Comment fête-t-on le Nouvel An en France ?

Il existe plusieurs façons de lutter contre le froid de l’hiver français. Il y a les manteaux, les moufles, la soupe, le chauffage central… et la fête !

Noël est une première occasion de réchauffer les esprits, mais cette chaleureuse célébration est avant tout centrée sur la famille, la nourriture et les cadeaux. Le Réveillon du Nouvel An, aussi appelé Réveillon de la Saint Sylvestre, est un tout autre genre de fête. La célébration est populaire depuis la fin du 19e siècle.

Le Nouvel An se fête généralement entre amis, à 10, à 20 à 30, à 50 ou à 100, à domicile, dans des lieux réservés aux festivités, ou encore dans des espaces publics, sur les Champs Élysées ou sous la Tour Eiffel. Après Noël, la question qui est sur toutes les lèvres est : « Qu’est-ce que tu fais pour le Réveillon ? », car le Nouvel An se fête rarement deux fois de suite au même endroit ou avec les mêmes personnes. Cependant, au-delà de leur diversité, les célébrations qui ont lieu le 31 décembre possèdent plusieurs dénominateurs communs, dont le premier est le plaisir de la fête !

Le second dénominateur commun est l’abondance. L’abondance de nourriture, avec des plats variés et délicieux, tels que l’incontournable foie-gras, et l’abondance de boissons alcoolisées, notamment de champagne. Les pâtisseries proposent encore la bûche « du Nouvel An » comme à Noël. Le Réveillon implique aussi de la musique, rythmée bien entendu, car le Nouvel An est une fête dansante. Pour ce qui est du décor, une ambiance colorée est de mise, et peut être accompagnée de confettis, de serpentins et de cotillons. On peut aussi proposer aux invités de petits chapeaux pointus. Dans certains milieux, on préfère fêter le Nouvel An dans une ambiance plus sobre et chic, ce qui n’exclut pas un grain de folie et quelques débordements d’enthousiasme.

Comme en Australie, fêter le Nouvel An s’accompagne toujours de champagne ! © French Moments

Cet enthousiasme du Nouvel An s’exprime généralement de la même façon : on fait des farandoles à l’intérieur comme à l’extérieur, on s’embrasse sous le gui et, après un compte à rebours qui se termine à minuit pile, on se souhaite la Bonne Année en trinquant avec des coupes de champagne. On essaye aussi de téléphoner aux proches qui fêtent le nouvel an ailleurs, ainsi aux alentours de minuit le réseau téléphonique est généralement saturé.

Bien qu’au cours des dernières années la tradition des feux d’artifices se soit éteinte dans de nombreuses villes (contrairement à ce que l’on pourrait penser, aucun feu d’artifice n’est organisé autour de la Tour Eiffel), il est de bon ton de faire un vacarme de tous les diables à minuit, à l’aide de klaxons et de pétards notamment. Cette pratique a probablement pour origine les anciennes croyances selon lesquelles le bruit ferait fuir les démons et mauvais esprits, plus menaçants pendant cette nuit de transition entre deux années.

L’organisation de feux d’artifice pour le Nouvel An n’est pas systématique en France © French Moments

C’est aussi à minuit, dans la plupart des cas, que les invités annoncent leurs bonnes résolutions pour la nouvelle année : travailler plus, travailler moins, perdre du poids, voyager, se mettre à la peinture… et modérer sa consommation d’alcool après la gueule de bois du 1er janvier.

Après un réveil douloureux en début d’après-midi du Jour de l’An (autre appellation du Nouvel An), suivi du nettoyage du lieu des festivités, on reprend ses esprits et on écrit des cartes pour les proches auxquels on n’a pas pu souhaiter le la Bonne Année à minuit, en leur souhaitant généralement une bonne santé, beaucoup de bonheur et de réussite.

Carte du Nouvel An © French Moments

Nous ne savons pas si le Président de la République française souhaite de cette façon la bonne année à ses proches, mais ce qui est certain c’est qu’il transmet, depuis le Palais de l’Élysée, ses vœux présidentiels à la nation française le 31 décembre à 20h, sur le petit écran.

Vœux présidentiels en 2011

Le dernier geste associé au Nouvel An en France est le don d’étrennes. A l’origine, ce nom renvoie aux friandises ou à l’argent que les enfants de Savoie recevaient des membres de leur famille lorsqu’ils leur rendaient visite pour leur souhaiter la Bonne Année. Aujourd’hui, ce terme renvoie plutôt au petit bonus versé par les employeurs à leur personnel de maisons, leurs gardiens ou concierges, ou fait référence à un échange de cadeaux.

Le seul mystère qui reste à dévoiler concernant le nouvel an, c’est l’origine de sa date. Car contrairement à ce que l’on pourrait penser, le 1er janvier n’a pas toujours été le premier jour de l’année en France !

Aux 6e et 7e siècles, on célébrait le jour de l’an le 1er mars alors qu’au 9e siècle, sous le règne de Charlemagne, c’est à Noël que l’on fêtait le passage à la nouvelle année. Au 10e siècle le premier jour de l’année était le jour de Pâques, et avant le 16e siècle l’année commençait le 1er Avril (Pour plus d’information, lisez notre article sur le 1er Avril en France). Selon la rumeur, c’est le Roi de France Charles IX qui aurait décidé de faire du 1er janvier le premier jour de l’année, par l’édit de Roussillon.

Le fait qu’on appelle parfois le Réveillon du Nouvel An le Réveillon de la Saint Sylvestre n’est qu’une coïncidence. Sylvestre était le 33ème pape, une fois canonisé, il est devenu l’un des Saints à qui sont attribués un jour du calendrier grégorien.

La saison des fêtes hivernales françaises se termine avec l’Épiphanie, le 6 janvier. A cette occasion, les français mangent la galette des rois, en référence à la visite des Rois Mages.

Et pour terminer cet article bien à propos, toute l’équipe de French Moments souhaite à nos lecteurs une bonne et heureuse année 2012 – et pour ceux et celles qui souhaitent prendre de bonnes résolutions pour la nouvelle année, n’attendez pas plus longtemps pour vous inscrire en ligne à nos cours de français à Sydney !

Cette entrée a été publiée dans Fêtes et célébrations, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Comment fête-t-on le Nouvel An en France ?

  1. Ping : Joyeux anniversaire à l’euro et bon rétablissement en 2012 ! | French Moments Blog

  2. Ping : La tradition des vœux du Maire en France | French Moments Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>