage de photos…

Publié dans Articles en français facile, Parcs et Jardins de France, Paris | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une tête d’éléphant près des Halles à Paris


Combien de passants (touristes et Parisiens) connaissent l’existence d’une tête d’éléphant près des Halles à Paris ? Dirigez-vous rue de la Cossonnerie pour admirer ce petit détail plutôt insolite. Au numéro 3, levez la tête pour la découvrir :

La tête d'éléphant de la rue de la Cossonnerie à Paris © French Moments

La tête d’éléphant de la rue de la Cossonnerie à Paris © French Moments

Regardons de plus près les détails supposés indo-islamiques de la bête :

La tête d'éléphant de la rue de la Cossonnerie à Paris © French Moments

La tête d’éléphant de la rue de la Cossonnerie à Paris © French Moments

La rue de la Cossonnerie est une de ces anciennes voies datant du 12e siècle même si son apparence actuelle n’a rien de médiéval. Son nom évoque les « cossons », ces intermédiaires entre les dentelières et les marchands.

GPS  Latitude: 48.861369 – Longitude: 2.348955

Publié dans Articles en français facile, Paris secret et insolite | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une semaine passée à Annecy

Vous l’aurez peut-être remarqué sur nos comptes Facebook et Instagram, nous avons visité les Alpes françaises. Une semaine passée à Annecy était un vrai plaisir car nous n’avions pas mis les pieds en Savoie depuis deux ans !

Nous avons pris des centaines – voire des milliers – de photos qu’il faut maintenant trier. Tout un travail en perspective qui prendra des semaines… Mais voici déjà quelques clichés de nos sorties sélectionnés ce weekend. Qu’il vente, pleuve ou fasse soleil, la région d’Annecy avec ses arbres fruitiers en fleurs était magnifique au printemps. Voyez plutôt…

Geneva from Salève © French Moments

Le vieux centre de Genève (et la cathédrale Saint-Pierre) vu du Mont Salève © French Moments

Lakeshore Menthon © French Moments

Au bord du Lac d’Annecy à Menthon-Saint-Bernard un jour de pluie © French Moments

Little Venice in Annecy © French Moments

La Petite Venise d’Annecy © French Moments

Tulips in Annecy © French Moments

De jolies tulipes roses dans les Jardins de l’Europe à Annecy © French Moments

Annecy by night 2016 © French Moments

Annecy la nuit… ambiance magique ! © French Moments

Field in Groisy Haute-Savoie © French Moments

Champs fleuris à Groisy avec le massif des Bornes en arrière-plan © French Moments

Groisy Haute-Savoie © French Moments

Arbres fruitiers en fleurs à Groisy © French Moments

Lake Annecy and Castle © French Moments

Le Lac d’Annecy et le château © French Moments

Lake Annecy from Imperial © French Moments

Le Lac d’Annecy un jour de pluie (depuis l’Imperial Palace) © French Moments

Mont-Blanc from Salève © French Moments

Vue spectaculaire sur le massif du Mont-Blanc depuis le sommet du Mont Salève © French Moments

Rainbow Argonay © French Moments

Après la pluie… l’arc-en-ciel. Vue de notre gîte © French Moments

Sunrise Annecy Region © French Moments

Au lever du soleil depuis notre gîte à Argonay © French Moments

Thorens Glières 1 © French Moments

Entre hiver et printemps à Thorens-Glières © French Moments

La pluie tombe près du château de Menthon-Saint-Bernard © French Moments

La pluie tombe près du château de Menthon-Saint-Bernard © French Moments

Notre petite fille au pays des merveilles (près du château de Menthon-Saint-Bernard) © French Moments

Notre petite fille au pays des merveilles (près du château de Menthon-Saint-Bernard) © French Moments

Le château de Menthon-Saint-Bernard dans la brume du matin © French Moments

Le château de Menthon-Saint-Bernard dans la brume du matin © French Moments

Les Alpes d'Annecy vues d'Argonay © French Moments

Les Alpes d’Annecy vues d’Argonay © French Moments

Publié dans Annecy, Articles en français facile, Printemps | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

De retour à Annecy

Après deux années depuis notre dernier passage dans les Pays de Savoie, nous revoici de retour à Annecy.

Le trajet en TGV depuis Paris-Gare de Lyon a duré près de 4h à travers des paysages magnifiques que – hélas – nous n’avons pas pu prendre en photo : la campagne vallonnée de la Bourgogne, Cluny, le Mâconnais, la Bresse puis les abords de Lyon avant d’admirer les pics enneigés des Alpes en partie cachés derrière le Mont du Chat, le dernier rampart du Jura. Une fois arrivés à Chambéry le paysage avait résolument changé. D’Aix-les-Bains à notre destination – Annecy – notre TGV a traversé la région de l’Albanais entre Jura et Préalpes. Magnifique !

Et voici la vue de notre gîte pour les prochains 7 jours de notre séjour en région d’Annecy :

Les Alpes d'Annecy vues d'Argonay © French Moments

Les Alpes d’Annecy vues d’Argonay © French Moments

Pas mal, non ?

Nous serons de retour sur le blog avec plus de photos dans les prochains jours. A bientôt !

Publié dans Annecy | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Instameet à Maisons-Laffitte, Yvelines

Dimanche dernier, par une belle journée ensoleillée, nous étions neuf Instagrammers à nous retrouver devant l’Hôtel de Ville de Maisons-Laffitte pour une découverte matinale de la petite cité yvelinoise.

Anne-Sophie nous a conduits dans les rues du vieux centre de la ville, au château et à travers le fameux parc. Du pont sur la Seine aux Caves du Nord à la lisière de la forêt de Saint-Germain-en-Laye, nous avons pu apprécier de jolis points de vue.

Vous pouvez admirer les profils Instagram de nos amis en cliquant sur les liens suivants : annesodlapinytourismewawanoffkolni63jcg48bougivannecarolinelslnsylviesll

et frenchmoments. (Le nom de code de l’Instameet était #Instadada_100416).

Voici quelques unes de nos photos, qui je l’espère, vous permettront de constater qu’une petite visite à Maisons-Laffitte est plutôt une bonne idée de sortie en Île de France :

L'entrée de Maisons-Laffitte et l'hippodrome en venant de Paris © French Moments

L’entrée de Maisons-Laffitte et l’hippodrome en venant de Paris © French Moments

Vue rapprochée de l'hippodrome de Maisons-Laffitte © French Moments

Vue rapprochée de l’hippodrome de Maisons-Laffitte © French Moments

L'hippodrome de Maisons-Laffitte et la plus longue ligne droite d'Europe © French Moments

L’hippodrome de Maisons-Laffitte et la plus longue ligne droite d’Europe © French Moments

Dans le domaine du château de Maisons-Laffitte © French Moments

Dans le domaine du château de Maisons-Laffitte © French Moments

L'ancienne église de Maisons-Laffitte vue du domaine du château © French Moments

L’ancienne église de Maisons-Laffitte vue du domaine du château © French Moments

L'ancienne église de Maisons-Laffitte de style roman © French Moments

L’ancienne église de Maisons-Laffitte de style roman © French Moments

Le clocher de l'église paroissiale Saint-Nicolas de Maisons-Laffitte © French Moments

Le clocher de l’église paroissiale Saint-Nicolas de Maisons-Laffitte © French Moments

Rue du Prieuré dans le vieux centre de Maisons-Laffitte © French Moments

Rue du Prieuré dans le vieux centre de Maisons-Laffitte © French Moments

Façades typiques du vieux centre de Maisons-Laffitte © French Moments

Façades typiques du vieux centre de Maisons-Laffitte © French Moments

Rue Solférino dans le vieux centre de Maisons-Laffitte © French Moments

Rue Solférino dans le vieux centre de Maisons-Laffitte © French Moments

La Place du Château et la perspective menant à la forêt de Saint-Germain-en-Laye © French Moments

La Place du Château et la perspective menant à la forêt de Saint-Germain-en-Laye © French Moments

La fontaine de la Place du Château à Maisons-Laffitte © French Moments

La fontaine de la Place du Château à Maisons-Laffitte © French Moments

Place du château et l'avenue Églé en direction du centre-ville © French Moments

Place du château et l’avenue Églé en direction du centre-ville © French Moments

Le château de Maisons-Laffitte © French Moments

Le château de Maisons-Laffitte © French Moments

Ca sent le printemps dans les jardins du château de Maisons-Laffitte © French Moments

Ca sent le printemps dans les jardins du château de Maisons-Laffitte © French Moments

Dans les jardins du château de Maisons-Laffitte © French Moments

Dans les jardins du château de Maisons-Laffitte © French Moments

La façade du château de Maisons-Laffitte © French Moments

La façade du château de Maisons-Laffitte © French Moments

Le jet d'eau du château de Maisons-Laffitte © French Moments

Le jet d’eau du château de Maisons-Laffitte © French Moments

Le jet d'eau du château de Maisons-Laffitte © French Moments

Le jet d’eau du château de Maisons-Laffitte © French Moments

Vu du château de Maisons-Laffitte des jardins © French Moments

Vu du château de Maisons-Laffitte des jardins © French Moments

Les Instagrammers à Maisons-Laffitte © French Moments

Les Instagrammers à Maisons-Laffitte © French Moments

Caroline en pleine action... quelle est la star : le château ou le chien ? © French Moments

Caroline en pleine action… quelle est la star : le château ou le chien ? © French Moments

La vue du château de Maisons-Laffitte en venant de Paris © French Moments

La vue du château de Maisons-Laffitte en venant de Paris © French Moments

Le château de Maisons-Laffitte vu des jardins © French Moments

Le château de Maisons-Laffitte vu des jardins © French Moments

Le château de Maisons-Laffitte vu de la rue du Louvre © French Moments

Le château de Maisons-Laffitte vu de la rue du Louvre © French Moments

Les Instagrammers dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

Les Instagrammers dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

Détail de la façade de la Maison Doulton dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

Détail de la façade de la Maison Doulton dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

La façade de l'ancien pavillon britannique à l'Exposition Universelle de Paris en 1878, connue sous le nom de Maison Doulton © French Moments

La façade de l’ancien pavillon britannique à l’Exposition Universelle de Paris en 1878, connue sous le nom de Maison Doulton © French Moments

Les Caves du Nord en lisière de la forêt de Saint-Germain-en-Laye © French Moments

Les Caves du Nord en lisière de la forêt de Saint-Germain-en-Laye © French Moments

Entraînement hippique aux Caves du Nord © French Moments

Entraînement hippique aux Caves du Nord © French Moments

Publié dans Maisons-Laffitte, Photo | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Lever de soleil de printemps à Maisons-Laffitte

Généralement c’est en hiver que nous admirons de magnifiques levers de soleil depuis notre balcon à Maisons-Laffitte. Lorsque hier matin nous avons ouvert les volets machinalement un peu plus tôt que prévu j’ai entendu ma petite fille pousser un « oohh ! » de surprise. J’ai compris qu’il y avait quelque chose de particulier dans le ciel. Effectivement le spectacle venait juste de commencer et pendant les 15 minutes suivantes, nous avons pu jouir d’un des plus beaux levers de soleil de l’année !

Premièrement, le ciel a commencé à s’illuminer pendant l’aube avant l’apparition du soleil avec des teintes bleues, violacées, roses, jaunes et rouges. C’est ce que l’on appelle la diffusion Rayleigh.

Puis le Soleil rayonnant est apparu progressivement au-dessus de l’horizon vers l’est à travers les branchages des arbres du Parc de Maisons-Laffitte.

