Australia Day : le coup de foudre d’Élodie pour l’Australie

À l’approche de la fête nationale de l’Australia Day, Élodie nous parle de ses impressions australiennes.

Je me souviens encore de mon arrivée en Australie : je revenais du Japon où j’avais passé deux semaines et j’étais déstabilisée de retrouver une culture occidentale et de comprendre tout dans la rue et qu’on me comprenne sans langage de signes.

J’avais transité par la Gold Coast avant d’arriver à Sydney et je me rappelle avoir vu ces immenses plages depuis mon hublot, qui me donnaient juste l’impression d’être arrivée au paradis, et la couleur de l’eau : oh mon Dieu ! Ce bleu turquoise, celui qu’on ne voit que dans les magazines était juste là devant moi. Prendre ma correspondance aussi fut un souvenir assez mémorable : dans l’aéroport c’était tenue de plage de rigueur, avec des tongs, et beaucoup d’entre eux portaient juste leurs planches de surf.

L’opéra de Sydney et le Harbour Bridge © French Moments

Mais je crois que j’ai vraiment compris que j’étais en Australie quand je suis arrivée devant l’opéra, qui représente vraiment pour nous, Européens, l’emblème de l’Australie.

Après avoir passé plus de 15 mois maintenant en Australie, et après mes rencontres à travers le pays avec de nombreux australiens, mon impression général des Australiens n’a pas changé depuis le début. Ici les gens sont très relax, chaleureux, serviables, ouverts. Ils prennent le temps de vivre et d’aimer leur vie. C’est sûr que le soleil doit aider pour beaucoup : combien de fois je les ai entendu dire qu’ils iraient à la plage ou faire un barbecue durant le week-end : chose impensable en Belgique où j’ai vécu ces dernières années, car il pleut la majorité de l’année. J’ai l’impression qu’ici tout est simple : la bureaucratie va beaucoup plus vite qu’en France, les magasins sont ouverts même le dimanche et tard le soir, ce qui permet aux gens qui travaillent de ne pas prendre sur leurs week-ends pour faire les courses

Élodie en Australie

Ce que j’aime aussi en Australie, c’est que d’une région à une autre, le pays n’est pas le même. Le Queensland, par exemple, avec son climat tropical et ses maisons me faisait penser à la Louisiane, n’a rien à voir avec l’Australie-Occidentale qui pour moi a une image beaucoup plus désertique, rouge. L’Australie de la ville n’a aussi rien à voir avec l’Australie de l’outback. Quand je suis dans une ville telle que Sydney, Perth, Melbourne, Adelaide ou encore Brisbane, j’oublie facilement que je suis en Australie même si la gentillesse des Australiens et leurs sourires me le rappelle assez vite. Mais c’est surtout dans le outback que je prends conscience de ma chance d’être ici en Australie : de voir des koalas ou encore des kangourous en pleine nature. C’est juste pour nous exceptionnel ! Voir les panneaux routiers nous demandant d’ajuster notre conduite à cause de passages fréquents de koalas et kangourous, c’est à chaque fois comme si je les avais jamais vus. J’adore conduire en Australie et apercevoir ces panneaux là le long de la route.

Mais d’avoir habité pendant plus de quatre mois dans le nord de l’Australie Occidentale (à Derby), je me suis aussi rendue compte d’un autre visage de l’Australie que l’on connaît très peu en Europe : l’Australie des aborigènes. Ma curiosité sur les communautés aborigènes depuis lors n’a fait que s’accroître. Je regarde aussi l’Australie avec un autre regard depuis mon expérience à Derby et j’espère que je pourrais finir aussi mon séjour en Australie en découvrant le Territoire du Nord, que je connais pas encore.

Un de mes endroits favoris en Australie restera la Tasmanie : j’ai beaucoup aimé cette atmosphère présente sur l’île, comme si on était dans un autre monde. Je me souviens d’avoir vu ce choix sans fin de miels locaux, de ce cidre Mercury qui reste un de mes préférés, de ces paysages tous plus sublimes les uns des autres comme Wineglass Bay, Hazards Beach, Stanley ou encore de mon séjour à Bruny Island en mode camping et auto-stop.

Si je devais décrire l’Australie en quelques mots, je dirais que c’est avant tout la diversité et le cosmopolitisme qui font de l’Australie ce grand pays d’aujourd’hui. Les origines différentes des Australiens, qu’elles soient aborigènes ou émigrantes, composent ce fabuleux pays. Et cette volonté de vouloir préserver la nature en créant des parcs nationaux et des sentiers de randonnées me donne juste envie de vouloir rester à vie en Australie, tellement il y a de choses à découvrir.

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Australie, Fêtes et célébrations, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>