A la découverte de la forêt française

Cette semaine, le thème de conversation de nos groupes de français à Mosman était la forêt française. Plusieurs de nos étudiants ont eu l’opportunité (la chance ?) de se balader dans une forêt en France, une expérience quelque peu différente des promenades dans le bush australien ! Voici le contenu de notre thème :

Un peu d’histoire

 

La forêt a connu une longue évolution au cours des siècles. Après avoir couvert 75% de la superficie de la Gaule, elle ne s’étend plus que sur 15% du territoire au début du 19e siècle. Actuellement, grâce au reboisement entrepris, elle occupe environ 30% des sols. Le taux de boisement en France a fortement augmenté depuis le 19e siècle grâce à d’importants efforts de reboisement et représente 13 % de la surface boisée européenne.

Toutefois, la forêt française a fortement souffert des tempêtes des 26 et 27 décembre 1999, qui ont abattu l’équivalent de sept années de récolte.

Forêt en France © French Moments

Une communauté bien organisée

En forêt, chaque végétal occupe un certain niveau ou strate. Fougères, arbrisseaux, arbustes, arbres s’étagent de façon ordonnée.

En forêt, les arbres ont un développement à l’état isolé. Généralement leurs troncs s’allongent car les branches basses, privées de lumière, dépérissent et meurent. La culture en futaie permet d’obtenir de longs fûts appréciés en menuiserie.

 

La durée de vie des arbres

Elle varie selon les essences :

  • Pin maritime                       40/80 ans
  • Pin sylvestre                       60/100 ans
  • Sapin                                    120/150 ans
  • Hêtre                                    120/150 ans
  • Epicéa                                   150/180 ans
  • Chêne                                   150/225 ans

Pour connaître l’âge d’un arbre abattu, il suffit de compter le nombre de cercles (on dit cernes) qu’on aperçoit sur une coupe transversale du tronc : il se forme un cerne chaque année.

 

A chaque climat de France sa forêt

  • La forêt atlantique est une forêt de feuillus (chênes, bouleaux, hêtres…).
  • La forêt méditerranéenne est composée d’arbres à feuilles persistantes (chêne-vert, chêne-liège) et de conifères (pins).
  • La forêt montagnarde est essentiellement constituée de conifères (sapins, épicéas, mélèzes…).

Forêt dans les Alpes, en Savoie © French Moments

Quel rôle joue la forêt ?

  • Elle a une grande importance pour l’équilibre du milieu naturel.
  • Elle préserve le sol de l’érosion. Les racines des arbres retiennent la terre, fixent le sable, empêchent le sol de se dénuder sous l’action de la pluie et du vent. Un sol dénudé, raviné, n’est plus fertile.
  • Elle assainit l’air par la quantité d’oxygène qu’ils rejettent, les arbres, en renouvelant l’atmosphère, sont les meilleurs protecteurs de notre santé.
  • Elle agit sur le climat. Les arbres puisent dans le sol une importante quantité d’eau qu’ils diffusent dans l’atmosphère sous forme de vapeur d’eau ; celle-ci contribue à la formation des nuages.
  • Elle abrite tout un monde animal : mammifères (lapins, renards, mulots, chevreuils, sangliers…), oiseaux (rouges-gorges, fauvettes, hiboux, chouettes…) et d’innombrables insectes.

Forêt en France © French Moments

La forêt est une richesse à protéger

La forêt est source d’exploitation parce que source de revenus. Le bois est une des principales richesses de l’humanité. C’est une matière première susceptible de multiples transformations (charpente, meubles, combustible, pâte à papier…).

Mais ce n’est pas une ressource inépuisable : sa protection est indispensable.

 

La forêt française en chiffres

Chaque année, 80 millions d’arbres sont plantés en France, soit 2,5 arbres par seconde ! Quelques chiffres pour les illustrer.

La forêt française représente :

  • 13% de la surface boisée de l’Union européenne
  • 15,3 millions d’hectares en métropole (28,3% du territoire) dont 10,6 millions d’hectares de forêts privées et 4,7 millions d’hectares de forêts publiques
  • 7,7 millions d’hectares de forêts tropicales dans les 4 départements d’outre-mer, dont 98 % dans la seule Guyane.

 

Les trois départements les plus boisés en métropole :

  • 65 % les Landes
  • 63 % le Var
  • 53 % les Vosges

Forêt dans les Vosges © French Moments

Les entreprises de la transformation du bois emploient 300 000 personnes.

Si l’on ajoute les artisans et les entreprises du bâtiment, la filière forêt-bois regroupe plus de 450 000 personnes.  La France est le premier producteur européen de chêne, de hêtre et de peuplier.

La forêt est un lieu privilégié de loisirs, de détente, de tourisme et de découverte de la faune, de la flore et des paysages. La forêt, ce sont :

  • 8 000 km pistes cyclables
  • 11 000 km de sentiers de randonnées
  • 500 km de pistes de ski de fond
  • 9 000 km de pistes cavalières
  • 700 aires Accueil public

Forêt dans les Vosges, au Col de Blamont © French Moments

Cette entrée a été publiée dans Au fil de nos leçons, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à A la découverte de la forêt française

  1. Flepp Augustin dit :

    Bonjour,

    Je suis journaliste à Zepros Bâti (presse professionnelle) et dans le cadre d’un reportage vidéo sur le développement de la filière biomasse en France je suis à la recherche de plusieurs photos illustrant la forêt française. Je suis tombé par hasard sur vos très jolis clichés de bois à la montagne. Serait-il possible d’en intégrer quelque unes dans mon reportage ? Bien sûr, je mentionnerai votre nom (crédit photo) dans le générique.
    Merci de votre retour.
    Cordialement,

    Augustin Flepp
    Journaliste Zepros Bâti
    06 64 74 24 89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>