C’était un joli moment pour commencer la semaine. D’ailleurs la pluie est vite arrivée pour durer toute la journée et il a fallu attendre le coucher du soleil pour retrouver un ciel sans nuages !

Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 01 © French Moments Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 02 © French Moments Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 03 © French Moments Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 04 © French Moments Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 05 © French Moments Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 06 © French Moments Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 07 © French Moments Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 08 © French Moments Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 09 © French Moments Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 10 © French Moments Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 11 © French Moments Sunrise Maisons-Laffitte 11 April 2016 12 © French Moments

Publié dans Maisons-Laffitte, Printemps | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le premier jour de printemps à Maisons-Laffitte

Le printemps est là ! L’occasion de vous inviter à une petite promenade photo dans le parc de Maisons-Laffitte (département des Yvelines).

Nous commençons notre promenade Place Wagram dans le parc. Près de l’école Hermitage se trouve une des plus belles étables :

March in Maisons-Laffitte 01 © French Moments

Notre petite fille adore jouer avec des bâtons de bois mort ramassés le long de notre parcours :

March in Maisons-Laffitte 02 © French Moments

Nous approchons de la Place Napoléon dans le cœur du parc de Maisons-Laffitte.

March in Maisons-Laffitte 03 © French Moments

Mais avant d’atteindre la place nous franchissons le Cercle de la Gloire qui n’est ni plus ni moins une piste de chevaux formant un grand cercle dans le parc :

March in Maisons-Laffitte 05 © French Moments

Nous n’avons qu’à attendre le passage de magnifiques chevaux :

March in Maisons-Laffitte 07 © French Moments March in Maisons-Laffitte 06 © French Moments

Puis nous arrivons Place Napoléon…

March in Maisons-Laffitte 04 © French Moments

… et rencontrons un petit copain qui n’est pas du tout intéressé par notre présence :

March in Maisons-Laffitte 09 © French Moments

Sur le chemin du retour nous empruntons l’avenue d’Austerlitz :

March in Maisons-Laffitte 10 © French Moments

C’est incroyable de voir les avions voler si bas. Même si la photo suivante a été prise avec un zoom, il n’est pas étonnant de constater que le bruit de ces engins soit à l’origine de nombreuses plaintes des riverains. L’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle n’est situé qu’à 30 km à vol d’oiseau…

March in Maisons-Laffitte 08 © French Moments

Les bourgeons nous montrent que le printemps ne vient que de commencer. Les feuilles feront bientôt leur apparition, peut-être d’ici deux à trois semaines.

March in Maisons-Laffitte 13 © French Moments

De retour sur l’avenue Églé. Il existe de belles demeures aux portails joliment décorés, parfois avec l’animal emblématique de Maisons-Laffitte : le cheval.

March in Maisons-Laffitte 11 © French Moments March in Maisons-Laffitte 12 © French Moments

Vous savez que le printemps arrive lorsqu’on aperçoit les ‘coucous’ et les ‘violettes’ dans les sous-bois :

March in Maisons-Laffitte 14 © French Moments March in Maisons-Laffitte 15 © French Moments

Notre promenade s’achève sur la Place Wagram. Le printemps est une de nos saisons préférés pour découvrir Paris et l’Île de France !

Publié dans Articles en français facile, Maisons-Laffitte, Printemps | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Fleurs de printemps à Montmartre, Paris

Après plusieurs jours de grisaille, de pluie et de giboulées de neige fondue, la météo est devenue plus clémente ces derniers jours avec des prévisions de grand soleil pour toute une semaine. Ce samedi matin, je me suis donc rendu au centre de Paris pour bénéficier de la lumière retrouvée et immortaliser le moment avec mon appareil photo. J’avais prévu de me rendre au sommet de la Butte Montmartre pour photographier la Tour Eiffel avec mon zoom. J’étais dans le funiculaire quand j’ai aperçu à ma droite des parterres de primevères… Arrivé en haut, j’ai donc redescendu le square Louise Michel à moitié de la pente pour arriver à cet endroit magnifique :

Fleurs de printemps au Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

Fleurs de printemps au Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

Les fleurs de printemps, la masse blanche du Sacré-Cœur, le ciel bleu profond… tous les ingrédients pour faire de belles photos…

Fleurs de printemps au Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

Fleurs de printemps au Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

Fleurs de printemps au Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

Fleurs de printemps au Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

A l’Est du square, des espaces plus champêtres remplacent les terrasses monumentales. Ce sont mes endroits préférés du square.

Arbre en fleur, Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

Arbre en fleur, Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

Avec un peu d’imagination, on pourrait se croire dans les montagnes du Sud de la France.

Arbre en fleur, Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

Arbre en fleur, Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

D’ailleurs ce n’est pas pour rien que cette partie du parc s’appelle ‘Jardin alpin’ et contient des rochers évoquant les montagnes…

Jonquilles, Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

Jonquilles, Square Louise Michel à Montmartre © French Moments

Qui a dit que Paris était plat ? Montez par les escaliers menant au sommet de la Butte Montmartre et vous comprendrez que la capitale réserve quelques petits défis physiques !

Escaliers de la rue Maurice Utrillo à Montmartre © French Moments

Escaliers de la rue Maurice Utrillo à Montmartre © French Moments

Une fois arrivé en haut, j’ai pu prendre la photo que j’avais en tête dès le début… mais la Tour Eiffel étant située au Sud de Montmartre, je m’attendais à cet effet brumeux. N’en doutez pas, il s’agit bien de pollution aux particules fines (prévues par la météo).

La Tour Eiffel vue de Montmartre © French Moments

La Tour Eiffel vue de Montmartre © French Moments

Ne pensons plus à l’air pollué et préférons voir en cette photo l’expression d’un moment romantique…

Publié dans Articles en français facile, Les images du jour, Paris, Printemps | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La maison de Serge Gainsbourg de la rue de Verneuil à Paris

La rue Verneuil, vous connaissez ? Il s’agit d’une longue rue tranquille et sage du 7e arrondissement de Paris. C’est également une rue assez ancienne puisque elle a été ouverte en 1640. Elle tient son nom du duc Henri de Bourbon-Verneuil (1601-1682), un des fils légitimé du roi Henri IV.

La rue de Verneuil vue du carrefour avec la rue des Saints-Père marquant la limite entre les 6e et 7e arrondissements de Paris © French Moments

La rue de Verneuil au carrefour avec la rue des Saints-Père marquant la limite entre les 6e et 7e arrts © French Moments

En empruntant la rue du carrefour avec la rue des Saints-Pères, il ne faut pas marcher longtemps avant de découvrir une curieuse bâtisse (au numéro 5 bis) protégée par un haut mur entièrement recouvert d’inscriptions, dessins, graffitis et déclarations colorés.

Les graffitis de la rue de Verneuil indiquent l'entrée de la maison de Gainsbourg © French Moments

Les graffitis de la rue de Verneuil indiquent l’entrée de la maison de Gainsbourg © French Moments

Ce sont certainement les graffitis les plus célèbres de Paris car ils rendent hommage à une célébrité qui résidait dans la rue depuis 1969. Nous parlons bien sûr de Serge Gainsbourg  (1928-1991), au curriculum vitae impressionnant (mais diversement apprécié !) : auteur-compositeur-interprète, pianiste, artiste peintre, scénariste, metteur en scène, écrivain, acteur et cinéaste.

L'effigie de Gainsbourg entourée de tags © French Moments

L’effigie de Gainsbourg entourée de tags © French Moments

De son vivant, les fans ornaient déjà le mur de la propriété de graffitis, au grand dam du voisinage qui réclamait un nettoyage fréquent des tags.

Le fumeur de gitanes s’y est éteint le 2 mars 1991 et depuis l’intérieur de la maison aurait été conservé intact par sa fille Charlotte Gainsbourg. L’hôtel particulier de l’artiste est vite devenu un « lieu de pèlerinage » pour les fans de Gainsbarre.

Vue générale de l'entrée du 5bis rue de Verneuil © French Moments

Vue générale de l’entrée du 5bis rue de Verneuil © French Moments

L’endroit fourmille d’anecdotes : c’est ici que Juliette Gréco, qui habitait avec Michel Piccoli au numéro 33 de la même rue, inspira La Javanaise à Serge Gainsbourg.

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Articles en français facile, Paris, Paris secret et insolite | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les Français gênés par le bruit la nuit

Il y a deux semaines je visitais le 3e arrondissement de Paris et plus particulièrement le quartier du Temple lorsque j’ai remarqué des pancartes insolites affichées sous les fenêtres des immeubles. En y regardant de plus près, j’ai compris que celles-ci avaient été fabriquées par les riverains pour lancer un message aux passants du soir et clients des cafés et restaurants du quartier :

  • « Respectez nos nuits »
  • « Silence ! Droit au sommeil »
  • « Le bruit nuit à nos nuits »
  • « Chut ! Demain j’ai école »
Trop de bruit dans le voisinage du Temple (3e arrt de Paris) ! © French Moments

Trop de bruit dans le voisinage du Temple (3e arrt de Paris) ! © French Moments

Trop de bruit dans le voisinage du Temple (3e arrt de Paris) ! © French Moments

Trop de bruit dans le voisinage du Temple (3e arrt de Paris) ! © French Moments

Trop de bruit dans le voisinage du Temple (3e arrt de Paris) ! © French Moments

Trop de bruit dans le voisinage du Temple (3e arrt de Paris) ! © French Moments

Trop de bruit dans le voisinage du Temple (3e arrt de Paris) ! © French Moments

Trop de bruit dans le voisinage du Temple (3e arrt de Paris) ! © French Moments

D’après un sondage Ifop publié jeudi 3 mars 32% des sondés s’estiment gênés par le bruit la nuit.

Pour neuf personnes sur 10, le bruit est devenu un enjeu de société et 94% des Français estiment que le bruit a des effets directs sur la santé. 33% des personnes interrogées masquent les bruits gênants à leur domicile avec de la musique ou la télévision.

Ce sondage a été réalisé en vue de la 19e journée nationale de l’audition qui aura lieu le 10 mars prochain.

Retrouvez les résultats du sondage sur les nuisances sonores affectant les Français.

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Société | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Paris et les chevaux : la Place Édouard VII

On ne la découvre que si l’on emprunte la rue piétonne Édouard VII : la Place Édouard VII à Paris fut ouverte en 1912 en l’honneur du monarque anglais (1841-1910), roi du Royaume-Uni et des dominions (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Terre-Neuve) ainsi qu’empereur des Indes de 1901 jusqu’à sa mort. Mais pourquoi Édouard VII ? Tout simplement parce qu’il s’était fait une réputation d’être « le plus parisien des rois anglais ». Il avait en effet un faible pour les divertissements et ceux qu’offraient les Grands Boulevards n’étaient pas pour lui déplaire, bien au contraire !

Place Édouard VII (9e arrondissement de Paris) © French Moments

Place Édouard VII (9e arrondissement de Paris) © French Moments

La place est bordée de bâtiments remarquables dont celui du Théâtre Édouard VII avec ses 718 places et inauguré en 1913. Il rappelle à la mémoire le talentueux Sacha Guitry.

Place Édouard VII (9e arrondissement de Paris) © French Moments

Place Édouard VII (9e arrondissement de Paris) © French Moments

A partir de 1921, les bâtiments ont été occupés par les services centraux de la Société Générale, conduisant à la privatisation de la voie et son accès limité aux visiteurs. Suite au départ de la banque dans de nouvelles tours à La Défense en 1992, le quartier a été réhabilité de 1995 à 1999 et est depuis à nouveau ouvert au public.

