D’où viens-tu Saint-Valentin ?

Le 14 février, jour de la Saint-Valentin, est directement associé à la fête des amoureux, dans de nombreux pays du monde et particulièrement en France. Alors que les couples célèbrent cette fête chaque année, l’origine de celle-ci est assez méconnue pour la plupart d’entre nous…

Pierre et Rachel de French Moments à Paris, © French Moments

Plusieurs récits plus ou moins sérieux nous expliquent l’origine de la Saint-Valentin. Voici celui qui apparaît comme le plus vraisemblable…

Qui êtes-vous Saint Valentin ?

Au IIIe siècle après Jésus-Christ, l’Empire Romain est en guerre, mais ses armées ne sont plus aussi performantes que par le passé. De plus en plus de jeunes hommes désertent ou refusent de s’engager. Pour l’empereur Claude II, la raison est simple : au lieu d’être attirés par le combat militaire, les hommes sont attirés… par les femmes et la volonté de rester auprès de leurs familles. « Claude le Cruel », comme on le surnomme alors, décide purement et simplement d’interdire le mariage.

Mosaïque à l’effigie de Saint Valentin, © www.histoire-fr.com

Toutefois, un prêtre du nom de Valentin décide de passer outre cette interdiction. Il continue à célébrer des mariages en toute clandestinité. Le prêtre encourage même les jeunes amants à venir le rencontrer, pour recevoir la bénédiction du mariage. Néanmoins, Claude II est rapidement mis au courant de « l’affaire ». Il décide d’emprisonner immédiatement Valentin.

En prison, le prêtre se lie d’amitié avec la fille du gardien de sa cellule. Condamné à mort, Valentin redonne, selon la légende, la vue à cette jeune fille aveugle. Avant d’être exécuté, le 14 février 270, il lui laisse une lettre écrite sur des feuilles en forme de coeur, qu’il signe « De ton Valentin ».

Après la chute de l’Empire romain, Valentin est fait Saint par le Pape Gélase Ier, au nom de son sacrifice en faveur de l’amour. La date de la Saint-Valentin est alors fixée au 14 février, jour anniversaire de son exécution.

La fête des amoureux

Une belle rose à offrir pour la Saint-Valentin ! © French Moments

Toutefois, il faut attendre plusieurs siècles pour que le jour de la Saint-Valentin devienne une fête de l’amour. Sa création serait le fruit d’une décision politique de l’Eglise au Moyen-âge. Il s’agirait d’une riposte à la fête païenne de Lupercalia, dont l’importance grandit alors chaque année en Europe chrétienne.

En l’honneur des anciennes divinités romaines Luperculus (dieu des troupeaux et des bergers) et Junon (déesse de la fertilité), on organise tous les ans, du 13 au 15 février, une « Fête de la Fécondité ». Cette ancienne fête grecque et romaine revient à la « mode » à la chute de l’Empire, à la fin du Ve siècle. Des rites sont organisés pour célébrer l’amour et pour bénir les futurs parents potentiels. Le plus étonnant d’entre eux est la course des Luperques : de jeunes hommes, à moitié nus, courent après de jeunes filles, des morceaux de peau de porc à la main. L’objectif est de les frapper (gentiment, on l’espère !) pour assurer à ces femmes une heureuse future grossesse…

Constatant la situation, l’Eglise a peur de perdre de son influence. Le retour aux rites païens, de manière générale, effraie le pape et ses plus proches conseillers. Il est donc décidé de transformer cette fête païenne en fête chrétienne. La date est toute trouvée : ce sera le 14 février, jour de la Saint-Valentin, en l’honneur de ce prêtre qui s’est sacrifié pour bénir de jeunes couples.

La Saint-Valentin aujourd’hui : une fête avant tout commerciale ?

1500 ans ont passé, et la fête de la Saint-Valentin jouit d’une très grande popularité dans de nombreux pays. C’est particulièrement le cas en France, où nombre de « tourtereaux » (c’est-à-dire d’amoureux) s’échangent bien souvent des cadeaux en tous genres pour se montrer leur amour. Selon une récente enquête, 71 % des Français fêteraient la Saint-Valentin. Et ils dépenseraient chacun en moyenne une cinquantaine d’euros pour satisfaire leur partenaire avec des fleurs, des bijoux ou encore une invitation pour un dîner romantique au restaurant…

Des chocolats pour la Saint-Valentin ! © French Moments

Et cela, les commerçants et les grandes enseignes l’ont bien compris ! En « surfant sur la vague » de l’amour, ils décorent leurs vitrines de coeurs et autres Cupidon (l’ange de l’amour) quelques jours avant la date fatidique du 14 février… Et en profitent aussi pour démarcher des amoureux en mal d’idée cadeau !

Au final, la Saint-Valentin est donc l’occasion pour les commerçants de profiter d’une tradition. Mais n’accusons pas nos chers fleuristes et autres bijoutiers, pour ne citer qu’eux ! Après tout, leurs produits participent au bonheur de nombreux couples en ce jour si important pour eux.

Lisez une adaptation de cet article en anglais sur notre site web.

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Fêtes et célébrations, Un peu d'histoire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>