A l’assaut du Semnoz

Mercredi dernier, la journée s’annonçait belle et sans nuage. Nous avons donc décidé de tenter l’ascension (en voiture !) du Semnoz, la montagne emblématique des Annéciens.

Après avoir traversé la ville, nous avons commencé la montée près de la basilique de la Visitation qui offre d’ailleurs un intéressant point de vue sur le château d’Annecy et ses environs.

Vue de la basilique de la Visitation sur Annecy © French Moments

Le Semnoz se gravit en deux montées raides séparées par une sorte de plateau. Lors de la dernière ascension, la route suit plusieurs virages en lacets (en épingles à cheveux) dans la forêt avant de déboucher sur les hauts pâturages du Semnoz qui étaient toujours enneigés.

Tout à coup, un dernier virage nous a offert une vue à couper le souffle sur les Alpes et le majestueux Mont-Blanc.

La route du Semnoz offre un panorama surprenant sur les Alpes © French Moments

Ce n’était pas difficile de trouver un parking pour continuer à pied la montée au Crêt de Châtillon (1 699 m), le point le plus élevé de la montagne.

Evoluant parfois dans l’herbe mais souvent dans la neige, l’ascension n’était pas difficile. Les premières fleurs du printemps dans les Alpes – des crocus – poussaient timidement dans les pâturages d’herbe sèche.

Les premières fleurs des hautes-alpes ! © French Moments

Au sommet, le panorama exceptionnel à 360 degrés est un des plus beaux des Alpes françaises. Une table d’orientation nous a permis de repérer toutes les montagnes importantes du nord des Alpes françaises : la Tournette, les massifs des Bornes, du Mont-Blanc, du Beaufortain, de la Vanoise, des Bauges, des Ecrins, de Belledonne, de la Chartreuse et du Vercors.

La table d’orientation du Semnoz © French Moments

En arrière-plan, le massif des Écrins, distant de 100 km à vol d’oiseau © French Moments

Une portion des lacs du Bourget et d’Annecy étaient visibles, ainsi que la chaîne du Jura (Crêt de la Neige, Grand Colombier), le Salève, la Dent du Chat, et plus proche de nous, la banlieue annécienne et le pays de l’Albanais autour de Rumilly.

Une partie seulement du Lac d’Annecy est visible du Semnoz : le château de Duingt et Talloires © French Moments

La campagne verte de l’Albanais et la chaîne du Jura © French Moments

Mais la véritable star du panorama était le Mont-Blanc, une masse blanche surplombant les autres montagnes – et donc facilement reconnaissable. Distant de 60 km à vol d’oiseau du Semnoz, le plus haut sommet de l’Union européenne culmine à 4810 mètres au-dessus du niveau de la mer.

La masse blanche du Mont-Blanc vue du Semnoz © French Moments

L’autre grande montagne de Savoie, la Grande-Casse (3855 m), distante de 60 km, est le plus haut sommet de la Vanoise, et jouxte sur la gauche la Grande-Motte et le Mont-Pourri.

En partant par la droite : la Grande-Casse, la Grande-Motte et le Mont-Pourri © French Moments

Au sommet, une plaque commémorative rappelle le souvenir de l’agent du Special Operations Executive britannique, le Captain Peter M. Churchill (1909-1972), qui, parachuté sur le Semnoz dans la nuit du 14 au 15 avril 1943, fut arrêté le lendemain à Saint-Jorioz avec son agent de liaison, Odette Samson. Tous deux furent ensuite déportés en Allemagne.

Plaque commémorative du Semnoz © French Moments

La saison hivernale était terminée lorsque nous y étions mais la neige restait abondante au sommet. Le Semnoz est une station de proximité appréciée des Annéciens. N’utilisant pas de canon de neige, la station de ski est une des plus écologiques des Alpes françaises. On estime à 15000 le nombre maximum de skieurs glissant sur ses pentes les dimanches d’hiver.

Le Semnoz enneigé © French Moments

Au début de l’été, le Semnoz devient un lieu de promenade réputé, facilement accessible depuis Annecy par la route. A plusieurs reprises, la montagne a été gravie par le peloton du Tour de France, notamment lors de la 100e édition de la Grande Boucle en 2013.

Vue sur la banlieue Nord-Ouest d’Annecy et le Salève © French Moments

Nous avons descendu le Semnoz par la D241 en direction du village de Quintal puis continué notre promenade par Gruffy et Alby-sur-Chéran avant de rejoindre Annecy par la D1201.

Le village de Quintal © French Moments

 

Cette entrée a été publiée dans Annecy, Articles en français facile, Terroirs de France, Visite en France 2014, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>