Mais bien peu de visiteurs savent que la place a été ouverte sur l’emplacement des remises et des écuries d’une compagnie de fiacres : la Compagnie générale des petites voitures. Celle-ci y logeait quelques 500 chevaux et 200 fiacres.

La tête en l'air ! Place Édouard VII (9e arrondissement de Paris) © French Moments

La tête en l’air ! Place Édouard VII (9e arrondissement de Paris) © French Moments

Car jusqu’à la fin du 19e siècle, le 9e arrondissement de Paris était celui qui comptait le plus grand nombre de chevaux, jusqu’à 6500 ! En 1900, la capitale recensait pas moins de 80000 équidés (chevaux, ânes et baudets), soit une densité plus importante que le département de la Meuse qui était connu pour être le plus chevalin de France.

Petit clin d’oeil à ce passé oublié : au centre de la place se trouve une statue équestre d’Édouard VII de Paul Landowski.

Statue équestre d'Édouard VII (Place Édouard VII, Paris) © French Moments

Statue équestre d’Édouard VII (Place Édouard VII, Paris) © French Moments

Aujourd’hui, il est très agréable de déambuler dans les ravissantes rues piétonnes situées entre le boulevard des Capucins et la rue Auber en passant par la place Édouard VII.

Place Édouard VII (9e arrondissement de Paris) © French Moments

Place Édouard VII (9e arrondissement de Paris) © French Moments

Place Édouard VII (9e arrondissement de Paris) © French Moments

Place Édouard VII (9e arrondissement de Paris) © French Moments


Publié dans Articles en français facile, Paris, Paris secret et insolite, Un peu d'histoire | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les premières perce-neiges de la saison à Maisons-Laffitte

Les perce-neiges fleurissent généralement vers la fin de l’hiver perçant ainsi la faible couche de neige encore accumulée ici et là dans les forêts. En absence de neige cette année, les perce-neiges ont toutefois fait leur apparition dans le Parc de Maisons-Laffitte. Ces photos ont été prises il y a quelques jours.

Perce-neiges aperçues dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

Perce-neiges aperçues dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

D’ailleurs, dit-on ‘un perce-neige‘ ou ‘une perce-neige‘ ? C’est effectivement ambigu ! Si l’on consulte les anciennes éditions des dictionnaires Larousse et Litré, le mot était originellement féminin. Or son usage au masculin étant de plus en plus utilisé, on a donc le choix ! Quant au pluriel, c’est tout aussi confus… on peut soit écrire ‘des perce-neige’ (invariable) ou – depuis l’orthographe rectifiée de 1990 – ‘des perce-neiges’.

Petite marche de fin février dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

Petite marche de fin février dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

Des Perce-neiges à Maisons-Laffitte après la pluie © French Moments

Des Perce-neiges à Maisons-Laffitte après la pluie © French Moments

Perce-neiges aperçues dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

Perce-neiges aperçues dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

Publié dans Articles en français facile, Hiver, Maisons-Laffitte | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La neige est enfin tombée en Alsace !

Quatre petits jours en Alsace et contre toute attente, l’hiver est revenu pour notre plus grand plaisir !

C’est en se levant de bon matin ce jeudi 25 février que nous avons découvert un paysage tout blanc. La neige était tombée pendant la nuit et quelques gros flocons continuaient à virevolter.

Un petit tour en voiture dans la campagne du Sundgau s’imposait. Armés de notre appareil photo, nous avons emprunté la route de Ferrette à travers quelques beaux villages aux maisons à colombages colorées.

Première étape : Hirtzbach.

Maisons à colombages à Hirtzbach © French Moments

Maisons à colombages à Hirtzbach © French Moments

Grilles enneigées du château de Reinach à Hirtzbach © French Moments

Grilles enneigées du château de Reinach à Hirtzbach © French Moments

La chapelle Sainte-Affre dans la partie haute de Hirtzbach © French Moments

La chapelle Sainte-Affre dans la partie haute de Hirtzbach © French Moments

Deuxième étape : Hirsingue.

Maisons à colombages le long de la rivière Ill à Hirsingue © French Moments

Maisons à colombages le long de la rivière Ill à Hirsingue © French Moments

Dans le centre de Hirsingue © French Moments

Dans le centre de Hirsingue © French Moments

Dernière étape de notre petite découverte du Sundgau : Ferrette.

Vue générale sur la petite cité de Ferrette © French Moments

Vue générale sur la petite cité de Ferrette © French Moments

Les deux châteaux de Ferrette © French Moments

Les deux châteaux de Ferrette © French Moments

Le château-bas de Ferrette © French Moments

Le château-bas de Ferrette © French Moments

Vue sur le Jura alsacien du château de Ferrette © French Moments

Vue sur le Jura alsacien du château de Ferrette © French Moments

Publié dans Articles en français facile, Hiver, Terroirs de France, Villages de France | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La 19e édition du Carnaval de Paris en 2016

Paris, le carnaval a une longue histoire et remonte au Moyen-Age. Entre 1952 et 1997 il n’avait plus été célébré et les Parisiens ne s’en souvenaient plus. Ils ignoraient qu’auparavant le Carnaval de Paris était l’un des plus populaires et des plus festifs de France et même d’Europe. D’ailleurs, les célébrations duraient plusieurs semaines, de l’Epiphanie à Mardi-Gras.

Passage du char de Paulette Cayet Reine des reines de Paris sur la place de l'Opéra le 15 mars 1928.

Passage du char de Paulette Cayet Reine des reines de Paris sur la place de l’Opéra le 15 mars 1928.

La couverture du numéro 1628 du Petit Journal Illustré sur le Carnaval de Paris (1920)

La couverture du numéro 1628 du Petit Journal Illustré sur le Carnaval de Paris (1920)

Depuis 1997 donc, une initiative privée a rendu vie au Carnaval de Paris. Chaque année, l’événement gagne en popularité et est relayé par les médias. Mais à quoi peut bien ressembler un carnaval à Paris ? Je voulais en avoir le cœur net…

Dimanche 7 février 2016. Irai-je ou n’irai-je pas ? C’est parfois une décision difficile à prendre que de sortir de chez soi un dimanche après-midi pour prendre le RER pour Paris. La pluie était annoncée et le matin je m’étais dit que je resterais confortablement à la maison… et puis la météo a changé ses propos en prévoyant un beau ciel ensoleillé. Allez, sortons à Paris pour découvrir ce fameux carnaval !

Les carnavaliers se sont rencontrés sur la Place Gambetta dans le 20e arrondissement à 13h. Le début de la procession était fixé à 14h. J’ai décidé de me poster à un carrefour en pensant que c’était un des meilleurs emplacements pour observer la parade. Pour cela, un rapide coup d’œil sur google street view et me voici Place Auguste Métivier (métro Père Lachaise). C’est un carrefour intéressant entre l’avenue Gambetta et le boulevard de Ménilmontant, axes qui seront empruntés par le carnaval.

A mon arrivée à 14h, pas grand monde sur la place. La procession vient tout juste de s’élancer de la Place Gambetta à 850 mètres plus haut… on a le temps pour se positionner et effectuer quelques réglages sur l’appareil photo. Un petit groupe de jeunes habillés en blanc attendent déjà, tambours et autres percussions en main. Un photographe barbu bien équipé fait le tour de la place… va-t-il y avoir du monde ?

En attendant le carnaval de Paris sur la Place A. Métivier © French Moments

En attendant le carnaval de Paris sur la Place A. Métivier © French Moments

Et puis tout s’enchaîne : la police arrive en moto pour commencer à faire le pénible travail de gestion de la circulation. Automobilistes et motards ne comprennent pas pourquoi on leur barre la route… apparemment ils n’étaient absolument pas au courant du défilé du carnaval. Il y a 150 ans cela n’aurait pas du tout été le cas car le carnaval de Paris était très un événement festif incontournable dans l’année et attiraient les foules sur les rues de la capitale.

En attendant le carnaval de Paris sur la Place A. Métivier © French Moments

En attendant le carnaval de Paris sur la Place A. Métivier © French Moments

Tiens, une voiture de police arrive et on comprend que l’agitation des agents à vider l’avenue Gambetta du traffic annonce l’arrivée prochaine du défilé.

En attendant le carnaval de Paris sur la Place A. Métivier © French Moments

En attendant le carnaval de Paris sur la Place A. Métivier © French Moments

Effectivement, à 14h45 on entend le bruit des percussions et on aperçoit les premiers caravaniers. Quel tintamarre !

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le thème de la 19e édition du Carnaval de Paris en 2016 est ‘Le monde aquatique fantastique’ et sans surprise, tout le monde porte des déguisements en rapport avec la mer (pieuvre, marins, méduses…). Les photos parlent d’elles-mêmes :

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Il ne manque que le bruit des percussions pour se mettre dans l’ambiance… il faut que je me mette à la vidéo !!

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Quand on pense à certains carnavals, on a peut-être l’appréhension d’y voir quelque chose de glauque ou de recevoir des œufs pourris en pleine figure (c’était d’ailleurs la tradition !). Or ici, l’ambiance est bon enfant et festive. Les enfants sont heureux (et les parents aussi…)

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 © French Moments

Pour clore le défilé, plusieurs carnavaliers boliviens descendent les rues en costume traditionnel. Que de belles couleurs et de beaux sourires :

Le carnaval de Paris en 2016 - le cortège bolivien © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 – le cortège bolivien © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 - le cortège bolivien © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 – le cortège bolivien © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 - le cortège bolivien © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 – le cortège bolivien © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 - le cortège bolivien © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 – le cortège bolivien © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 - le cortège bolivien © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 – le cortège bolivien © French Moments

Un fois le cortège passé, je regagne la station de métro la plus proche. Toutefois la fête continue : beaucoup de monde suivent leur groupe préféré le long des avenues parisiennes avant de se regrouper pour une grande fête sur le terre-plein central de la Place de la République.

Le carnaval de Paris en 2016 en route vers la Place de la République © French Moments

Le carnaval de Paris en 2016 en route vers la Place de la République © French Moments

Le Carnaval de Paris n’a peut-être pas (ou plus) la splendeur des grands carnavals de Rio, de Venise ou de Nice mais l’effort de ressusciter une vieille tradition est louable. Pour l’instant le défilé est cantonné aux arrondissements de l’Est de Paris (20e et 11e) mais qui sait, un jour il poussera peut-être plus loin vers le centre de la capitale, entraînant avec lui de nombreux visiteurs et carnavaliers…

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire du Carnaval de Paris, le site officiel de l’événement offre une multitude d’informations à ce sujet.

Le carnaval de Paris en route vers la Place de la République © French Moments

Le carnaval de Paris en route vers la Place de la République © French Moments


Publié dans Articles en français facile, Fêtes et célébrations, Hiver, Paris | Marqué avec , , , , , , | Un commentaire

Le printemps en février à Paris !

Samedi 6 février 2016 nous arpentions le 8e arrondissement de Paris et ses parcs publics quand nous avons fait une rencontre inattendue : le printemps !

Malgré une semaine de grand froid en janvier, l’hiver a été clément et doux à Paris depuis décembre 2015. Les températures sont souvent de 3 à 5 degrés plus élevées dans la capitale que dans le reste de l’Île de France à cause du réchauffement urbain – une sorte de microclimat. Donc la présence des premiers signes du printemps ne sont pas si surprenants… Pour mémoire, l’année dernière nous avions pris des photos similaires d’arbres en fleurs à la fin du mois de mars.

