De nouvelles cloches pour les 850 ans de Notre-Dame de Paris !

Elles étaient attendues depuis des siècles et elles ont eu droit à un accueil princier devant une foule émue… nous parlons bien entendu des nouvelles cloches de Notre-Dame de Paris, arrivées jeudi dernier en grande pompe sous les flashs des photographes. Ces huit cloches, accompagnées du bourdon “Marie”, viennent à point nommé pour la célébration des 850 ans de Notre-Dame en 2013.

Image de prévisualisation YouTube

Un patrimoine sonore oublié

Jusqu’au 18e siècle, le formidable patrimoine campanaire de la cathédrale rythmait la vie des Parisiens. Les cloches de Notre-Dame avaient d’ailleurs contribué à la renommée du sanctuaire, ce qui n’était plus le cas depuis la Révolution.

Les cloches de la Tour Nord

La tour Nord de Notre-Dame © French Moments

Les huit cloches, coulées à la fonderie Cornille-Havard à Villedieu-les-Poêles (département de la Manche), remplaceront d’ici la fin février les quatre cloches qui avaient été installées en 1856 dans la tour nord. Usées et mal accordées, ces dernières ont été déposées le 20 février 2012.

Les cloches ont chacune un prénom en hommage à des Saints ou à des personnalités qui ont eu un impact sur la vie religieuse de Paris :

  • Gabriel (4 tonnes – la dièse). Il s’agit de l’archange Gabriel qui annonça la naissance de Jésus à la Vierge Marie.
  • Anne-Geneviève (3,4 tonnes – si). Sainte Anne est la mère de la Vierge Marie et Sainte Geneviève la sainte patronne de la Ville de Paris.
  • Denis (2,5 tonnes – do dièse). Saint Denis était le premier évêque de Paris au 3e siècle. Il a été décapité sur la butte Montmartre.
  • Marcel (1.9 tonnes – ré dièse). Il s’agit du neuvième évêque de Paris à la fin du 4e siècle.
  • Étienne (1,5 tonnes – fa). Saint Étienne est le premier martyr de l’ère chrétienne.
  • Benoît-Joseph (135 tonnes – fa dièse). En l’honneur du pape Benoît XVI, Joseph Ratzinger pape depuis 2005.
  • Maurice (1 tonne – sol dièse). Maurice de Sully, est le 72e évêque de Paris (1160-1196). La construction de la cathédrale actuelle a été commencée sous sa titulature.
  • Jean-Marie (782 kg – la dièse). En mémoire du Cardinal Jean-Marie Lustiger, 139e archevêque de Paris (1981-2005).

Les cloches de la Tour Sud

Le bourdon Emmanuel à l’intérieur de la tour Sud de Notre-Dame © French Moments

Dans la tour sud, le célèbre bourdon “Emmanuel”, seul vestige de l’ancien carillon à avoir survécu à la Révolution, aura pour compagnie un nouveau bourdon fabriqué à la fonderie Royal Eijsbouts à Asten aux Pays-Bas.

Le petit bourdon de cuivre et d’étain de 6,2 tonnes a été prénommé “Marie” en l’honneur de la Vierge Marie. Il s’agit également du nom porté par le premier bourdon de la cathédrale, fondu en 1378. “Marie” émettra un sol dièse.

Quant à “Emmanuel” (fa dièse), plusieurs campanologues, musiciens et musicologues s’accordent à dire que le vieux bourdon de 330 ans est resté l’une des plus belles cloches en Europe pour sa qualité acoustique. Son poids s’élève 13 tonnes et son battant pèse à lui seul 490 kg. La forte résonance du bourdon suffirait à faire trembler l’édifice s’il était joué souvent, aussi ne l’entend-t-on qu’en de rares occasions (à Noël, à Pâques, ou en 2005 pour la mort du Pape Jean-Paul II).

Un travail de recherche historique

Il a fallu entreprendre un minutieux travail de recherche historique et musical pour restituer les cloches et leur tonalité d’antan. De plus, il a fallu prendre en compte le son des carillons de Paris jouant à proximité de Notre-Dame : ceux du beffroi de l’Hôtel de ville ou clocher de Saint-Gervais.

Il est intéressant de noter que le coût total du projet, estimé à 2 millions d’euros, a été entièrement financé par des dons.

Deux cérémonies de bénédiction auront lieu demain samedi puis les neuf cloches seront exposées dans la nef pendant trois semaines. Les fidèles et les touristes pourront les admirer et remarquer l’inscription d’un verset biblique sur chacune d’entre elles.

Dans un mois, les cloches seront hissées de nuit pour être installées dans les tours de Notre-Dame en passant par les oculi, des ouvertures situées sur un comble de voûte.

Le 23 mars prochain, les Parisiens (et les touristes) pourront entendre la première sonnerie des cloches à l’occasion des Rameaux.

Pour écouter la reconstitution de la sonnerie des tours de Notre-Dame de Paris à la fin du 18e siècle telle qu’elle sera rétablie en 2013, cliquez ici.

Le 850e anniversaire de Notre-Dame

Les tours Sud et Nord de Notre-Dame de Paris (à gauche) et la flèche (à droite) © French Moments

Outre la nouvelle sonnerie, la célébration du 850e anniversaire de Notre-Dame (du 12/12/2012 au 24/11/2013) proposera d’autres projets d’envergure :

  • la réfection de l’éclairage intérieur,
  • la restauration des grandes orgues,
  • une saison musicale exceptionnelle de la maîtrise de la cathédrale alliant patrimoine et création,
  • un congrès scientifique,
  • des expositions,
  • des spectacles monumentaux,
  • des ouvrages publiés,
  • une nouvelle muséographie des collections du Trésor.

Pour en savoir plus sur Notre-Dame, lisez notre article [en anglais] sur notre site web ou suivez ce lien pour notre visite guidée sur ce blog.

Cette entrée a été publiée dans Actualités françaises, Articles en français facile, Monuments de France, Pâques, Paris, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>