Voici quelques photos prises lors de cet événement étrange dont Mère Nature a le secret. Commençons par le Parc Monceau, des jonquilles aux arbres en fleur :

Le printemps au Parc Monceau (Paris) début février 2016 © French Moments

Le printemps au Parc Monceau (Paris) début février 2016 © French Moments

Le printemps au Parc Monceau (Paris) début février 2016 © French Moments

Le printemps au Parc Monceau (Paris) début février 2016 © French Moments

Le printemps au Parc Monceau (Paris) début février 2016 © French Moments

Le printemps au Parc Monceau (Paris) début février 2016 © French Moments

Le printemps au Parc Monceau (Paris) début février 2016 © French Moments

Le printemps au Parc Monceau (Paris) début février 2016 © French Moments

Le printemps au Parc Monceau (Paris) début février 2016 © French Moments

Le printemps au Parc Monceau (Paris) début février 2016 © French Moments

Dans les jardins des Champs-Élysées, le printemps montrait ses premiers signes :

Le printemps dans les jardins des Champs-Élysées (Paris) début février 2016 © French Moments

Le printemps dans les jardins des Champs-Élysées (Paris) début février 2016 © French Moments

Spring in February in Paris - Jardins des Champs-Elysees 02 © French Moments

Le printemps dans les jardins des Champs-Élysées (Paris) début février 2016 © French Moments

Spring in February in Paris - Jardins des Champs-Elysees 03 © French Moments

Le printemps dans les jardins des Champs-Élysées (Paris) début février 2016 © French Moments

Spring in February in Paris - Jardins des Champs-Elysees 04 © French Moments

Le printemps dans les jardins des Champs-Élysées (Paris) début février 2016 © French Moments

Et puis le 11 février, certains arbres révélaient fièrement leurs fleurs (photo prise près de la station de métro Sully-Morland dans le 4e arrt) :

Arbres en fleurs en février sur la Place du Père Teilhard de Chardin © French Moments

Arbres en fleurs en février sur la Place du Père Teilhard de Chardin © French Moments

Publié dans Articles en français facile, Hiver, Paris, Printemps | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’unique boule-aux-rats de Paris

Une boule-aux-Rats ? Mais qu’est-ce donc ? Si vous n’en avez jamais entendu parler, c’est normal puisqu’il n’en existe que 9 en France dont 5 en Île de France. A Paris, le seul exemplaire se trouve en l’église Saint-Germain-l’Auxerrois dans le 1er arrondissement (à ne pas confondre avec Saint-Germain-des-Prés, Rive Gauche).

La boule-aux-rats de l'église Saint-Germain-L'Auxerrois, la seule de Paris © French Moments

La boule-aux-rats de l’église Saint-Germain-L’Auxerrois, la seule de Paris © French Moments

C’est en feuilletant l’excellent guide Paris Méconnu aux éditions JonGlez (ISBN : 978-2-36195-016-3) que j’ai pris connaissance de cette rareté. Une boule-aux-rats, comme son nom l’indique, implique forcément les rongeurs dont la mauvaise réputation n’est plus à faire. Petit retour en arrière… au Moyen-Âge. Paris était connue pour ses conditions sanitaires déplorables, sources de maladies pestilencielles de toutes sortes. Le tout-à-l’égout s’étant généralisé dans la capitale au 19e siècle, les rats se plaisaient plutôt bien dans ce milieu favorable à leur reproduction. Les Parisiens n’étaient pas les seuls à les détester (souvenez-vous de la légende du joueur de flute de Hamelin !) Les habitants de Paris, ne sachant apparemment pas jouer de la flute, eurent l’idée de conjurer la présence des rats en sculptant des sphères desquelles émergeaient les rongeurs.

Ceci remonte à fort bien longtemps et malgré des études historiques à ce sujet, nul ne connait avec certitude l’entière signification de ces objets, tantôt en pierre ou en bois.

L’abbé Baurit, curé de la paroisse de Saint-Germain-l’Auxerrois, a sa propre explication à ce sujet : « Cela pourrait signifier que, bien qu’il ait été sauvé par la croix du Christ, le monde est cependant souvent la proie des méchants, figurés par cinq gros rats à longue queue velue qui, après l’avoir rongé à l’intérieur, par le péché dont ils pourraient être l’emblème, en sortent par les trous qu’ils ont faits. Un chat rappelant le démon est blotti et guette sa proie, attendant le moment favorable pour se jeter dessus. »

Livre en main, je suis rentré dans l’église et fort heureusement le sacristain était présent. En lui demandant aimablement la permission d’accéder à la fameuse boule, il m’a conduit gentiment à travers la sacristie pour rejoindre la cour intérieure. Celle-ci est située derrière le beffroi néo-gothique érigé au 19e siècle, entre l’église et la mairie du 1er arrondissement, et est généralement fermée à clé. Il faut lever la tête pour apercevoir la boule-aux-rats : elle est dissimulée sous une gargouille du contrefort central. Le meilleur moment de l’année pour l’apercevoir est en hiver lorsque les feuilles des arbres ne la cachent pas. Heureusement armé de mon zoom, j’ai pu la photographier avec ses petits détails :

La boule-aux-rats de l'église Saint-Germain-l'Auxerrois à Paris © French Moments

La boule-aux-rats de l’église Saint-Germain-l’Auxerrois à Paris © French Moments

Et non, les rats ne sont pas partis pour toujours !

Malgré cette unique boule-aux-rats protectrice et le remarquable réseau d’égouts parisien, Ratatouille et sa famille sont toujours bien présents dans la capitale. Si vous avez de la chance, vous pourrez également les apercevoir dans les jardins du Trocadéro et des Tuileries. Voyez plutôt :

Nous avons rencontré Ratatouille à Paris ! © French Moments

Nous avons rencontré Ratatouille à Paris ! © French Moments

Si vous souhaitez trouver les huit autres boules-aux-rats de France, rendez-vous dans les sanctuaires suivants :

- église Saint-Jacques, Meulan (Yvelines, Île de France)

- ancienne collégiale Saint-Martin à Champeaux (stalles) (Seine-et-Marne, Île de France)

- église Saint-Spire, Corbeil-Essonne (Essonne, Île de France)

- église Sainte-Anne-de-Gassicourt, Mantes-la-Jolie (Yvelines, Île de France)

- cathédrale Saint-Siffrein, Carpentras (Vaucluse)

- cathédrale Saint-Julien, Le Mans (Sarthe)

- basilique Saint-Sernin, Toulouse (dans la crypte) (Haute-Garonne)

- église Saint-Maurille, Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire)

Retrouvez une partie de cet article sur notre site en anglais.

Publié dans Articles en français facile, Monuments de France, Paris, Paris secret et insolite | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Il est temps de déguster la galette des rois !

Aussitôt Noël, Nouvel An et leur lot de bûches terminés, arrive une autre tradition : l’Épiphanie. Et comme nous sommes en France, chaque fête (ou presque) est associée à un mets. Au début du mois de janvier, il s’agit de la Galette des rois’. Les gens font la queue à la boulangerie-pâtisserie pour obtenir la meilleure galette de la ville et ainsi la partager avec la famille ou des amis afin de découvrir qui portera la couronne !

Galettes des Rois à Bauget (Maisons-Laffitte) © French Moments

Galettes des Rois à Bauget (Maisons-Laffitte) © French Moments

Comme de nombreuses boulangeries-pâtisseries en France, Bauget à Maisons-Laffitte suit la tradition de l’Épiphanie en préparant divers tailles de ‘Galettes des rois’. 

Une fève en porcelaine est dissimulée à l’intérieur de la galette de frangipane et la personne qui la trouve dans sa part gagne la couronne et devient le roi ou la reine d’un jour. Pour les enfants, cette cérémonie fait partie des meilleurs moments de janvier.

La fève est dissimulée dans la galette © French Moments

La fève est dissimulée dans la galette © French Moments

En Provence, la tradition gastronomique est différente et prend la forme d’une brioche couverte de fruit confis et décoré de gros grains de sucre. Parfumé à la fleur d’oranger, la gateau se connait sous le nom de : Brioche des rois’.

La brioche des rois (conception : Bauget à Maisons-Laffitte) © French Moments

La brioche des rois (conception : Bauget à Maisons-Laffitte) © French Moments

Nous aimerions remercier Bauget à Maisons-Laffitte pour nous avoir permis de prendre des photos de leurs délicieuses galettes et brioches des rois.

Vous retrouverez un article encore plus complet avec davantage de photos sur notre site [en anglais].

Publié dans Articles en français facile, Délices de France, Fêtes et célébrations, Hiver, Maisons-Laffitte, Noël en France | Marqué avec , , , , , , , | Un commentaire

Bonne et Heureuse Année 2016 !

Depuis Paris, l’équipe de French Moments vous présente tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2016. Que la santé, la joie et la prospérité soient avec vous et que vos souhaits se réalisent !

Merci à tous nos lecteurs – de passage ou assidus ! – d’avoir fait de 2015 une brillante année pour notre blog. Initialement conçu pour nos étudiants adultes de français à Sydney (Australie), ce blog a rapidement été adopté par nos lecteurs français qui sont de loin les plus nombreux à le visiter. En 2015, ce site a accueilli près de 315 000 visiteurs.

Le Saviez-Vous ? FrenchMomentsBlog est le ‘petit frère’ de www.frenchmoments.eu dont le contenu est intégralement rédigé en langue anglaise.

A très bientôt en 2016 !

Bonne annee 2016 by French Moments

Publié dans Articles en français facile, Communiqués de presse | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Noël au balcon, Pâques au tison

Ne pas se fier aux apparences : le sapin est peut-être blanc mais il fait doux à Paris ! © French Moments

Ne pas se fier aux apparences : le sapin est peut-être blanc mais il fait doux à Paris ! © French Moments

Comme le titre de la chanson de Noël : ‘Douce nuit‘. Assurément, ce moment de fête en 2015 sera bien éloigné de l’image traditionnelle d’un Noël blanc. Car nos journées sont effectivement douces. Ce vendredi 25 décembre, les températures atteignent 14 degrés à Paris soit 8 degrés au-dessus des normales saisonnières.

Et du coup, la nature semble croire que c’est déjà Pâques, en témoignent ces photos que nous avons prises dans le parc de Maisons-Laffitte :

Dernières 'nouvelles' feuilles de l'année ! © French Moments

Dernières ‘nouvelles’ feuilles de l’année ! © French Moments

C'est le printemps à Noël : des marronniers ont retrouvé leur feuillage © French Moments

C’est le printemps à Noël : des marronniers ont retrouvé leur feuillage © French Moments

Fleurs orangées dans le parc de Maisons-Laffitte le jour de Noël 2015 © French Moments

Fleurs orangées dans le parc de Maisons-Laffitte le jour de Noël 2015 © French Moments

C'est le printemps à Noël dans le parc de Maisons-Laffitte © French Moments

C’est le printemps à Noël dans le parc de Maisons-Laffitte © French Moments

C'est le printemps à Noël dans le parc de Maisons-Laffitte © French Moments

C’est le printemps à Noël dans le parc de Maisons-Laffitte © French Moments

C'est le printemps à Noël dans le parc de Maisons-Laffitte © French Moments

C’est le printemps à Noël dans le parc de Maisons-Laffitte © French Moments

Ce phénomène n’est certainement pas le premier car depuis fort longtemps on utilise un dicton français : « Noël au balcon, Pâques au tison ». S’il fait chaud à Noël, on risque fort d’avoir besoin de chauffage à Pâques. On confirmera ça dans quelques mois quand le printemps arrivera pour de bon !

Publié dans Articles en français facile, Hiver, Les expressions du jour, Maisons-Laffitte, Noël en France | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Joyeux Noël 2015 !

L’équipe de French Moments vous souhaite un Joyeux Noël 2015 !

Merry Christmas from Paris 2015 Nancy © French Moments

Que cette journée soit riche en douceur et qu’elle vous apporte l’amour et la paix.

Ce matin nous nous sommes levés avec un magnifique lever de soleil. Voici la photo prise du Parc de Maisons-Laffitte près de Paris :

Lever du jour de Noël 2015 à Paris © French Moments

Lever du jour de Noël 2015 à Paris © French Moments

Publié dans Articles en français facile, Noël en France | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La peur du Père Noël a un nom : la Paternatolophobie !

Avez-vous déjà entendu parler de ‘Paternatalophobie’? Ce mot intimidant désigne la peur irrationnelle du Père Noël. En anglais, le terme utilisé est ‘Santa Claustrophobia’ (Santa Claus désignant le Père Noël).

Le Père Noël par Coca-Cola en 1931

Le Père Noël par Coca-Cola en 1931

En 1993, le trio humoriste Les Inconnus avait réalisé une vidéo satirique sur les Père Noël hantant les Grands Boulevards à Paris, cassant au passage le mythe du ‘gentil Père Noël’ toujours bien attentionné :

Image de prévisualisation YouTube

Lisez l’intégralité de cet article sur notre blog Mon Grand-Est.

Publié dans Articles en français facile, Noël en France | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Visite du Marché de Noël de La Défense

Vendredi dernier, nous avons visité le marché de noël de La Défense dont voici quelques photos…

Le marché de noël de La Défense est certainement le plus grand de la région parisienne. Le village de Noël avec ses chalets blancs se situe au centre de l’Esplanade de la Défense, dans un surprenant environnement moderne. Il s’agit du marché de noël le plus insolite de France, à des années-lumières des traditionnels marchés alsaciens…

Chalets aux pieds de la Grande Arche de la Défense © French Moments

Chalets aux pieds de la Grande Arche de la Défense © French Moments

La présence d’un marché de noël dans le quartier d’affaires de La Défense est relativement récent puisqu’il trouve ses origines vers la fin des années 1990. En 2015 il comprend environ 350 chalets regroupés au pied de la monumentale Grande Arche, entre le CNIT et le centre commercial des Quatre-Temps.

Marché de noël de La Défense et la Grande Arche (photo prise il y a quelques années - la Grande Arche étant en rénovation en décembre 2015 !) © French Moments

Marché de noël de La Défense et la Grande Arche (photo prise il y a quelques années – la Grande Arche étant en rénovation en décembre 2015 !) © French Moments

Le village est arrangé en deux formations en carré avec trois ailes. Depuis plusieurs années, il doit sa célébrité en partie au tapis rouge déployé sur son sol.

Marché de Noël de La Défense © French Moments

Marché de Noël de La Défense © French Moments

Les commerçants offrent un large choix de cadeaux et produits gastronomiques : statuettes, produits artistiques, décorations de noël, jeux, saucisses et fromages corse, basque, savoyard et alsacien, vin chaud, friandises et sucreries…

Il y a une petite ménagerie avec des animaux de la ferme : ânes, oies, poneys…

La ménagerie de noël de la Défense © French Moments

La ménagerie de noël de la Défense © French Moments

Nous recommandons de monter au sommet des escaliers menant à la Grande Arche en soirée. De là, la vue s’étend sur tout le quartier : entre deux groupes de gratte-ciel, on y découvre l’impressionnante Voie Triomphale, l’Arc de Triomphe et plus près de nous, le fameux marché de noël.

Crépuscule à La Défense. Vue depuis la Grande Arche. © French Moments

Crépuscule à La Défense. Vue depuis la Grande Arche. © French Moments

Ouvert du 19 novembre au 27 décembre 2015.

Stations de métro et RER : La Défense Grande Arche (ligne 1 du métro, RER A, Tramway 2)

Publié dans Articles en français facile, Automne, Noël en France, Paris | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Votez pour le plus beau marché de Noël d’Europe

Cette annéeEuropean Best Destination lance à nouveau sa compétition pour le ‘marché de noël le plus beau d’Europe’ (‘Best Christmas market in Europe’). Vous pouvez voter pour votre marché de noël préféré du 1er au 10 décembre 2015 et nous avons choisi COLMAR en Alsace… Laissez-nous vous convaincre !

Colmar Christmas Market Nominee 2016 Francais © French Moments

L’Avent est une saison de l’année magnifique pour découvrir les beaux marchés de Noël. Il y a plusieurs marchés de noël renommés en Europe : en Allemagne (Aachen, Berlin, Cologne, Dresde, Leipzig, Nuremberg, Rothenburg, Heidelberg…), au Royaume-Uni (Londres, Manchester, Birmingham…), en Suisse (Bâle, Zurich, Berne…), en Belgique (Bruxelles, Gand, Anvers…), et également aux Pays-Bas, en Suède, en Finlande et en Autriche. En France, quelques uns des plus réputés se trouvent en Alsace (StrasbourgColmarMulhouse), sans oublier ceux de MontbéliardMetz et Paris.

Colmar, les célébrations de noël confèrent à la cité alsacienne une ambiance particulière. Le vieux centre historique contribue à la magie des illuminations grâce à ses rues pavées bordées de magnifiques demeures à colombages. Partout où se porte le regard, on aperçoit les vitrines des commerçants sont méticuleusement décorées pour l’occasion. Plusieurs marchés de noël composés de châlets sont répartis sur l’ensemble du centre, de la Place des Dominicains à la Petite Venise. Pour en savoir plus sur le marché de Noël de Colmar.

Découvrez la sélection 2016 des marchés de noël et VOTEZ pour votre ‘plus beau marché de noël d’Europe’.

Quelques unes de nos photos prises lors du marché de noël de Colmar:

Rue des Marchands, Colmar © French Moments

Rue des Marchands, Colmar © French Moments

Colmar © French Moments - Christmas Market 06

Place des Dominicains, Colmar © French Moments

Colmar © French Moments - Christmas Market 09

Ancienne Douane (Koifus), Colmar © French Moments

Colmar © French Moments - Christmas Market 30

Illuminations de Noël à Colmar © French Moments

Colmar © French Moments - Christmas Market 32

Rue des Marchands et Maison Pfister, Colmar © French Moments

Colmar © French Moments - Christmas Market 115

Petite Venise de Colmar © French Moments

Colmar © French Moments - Christmas Market 132

Marché de Noël de Colmar © French Moments

Colmar © French Moments - Christmas Market 137

Chalet de décorations de noël à Colmar © French Moments


Publié dans Articles en français facile, Colmar, Hiver, Noël en France | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Aujourd’hui est le premier dimanche de l’Avent

Aujourd’hui nous sommes le premier dimanche de l’Avent. Cette période longue de quatre semaines précède Noël.

Une des traditions les plus respectées pendant ce moment d’anticipation des fêtes de fin d’année est la couronne de l’Avent.

La couronne de l’Avent est conçue à partir de branches de sapin et de pin pour le premier dimanche et surmontée de quatre bougies, qui symbolisent les quatre dimanches menant à Noël.

La couronne décorative peut être placée sur une table, entourée par les bougies, ou suspendue à la porte d’entrée ou aux fenêtres.

Pour en savoir plus sur la couronne de l’Avent.

Advent Wreath © French Moments




Publié dans Articles en français facile, Automne, Fêtes et célébrations, Noël en France | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Aujourd’hui est la Journée d’hommage national aux Invalides

Aujourd’hui, 27 novembre 2015 est une journée d’hommage national à la mémoire des 130 victimes et aux 352 blessés des attentats de Paris du 13 novembre dernier. Une cérémonie sera présidée par le Président de la République François Hollande à l’Hôtel des Invalides à 10h30 en présence du gouvernement et des familles des victimes.

Drapeau tricolore flottant au-dessus des toits de Paris © French Moments

Drapeau tricolore flottant au-dessus des toits de Paris © French Moments

Le Président sera le seul à prononcer un discours et les gardes républicains porteront une photo de chacune des victimes.

La cérémonie n’accueillera qu’un millier de personnes dans la Cour d’Honneur des Invalides et pour que tous les Français puissent prendre part à l’événement, le Président les a invités à pavoiser leur habitation avec le drapeau français : « chaque Français pourrait y participer aussi en ayant la possibilité de pavoiser son lieu d’habitation avec un drapeau bleu blanc rouge, les couleurs de la France ».

Drapeau français, Boulevard Pasteur à Paris © French Moments

Drapeau français, Boulevard Pasteur à Paris © French Moments

Contrairement aux États-Unis où le drapeau à sa place dans les habitations, il n’est pas commun de faire de même en France. Le drapeau tricolore est en effet souvent associé à un nationalisme malsain et à l’extrême-droite. Depuis les attentats de janvier 2015 à Paris, la relation des Français envers leur drapeau national est en train de changer. Un sondage récent a révélé que deux Français sur trois estimaient positif de pavoiser son domicile avec le Tricolore.

Dans notre petite ville de Maisons-Laffitte dans le département des Yvelines, la plupart des commerçants ont hissé le drapeau français :

Les drapeaux français hissé par les commerçants de Maisons-Laffitte © French Moments

Les drapeaux français hissé par les commerçants de Maisons-Laffitte © French Moments

 

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Société | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Le point sur les événements et marchés de Noël en 2015

Les tragiques attentats de Paris du vendredi 13 novembre 2015 ont eu raison de nombreux événements à Paris et dans la France entière. En raison des mesures de sécurité et de l’état d’urgence décrété par le Président de la République, de nombreuses communes ont annulé événements et manifestations à l’approche des fêtes de fin d’année.

Ainsi la populaire et annuelle Fête des Lumières organisée à Lyon au début du mois de décembre est annulée. Cet événement, qui s’étale sur plusieurs jours, attire des centaines de milliers de visiteurs, parfois venus de très loin.

"Jardin du Rosaire les mystères de la Colline" par la Direction de l'Eclairage Public (Ville de Lyon) © Michel Djoui

Fête de la Lumière (Ville de Lyon) © Michel Djoui

A Nancy, le plus grand événement de la région Grand-Est a lui aussi été annulé afin de garantir la sécurité de tous. Initialement prévues le weekend du 5 et 6 décembre, les célébrations de la Saint-Nicolas devaient inclure le traditionnel défilé de chars dans le centre-ville et le majestueux feu d’artifice tiré de la Place Stanislas. En revanche, la Saint-Nicolas dans la ville voisine de Metz est maintenue.

Une vidéo est projetée sur deux des 7 pavillons de la Place Stanislas © French Moments

La Saint-Nicolas à Nancy © French Moments

Quant aux marchés de noël, on peut dire qu’ils ont eu chaud ! Celui des Champs-Élysées à Paris, inauguré le jour même des attentats, a fermé pendant quelques jours avant de rouvrir, et la grande roue de Paris est restée à son poste au centre de la Place de la Concorde. Il n’empêche que la cérémonie de la mise sous tension des illuminations des Champs-Élysées a été purement et simplement annulée. Elle devait avoir lieu le 18 novembre en présence de l’acteur Jean Dujardin.

Le marché de Noël sur les Champs-Élysées à Paris © French Moments

Le marché de Noël sur les Champs-Élysées à Paris © French Moments

En Alsace, le marché de Noël de Strasbourg a connu un moment de doute quant à son ouverture. Finalement, le maire de la ville et le préfet du Bas-Rhin ont conjointement autorisé son ouverture mais sans la cérémonie grand spectacle. Vieux de 445 ans, le marché de Noël de Strasbourg n’a été annulé qu’en 1914, 1918 et 1939.

Strasbourg at Christmas © French Moments

Le marché de Noël à Strasbourg © French Moments

La grande majorité des marchés de Noël de France ouvriront (ou ont déjà ouvert) leurs portes : Montbéliard, Metz, Colmar, Nancy, Amiens, Lille, Dijon, Besançon…

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Fêtes et célébrations, Noël en France | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Tour Eiffel en Bleu-Blanc-Rouge

Pendant dix soirées consécutives, la Tour Eiffel est illuminée en bleu, blanc et rouge – les couleurs du drapeau français, pour honorer les victimes des attentats de Paris du 13 novembre 2015. Nous étions sur place et voici le récit de notre visite à Paris…

La Tour Eiffel en bleu-blanc-rouge vue de l'Esplanade du Trocadéro © French Moments

La Tour Eiffel en bleu-blanc-rouge vue de l’Esplanade du Trocadéro © French Moments

En conséquence des attentas meurtriers de Paris le vendredi 13 novembre dernier les autorités ont décidé la fermeture de la Tour Eiffel jusqu’à lundi et son éclairage éteint. Le lundi matin, le monument a rouvert ses portes aux visiteurs.

Puis, pendant dix soirées consécutives du 16 au 18 novembre, l’éclairage habituel et uniforme de la tour a laissé place à un beau bleu-blanc-rouge côté Trocadéro. Le monument, vieux de 116 ans, a été ainsi illuminé en hommage aux quelques 130 victimes des attentats de Paris à la requête de Anne Hidalgo, la Maire de Paris. Ceci fait écho à des initiatives similaires précédemment appliquées sur divers monuments à travers le monde : le One World Trade Centre à New York, la CN Tower à Toronto, l’Oriental Pearl TV Tower à Shanghai, le Wembley Stadium à London, l’Opéra de Sydney, et la statue du Christ Rédempteur à Rio de Janeiro.

Juste au-dessous du premier étage était projetée la devise de la Ville de Paris : « Fluctuat Nec Mergitur » (« Il est battu par les flots, mais ne sombre pas« ).

La devise de Paris projetée sur la Tour Eiffel © French Moments

La devise de Paris projetée sur la Tour Eiffel © French Moments

Pour la première fois depuis les attentats, j’étais de retour dans la capitale. L’atmosphère au Trocadéro était bien différente d’un soir ‘normal’. En sortant de la station de métro ‘Trocadéro’, il était clair qu’il n’y aurait pas foule. Les gens prenaient des photos et des selfies en famille ou entre amis. On entendait parler français, allemand, italien et chinois. Déjà une vingtaine de photographes (pros et amateurs) avaient dressé leur trépieds sur l’esplanade, fin prêts pour l’heure bleue. Je les ai rejoints et ai engagé la conversation. L’un râlait contre l’emplacement de la Tour Eiffel : « C’est dommage, les beaux nuages rosés et orangés se trouvent de l’autre côté…« . Eh oui, il aurait fallu se poster sur le Champ-de-Mars pour bénéficier d’un magnifique coucher de soleil … mais nous n’aurions eu aucune illumination bleu-blanc-rouge de ce côté-là !

Puis plus loin, sur les quais, j’ai sympathisé avec Véronique qui tentait de prendre des photos nettes de la sublime dame de fer avec son petit compact. Et bien sûr, les sujets abordés était ceux des derniers événements tragiques de Paris ainsi que du raid de la police à Saint-Denis le matin même. On parlait de liberté, d’égalité, de fraternité…

La Tour Eiffel en bleu-blanc-rouge à l'heure bleue © French Moments

La Tour Eiffel en bleu-blanc-rouge à l’heure bleue © French Moments

Peu à peu, j’ai senti que rien n’était comme avant : les gens, en particulier les Français, semblaient vouloir se parler les uns les autres, contredisant au passage le stéréotype selon lequel les Parisiens sont froids envers les étrangers. Je ne regrette pas d’avoir ‘osé’ prendre le RER de ma petite ville de banlieue pour partager ces moments avec les Parisiens ! Vive Paris !

La Tour Eiffel vue de la passerelle Debilly © French Moments

La Tour Eiffel au clair de lune vue de la passerelle Debilly © French Moments

Une sélection de clichés pris hier soir entre 16h30 et 19h00, mercredi 18 novembre 2015 du Trocadéro et des Quais de Seine sont à visionner sur notre photothèque Flickr.

Initialement prévue pour durer trois soirées, les illuminations bleu-blanc-rouge à la Tour Eiffel ont été étendues à la demande de la Maire de Paris jusqu’au mercredi 25 novembre.

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Monuments de France, Paris, Société | Marqué avec , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Paris en deuil #prayforparis

Pray for Paris © French Moments

En ce jour de deuil, nos pensées et prières vont vers tous ceux qui ont été touchés par les horribles événements de l’attaque terroriste à Paris dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 novembre 2015.

Nous avons publié un post plus complet sur l’état d’urgence décrété en France sur notre site en langue anglaise : http://www.frenchmoments.eu/france-in-mourning-prayforparis/

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Communiqués de presse, Paris | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’Armistice du 11 novembre à Maisons-Laffitte

Aujourd’hui, c’était jour férié en France : le 11 novembre, date à laquelle la nation toute entière se souvient de ceux qui ont combattu et sont morts pendant la Première Guerre Mondiale.

Alors que nous nous dirigions ce matin vers le marché du mercredi à Maisons-Laffitte, nous avons aperçu la cérémonie organisée dans la ville pour l’Armistice. Au même moment, un événement similaire était organisé à Paris sous l’Arc de Triomphe en présence du Président de la République et de son gouvernement.

Cérémonie de l'Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Cérémonie de l’Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Avec une profusion de drapeaux français et de ceux de l’Entente, la cérémonie de notre ville de résidence regroupait les officiels, des militaires, et un public de jeunes et d’anciens. Une fanfare jouait de la musique militaire, notamment La Marseillaise, l’hymne national français.

Cérémonie de l'Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Cérémonie de l’Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Cérémonie de l'Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Cérémonie de l’Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Site de la Cérémonie de l'Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Site de la Cérémonie de l’Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Au marché et chez les fleuristes de la ville, nous n’avons trouvé nulle part la fleur symbole de la Première Guerre Mondiale : le bleuet. Il s’agit de l’équivalent du Redpoppy anglo-saxon (le coquelicot). A la question « Avez-vous des bleuets ?« , un des fleuristes nous a répondu poliment : « Des bleuets ? Non ! » … il faut dire que c’est une vulgaire fleur qui pousse dans les champs et qui n’a pas sa place dans la cour des grandes (roses, tulipes, hyacinthes…). Donc pas de bleuet = malheureusement pas de photo ! D’ailleurs, aucune des gerbes déposées lors de la cérémonie n’en contenait.

Gerbes déposées lors de la cérémonie de l'Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Gerbes déposées lors de la cérémonie de l’Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Gerbes déposées lors de la cérémonie de l'Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Gerbes déposées lors de la cérémonie de l’Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Gerbes déposées lors de la cérémonie de l'Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Gerbes déposées lors de la cérémonie de l’Armistice à Maisons-Laffitte © French Moments

Nous avons profité de la belle matinée pour revenir chez nous à travers le parc aux couleurs d’automne.

11 novembre 2015 dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

11 novembre 2015 dans le Parc de Maisons-Laffitte © French Moments

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Automne, Fêtes et célébrations, Maisons-Laffitte | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Préparatifs pour la cérémonie de l’Armistice du 11 novembre

Ce matin, alors que je sortais d’un café près des Champs-Élysées, j’ai remarqué qu’un drapeau français gigantesque était en train d’être installé sous l’Arc de Triomphe. Ceci faisait partie des préparatifs à la commémoration de l’Armistice de la 1ère Guerre Mondiale à Paris.

Le drapeau français en train d'être installé sous l'Arc de Triomphe le 10 novembre 2015 © French Moments

Le drapeau français en train d’être installé sous l’Arc de Triomphe le 10 novembre 2015 © French Moments

Le drapeau français en train d'être installé sous l'Arc de Triomphe le 10 novembre 2015 © French Moments

Le drapeau français en train d’être installé sous l’Arc de Triomphe le 10 novembre 2015 © French Moments

Le drapeau français installé sous l'Arc de Triomphe le 10 novembre 2015 © French Moments

Le drapeau français installé sous l’Arc de Triomphe le 10 novembre 2015 © French Moments

Le drapeau français installé sous l'Arc de Triomphe le 10 novembre 2015 © French Moments

Le drapeau français installé sous l’Arc de Triomphe le 10 novembre 2015 © French Moments

Le drapeau français installé sous l'Arc de Triomphe le 10 novembre 2015 © French Moments

Le drapeau français installé sous l’Arc de Triomphe le 10 novembre 2015 © French Moments

Demain, le 11 novembre, le Président de la République et son gouvernement assisteront à une cérémonie officielle à l’Arc de Triomphe à Paris. Sous l’arc, François Hollande déposera une gerbe sur la Tombe du Soldat Inconnu à 11h comme le veut la tradition. Deux minutes de silence seront observées : la première dédiée aux soldats et civils tombés pendant le conflit et la seconde pour les veuves, les orphelins et les blessés. 

La Tombe du Soldat Inconnu sous l'Arc de Triomphe © French Moments

La Tombe du Soldat Inconnu sous l’Arc de Triomphe © French Moments

L’éternelle Flamme du Souvenir, placée sur la tombe, se souvient des soldats tués pendant la guerre et qui n’ont jamais été identifiés. Depuis 1923, la flamme est ravivée tous les soirs à 18h30 par les associations de vétérans de guerre.

La Flamme du Souvenir sur la La Tombe du Soldat Inconnu sous l'Arc de Triomphe © French Moments

La Flamme du Souvenir sur la La Tombe du Soldat Inconnu située sous l’Arc de Triomphe © French Moments

Le message suivant est inscrit sur la tombe :

“ici repose un soldat français mort pour la patrie 1914–1918″.

Pour en savoir plus sur l’Armistice du 11 novembre 1918.

Les commémorations du 11 novembre en Alsace.

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Automne, Fêtes et célébrations, Paris, Un peu d'histoire | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le sapin de Noël 2015 des Galeries Lafayette Haussmann

C’est pendant notre cours de français pratique avec Kristy de Sydney (Australie) que nous avons découvert le géant sapin de Noël sous la coupole Art Nouveau des Galeries Lafayette Haussmann à Paris. Cette version 2015 de l’arbre de Noël s’insère dans le thème du « Noël d’une Autre Planète » lancé en novembre par le grand-magasin.

Le sapin cosmique 2015 des Galeries Lafayette sous la coupole Art Nouveau © French Moments

Le sapin cosmique 2015 des Galeries Lafayette sous la coupole Art Nouveau © French Moments

Ce grand sapin cosmique surprenant est formé de milliers de météorites et d’étoiles or et argent. Tous les jours à 12h00, 15h00, 16h30 et 18h00, le sapin magique est au centre d’un spectacle de sons et lumières.

Le sapin cosmique 2015 des Galeries Lafayette avec ses milliers de météorites et d'étoiles or et argent © French Moments

Le sapin cosmique 2015 des Galeries Lafayette avec ses milliers de météorites et d’étoiles or et argent © French Moments

A découvrir absolument pendant la période de l’Avent !

Découvrez la vidéo du montage du sapin cosmique :

Image de prévisualisation YouTube

Pour rappel, les Galeries Lafayette avaient surpris ses visiteurs en 2014 avec un magnifique sapin renversé très coloré.

Le sapin de Noël renversé des Galeries Lafayette en 2014 © French Moments

Le sapin de Noël renversé des Galeries Lafayette en 2014 © French Moments


Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Automne, Noël en France, Paris | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La photo du jour : l’heure bleue à Notre-Dame

La photo du jour – ou devrais-je écrire du soir – est celle que j’ai prise à l’heure bleue (autour de 18h) sur le Pont de l’Archevêché à Paris.

Ce pont offre une vue célèbre de la cathédrale Notre-Dame de Paris et de son magnifique chevet et je me suis amusé à reproduire l’effet ‘heure bleue’ que j’avais observé chez certains photographes.

En vous souhaitant une agréable soirée… à bientôt sur notre blog !

Le chevet de Notre-Dame de Paris vu du Pont de l'Archevêché © French Moments

Le chevet de Notre-Dame de Paris vu du Pont de l’Archevêché © French Moments

Publié dans Articles en français facile, Les images du jour, Monuments de France, Paris | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Visite des catacombes de Paris

Quel lien unit Rabelais, Perrault, Fouquet, Lully, Colbert, Robespierre, Danton et l’Homme au Masque de Fer ? Contre toute attente, il s’agit du lieu où ils reposent en paix : les Catacombes de Paris !

Enfin, plus ou moins car personne ne saurait dire quels ossements appartiennent à qui… car ce sont pas moins de 6 millions de Parisiens dont les os et les crânes ont été entreposés dans les anciennes carrières de Paris. Bien malin serait celui qui pourrait retrouver les traces des célébrités historiques dans cet immense amas de millions d’ossements…

Catacombes de Paris 12 copyright French Moments

Les ossements des Catacombes de Paris. Un peu glauque mais à la longue, on s’habitue… © French Moments

Dernièrement j’ai eu l’opportunité (la chance ?) de visiter ce lieu insolite par un soir d’octobre. Mon but était d’éviter les files d’attente qui sont réputées être très longues car le site est limité à 200 visiteurs. Venir un jeudi soir une heure et demie avant la fermeture était un très bon plan : il n’y avait personne !

Une fois passé la caisse dans le pavilion vert-foncé aux allures de Belle Époque, la visite a commencé par une descente de 130 marches par un escalier à vis. 20 mètres plus bas, une longue marche de 1,5 km m’attendait dans les couloirs étroits menants aux anciennes carrières de Paris.

Les couloirs menant à l'ossuaire © French Moments

Les couloirs menant à l’ossuaire © French Moments

Ambiance frisson garantie ! Déambuler dans ces couloirs seul le soir, avec pour seul bruit celui de mes pas, est une expérience assez unique et dépaysante. Il est étrange de penser que 20 mètres plus haut, à la surface du sol, la vie parisienne suive son cours le long des rues résidentielles et des boulevards haussmanniens.

Quelques sites intéressants ponctuaient la déambulation dans les carrières, rompant la monotonie des couloirs creusés dans la roche. On y découvre la maquette de la forteresse de Port-Mahon créée par un inspecteur des carrières avant que le site ne devienne celui de l’ossuaire (1777-1782).

Catacombes de Paris 06 copyright French Moments

La maquette de la forteresse de Port-Mahon © French Moments

Un peu plus loin se trouve le puits au nom évocateur de ‘Bain de pieds des carriers’. Son eau bleu-vert est d’une pureté incroyable.

Catacombes de Paris 05 copyright French Moments

Le ‘Bain de pieds des carriers’ © French Moments

Puis le passage prend légèrement de la hauteur en passant par un site monumental : ‘Les doubles Carrières’, juste avant l’arrivée au site de l’ossuaire proprement dit.

Catacombes de Paris 07 copyright French Moments

Le passage monumental des ‘doubles Carrières’ © French Moments

L’entrée des catacombes est marquée par deux piliers noirs décorés de motifs géométriques blancs. Le linteau du portail en pierre porte l’inscription en alexandrin du poète Jacques Delille : « Arrête ! C’est ici l’empire de la Mort ! ».

L'entrée inquiétante des Catacombes de Paris © French Moments

L’entrée inquiétante des Catacombes de Paris © French Moments

Qu’est-ce que je fais ? J’entre ? Je n’entre pas ? Mon excitation était palpable car j’allais enfin découvrir un site hors du commun à Paris.

Une fois la porte franchie, le spectacle était à la fois saisissant et déroutant. Sur une longueur de 800 mètres et une surface de 11000m2, les cavernes et couloirs contiennent en effet des millions d’ossements et de crânes de Parisiens soigneusement disposés le long des parois.

Des cranes et des tibias bien alignés le long des parois de l'ancienne carrière © French Moments

Des cranes et des tibias bien alignés le long des parois de l’ancienne carrière © French Moments

Puisque les ossements proviennent de plusieurs cimetières et églises de Paris, il ne fait aucun doute qu’il s’y trouve les restes d’hommes illustres de la France :

- les écrivains François Rabelais (1483/1494-1553), Jean de La Fontaine (1621-1698) et Charles Perrault (1628-1703),

- le sculpteur François Girardon (1628-1715),

- le peintre Simon Vouet (1590-1649),

- les architectes Salomon de Brosse (1571-1626), Claude Perrault (1613-1688) et Jules Hardouin-Mansart (1646-1708),

- le compositeur Jean-Baptiste Lully (1632-1687),

- les hommes d’état Nicolas Fouquet (1615-1680), Jean-Baptiste Colbert (1619-1683),

- et l’Homme au Masque de Fer (m. 1703).

Certains écriteaux décrivent l'origine des ossements © French Moments

Certains écriteaux décrivent l’origine des ossements © French Moments

Ceux qui sont morts pendant les troubles de la Révolution française ont été enterrés dans les Catacombes dont les membres de la Garde Suisse tués lors de la Prise du Palais des Tuileries (10 août 1792) et les victimes des massacres de septembre 1792. Les restes des guillotinés ont été transférés dans les Catacombes : Lavoisier (1743-1794), Madame Elisabeth (1764-1794), Danton (1759-1794) et Robespierre (1758-1794).

Le cimetière des Innocents était situé près des Halles au cœur de Paris. Complètement saturé, ses morts ont été transférés aux Catacombes de nuit. Deux années ont été nécessaires pour vider le cimetière qui n'existe plus aujourd'hui. © French Moments

Le cimetière des Innocents était situé près des Halles au cœur de Paris. Complètement saturé, ses morts ont été transférés aux Catacombes de nuit. Deux années ont été nécessaires pour vider le cimetière qui n’existe plus aujourd’hui. © French Moments

Une série de maximes, poèmes et de textes profanes ou bibliques en français et en latin interpellent les visiteurs sur la mort. Mon préféré était un verset biblique :

« Mihi… mori lucrum » (Pour moi la mort est un gain) – Philippiens 1:21

Non loin de la sortie ! © French Moments

Non loin de la sortie ! © French Moments

Un petit groupe de trois Italiens déambulait en même temps que moi dans ces couloirs de la Mort glissant ici et là des « oh » et des « ah » voire des petits cris d’effrois. Mais nous nous sommes habitués à la vue de ce spectacle lugubre. D’ailleurs au bout de quelques instants, ils n’avaient plus peur et se permettaient de toucher un tibia et un crâne (contre le règlement du site).

La visite s’est terminée par l’ascension de 83 marches. L’issue débouche à 700 mètres au sud-ouest de l’entrée, sur la rue Rémy Dumoncel. Mais avant de retrouver l’air libre, il fallait ‘montrer patte blanche’ pour une vérification des sacs. En effet le vol d’ossements est passible d’un an de prison par la loi française !

Catacombes de Paris 25 copyright French Moments

La sortie des Catacombes de Paris se fait discrète ! © French Moments

Retrouvez plus de photos et cet article en anglais sur notre site web!

Publié dans Articles en français facile, Monuments de France, Paris, Paris secret et insolite | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Nous avons en main le dernier Astérix : le Papyrus de César

Ce matin nous avons été parmi les premiers à Maisons-Laffitte à nous procurer le nouvel Astérix : « Le Papyrus de César« . La sortie d’un nouvel album d’Astérix est toujours un grand événement culturel en France. De nombreux fans ont attendu cette nouvelle B.D. (Bande Dessinée) pendant 2 ans. Le dernier volume, Astérix chez les Pictes, publié en octobre 2013, était le premier écrit par Jean-Yves Ferri et illustré par Didier Conrad.

Asterix le Papyrus de César 03 photo by French Moments

Alors que dans les pays anglophones, les bandes dessinées sont particulièrement appréciés des enfants, en France il est fréquent de trouver davantage d’adultes aux rayons BD des librairies.

Image de prévisualisation YouTube

L’histoire du Papyrus de César tourne autour du combat pour le contrôle de l’information et inclut notamment le personnage de Doublepolémix, dont les traits ressemblent étrangement à Julian Assange.

Tiré à plus de 5 millions d’exemplaires (dont 2 millions pour la France), ce nouvel Astérix est disponible en 20 langues différentes, de l’anglais à l’allemand et l’italien. Depuis la création d’Astérix en 1959 par René Goscinny et Albert Uderzo, quelques 365 millions d’exemplaires de la série d’Astérix ont été vendus dans le monde.

Asterix le Papyrus de César 01 photo by French Moments

Alors ce soir, confortablement installés sur le canapé, nous dégusterons « Le papyrus de César », tout en sirotant une tasse de chocolat chaud !

Pour plus d’infos sur cet album d’Astérix, visitez: www.asterix36.com.

Asterix le Papyrus de César 02 photo by French Moments

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Un commentaire

Le Tour de France 2016 révélé hier

L’itinéraire du Tour de France a été révélé hier à Paris. La 103e édition de la « Grande Boucle » aura lieu du 2 au 24 juillet et ses 3519 km seront une superbe opportunité de découvrir les paysages de France, d’Andorre, d’Espagne et de Suisse.

Itinéraire Tour de France 2016

Le 2 juillet 2016, le Tour s’élancera du Mont-Saint-Michel, un site inclut au patrimoine mondial de l’Unesco. De la Normandie à Limoges, les coureurs suivront des étapes de plaine et quelques pentes à l’approche du Massif Central.

Puis le Tour poursuivra sa route à travers les Pyrénées de Pau à Revel en passant par l’Espagne et surtout le micro-état d’Andorre.

De Carcassonne, le Tour prendra la direction de Berne, la capitale fédérale de la Suisse via la vallée du Rhône et le Jura. Lors de la Fête Nationale le 14 juillet, le Tour de France traversera la Provence de Montpellier au célèbre Mont Ventoux, le Géant de Provence.

Berne en Suisse (by Reaast from Wikimedia Commons)

Depuis Berne, the Tour de France atteindra les Alpes Françaises, lors d’étapes de montagnes redoutables en Suisse et en Savoie.

L’arrivée est prévue pour le dimanche 24 juillet. Une ultime étape de plaine de 113 km liera Chantilly aux Champs-Élysées à Paris.

Au terme de la course, la « Grande Boucle » aura traversé huit des nouvelles régions françaises : Normandie, Pays-de-la-Loire, Aquitaine-Limousin-Poitou-CharentesLanguedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Île de France.

Publié dans Articles en français facile, Evénements sportifs | Marqué avec , , , , , , , , | Un commentaire

Louis XIV est mort il y a 300 ans jour pour jour

C’est en lisant le magazine de la commune de Maisons-Laffitte que j’ai appris que le 1er septembre – aujourd’hui ! – est l’anniversaire de la mort de Louis XIV. En 1715, il y a 300 ans, disparaissait le monarque français au règne le plus long (72 ans et 110 jours) au grand âge de 77 ans.

Saviez-vous qu’en 1938 des expositions et événements culturels étaient organisés en France pour les 300 ans de sa naissance ? Nous voici à la fin d’une vie de roi… en 2015. Des communes des Yvelines se sont rassemblées pour commémorer l’événement : Saint-Germain-en-Laye, Maisons-Laffitte, Marly-le-Roi, Le Mesnil-le-Roi, Achères et Port-Marly. Le château de Versailles organisera un peu plus tard dans l’année une exposition consacrée au monarque.

Buste de Louis XIV dans le Grand Trianon à Versailles © French Moments

Buste de Louis XIV dans le Grand Trianon à Versailles © French Moments

Aux yeux des Français, Louis XIV incarne la monarchie absolue de l’Ancien Régime – c’est ainsi qu’on nous le présente lors des cours d’histoire à l’école. Louis le Grand est aussi célèbre pour avoir transformé la petite résidence de chasse de son père Louis XIII en palais aux proportions inégalées : je veux bien sûr parler de Versailles.

Louis XIV, connu sous le nom de Roi Soleil par ses admirateurs, est né le 5 septembre 1638 à Saint-Germain-en-Laye, plus exactement au Pavillon Henri IV (aujourd’hui un restaurant gastronomique) non loin du château.

Le château de Saint-Germain-en-Laye près duquel est né Louis XIV © French Moments

Le château de Saint-Germain-en-Laye près duquel est né Louis XIV © French Moments

Son père Louis XIII meurt alors qu’il n’a que 5 ans. Jusqu’à l’âge de maturité du roi, la régence est assurée par sa mère, Anne d’Autriche, assistée de son premier ministre Mazarin.

Louis XIV est sacré en la cathédrale de Reims en 1654 et à la mort de son premier ministre Mazarin, il inaugurera une nouvelle ère de son règne – il détient et concentre alors tous les pouvoirs – c’est l’apogée de l’absolutisme.

Le règne de Louis XIV est marquée d’éminentes personnalités politiques, du monde le la finance et de la culture : Mazarin, Condé, Colbert, Louvois, Turenne, Vauban, Bossuet, Corneille, Boileau, La Fontaine, Le Brun, Le Nôtre, Le Vau, Lully, Mansart, Molière, Racine, Charles and Claude Perrault…

Louis XIV a 10 ans en 1648 (peinture de Henri Testelin)

Louis XIV à 10 ans en 1648 (peinture de Henri Testelin)

Louis XIV a 23 ans en 1661 (peinture de Charles Le Brun)

Louis XIV à 23 ans en 1661 (peinture de Charles Le Brun)

Louis XIV à 63 ans en 1701 (peinture de Hyacinthe Rigaud)

Louis XIV à 63 ans en 1701 (peinture de Hyacinthe Rigaud)

Son héritage architectural est le plus visible au château de Versailles, mais comprend aussi l’Hôtel des Invalides (1679), l’aile orientale du Louvre, et le Canal du Midi (1681) reliant l’océan Atlantique à la mer Méditerranée.

Statue équestre de Louis XIV devant le château de Versailles © French Moments

Statue équestre de Louis XIV devant le château de Versailles © French Moments

Le roi a commandé l’agrandissement des ports maritimes de Brest et Toulon et a voulu la fortification de Belfort, Besançon, Briançon, et Lille par Vauban. Quand il étendait les limites du royaume aux dépens de ses ennemis, Louis XIV créait de nouvelles cités tel Neuf-Brisach en Alsace.

L'entrée de la citadelle de Besançon © French Moments

L’entrée de la citadelle de Besançon © French Moments

L’emblème de Louis XIV est le soleil qui peut être observé à de nombreuses reprises à Versailles. Dans l’Antiquité, le soleil était associé à Apollon, divinité de la mythologie grecque, dieu de la musique, de la poésie, de l’art, de la lumière et du savoir.

Le soleil, emblème de Louis XIV, ici sur les grilles dorées du château de Versailles © French Moments

Le soleil, emblème de Louis XIV, ici sur les grilles dorées du château de Versailles © French Moments

En 1660, Louis XIV se marie avec Marie-Thérèse (1638-1683), la fille ainée du roi d’Espagne. Elle lui donnera six enfants. Ses célèbres favorites sont Louise de La Vallière et Françoise-Athénaïs de Montespan. Après la mort de la reine, Louis se remarie secrètement à Françoise d’Aubigné, marquise de Maintenon (1635-1719).

Le 1er septembre 1715, quatre jours avant son 77e anniversaire, Louis XIV s’éteint après d’affreuses souffrances dues à une gangrène sénile à la jambe. Après sa mort, son corps a été inhumé à la Basilique de Saint-Denis, la nécropole des rois et reines de France. Puis le 14 octobre 1793, son cercueil est profané par les Révolutionnaires en quête de plomb. Son corps ainsi que ceux de sa famille seront jetés dans une fosse commune près de la basilique. En 1841, Louis-Philippe commandera un cénotaphe (un monument funéraire vide de dépouille) dans la chapelle des Bourbons de la basilique.

Le cénotaphe de Louis XIV en la basilique de Saint-Denis © French Moments

Le cénotaphe de Louis XIV en la basilique de Saint-Denis © French Moments

Louis XV, son arrière-petit-fils, lui succèdera au trône de France à l’âge de 5 ans.

Louis XIV a laissé son empreinte inoubliable dans l’histoire et la culture des Français. Malgré un bilan plutôt négatif sur les plans économique et diplomatique et une monarchie absolue qui serait impensable de nos jours en Europe, force est de constater que le Roi Soleil fascine toujours autant aujourd’hui. Il suffit de jeter un œil sur la longue file d’attente au château de Versailles pour s’en rendre compte. Louis XIV et ses œuvres bénéficient encore d’une grande renommée en France, en Europe et dans le monde entier. Décidément, l’histoire de France est captivante, n’est-ce-pas ?

Publié dans Actualités françaises, Articles en français facile, Un peu d'histoire, Versailles | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Naissance de Jacques-Louis David le 30 août 1748

Le 30 août 1748 naissait Jacques-Louis David, un peintre français dont les toiles sont admirées dans la plupart des musées d’Europe et aux États-Unis. Ses œuvres concernent surtout des événements historiques et des portraits.

On retiendra des tableaux célèbres dont :

  • Le Serment des Horaces (1784-1785, Louvre)
Le Serment des Horaces par Jacques-Louis David (1784-1785)

Le Serment des Horaces (1784-85) par Jacques-Louis David

  • Marat assassiné (1793, Musée royaux des beaux-arts de Belgique)
Marat assassiné par Jacques-Louis David (1793)

Marat assassiné (1793) par Jacques-Louis David

  • Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard (1800-1803), Château de Malmaison)
Bonaparte franchissant le col du Grand-Saint-Bernard (1800)

Bonaparte franchissant le col du Grand-Saint-Bernard (1800-1803) par Jacques-Louis David

  • Le Sacre de Napoléon (1808, Louvre)
Le sacre de Napoléon (1808) par Jacques-Louis David

Le sacre de Napoléon (1808) par Jacques-Louis David

Exilé en Belgique à la chute de Napoléon, Jacques-Louis David meurt à Bruxelles le 29 décembre 1825 à l’âge de 77 ans.

Publié dans Articles en français facile, Un peu d'histoire | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

À la découverte de Provins et de la Brie

Ce samedi tôt le matin, j’ai pris le train pour Provins. Distante de 80 kilomètres de Paris par la route, le trajet en train était plutôt long … depuis les Yvelines il m’a fallu voyager pendant 2h15 pour rejoindre la Cité médiévale.

Car même si Provins se situe géographiquement en région Île de France, elle n’est cependant pas englobée par l’agglomération parisienne. Au cœur de la campagne, entourée de champs et de forêts, la petite ville de Provins mériterait mieux d’être cataloguée ‘ville de Province’.

Alors, sommes-nous en région parisienne ou en Province ? Qu’en disent les habitants ? « Nous sommes Briards avant tout » m’a-t-on répondu avec fierté. Briards ? C’est le gentilé attribué aux habitants de la Brie, cette région rurale d’Île de France située dans le département de la Seine-et-Marne (77). On distingue d’ailleurs historiquement trois types de Brie :

  • La Brie française autour de Brie-Comte-Robert.
  • La Brie champenoise avec pour capitale Meaux.
  • La Brie pouilleuse (ou crayeuse ou galleuse) avec pour villes principales Château-Thierry (Aisne) et La Ferté-sous-Jouarre.

À ces petites régions doit-on aussi ajouter la Brie champenoise, celle de Provins, que l’on surnomme le Provinois.

The rural landscape of the Brie near Provins © French Moments

The rural landscape of the Brie near Provins © French Moments

D’ailleurs, la Brie est une province assez vaste pour comprendre une véritable mosaïque de petites régions aux noms évocateurs : Brie française, Brie boisée, Brie humide, Brie des étangs, Brie laitière, etc.
La Brie est célèbre pour son fromage : le Brie. Ce fromage à pâte molle à croûte fleurie comprend lui aussi différentes variantes : Brie de Meaux AOC, Brie de Melun AOC, Brie de Nangis, Brie de Montereau, Coulommiers… sans oublier le Brie de Provins créé en 1979 !

Revenons à Provins… la Cité médiévale est constituée de deux quartiers historiques : la Ville-Basse commerçante et la Ville-Haute perchée sur la colline. L’ancienne capitale des comtes de Champagne possède un passé riche et passionnant. C’est ainsi que l’on a de la peine à croire que Provins était au Moyen-Âge la troisième ville la plus peuplée de France après Paris et Rouen. Au 10e siècle, la population était estimée à 80 000 habitants (contre environ 12 000 aujourd’hui).

Vue de la Ville-Basse depuis le sommet de la Tour César © French Moments

Vue de la Ville-Basse depuis le sommet de la Tour César © French Moments

Ma visite a commencé dans la Ville-Basse, plus proche de la gare SNCF, avant d’entreprendre la montée à la Ville-Haute, celle qui attire le plus grand nombre de touristes. La Ville-Haute, avec ses airs de village médiéval, a de quoi charmer. Ses ramparts ne sont pas sans rappeler ceux de Carcassonne (d’autant plus qu’ils n’ont pas bénéficier de l’aide Viollet-le-Duc !).

Provins Ville Haute 01 © French Moments

Une rue pittoresque de la Ville-Haute de Provins © French Moments

Provins Place du Châtel © French Moments

Vue sur la Ville-Haute du sommet de la Tour César © French Moments

La Tour César dans la Ville-Haute, le donjon de l'ancien château aujourd'hui disparu. © French Moments

La Tour César dans la Ville-Haute, le donjon de l’ancien château aujourd’hui disparu. © French Moments

Plusieurs monuments et sites sont à découvrir : dans la Ville-Haute la Tour César, l’église Saint-Quiriace, la Place du châtel et ses maisons à pans de bois, les ramparts, et dans la Ville-Basse l’église Saint Ayoul, le beffroi de la Tour Notre-Dame-du-Val et l’église Sainte-Croix.

Dans les mois à venir je rédigerai un article plus complet sur le patrimoine architectural à découvrir à Provins.

Publié dans Articles en français facile, Terroirs de France | Marqué avec , , , , , , , , , | Un commentaire