Fête des Mères ou Fêtes des Mères ?

Ce dimanche 12 mai, nos amis australiens et américains vont célébrer leurs mamans. Les commerçants sont prêts et ont bien décoré leurs vitrines.

Dans le même temps, en France, rien n’est encore prêt. Pas d’inquiétude : les Français ont très envie de faire plaisir à leurs mères. La raison est en fait toute simple : la Fête des Mères n’a pas lieu le même jour !

Traditionnellement, en Australie et aux Etats-Unis, la Fête des Mères a lieu le deuxième dimanche de mai. En revanche, les Français rendent hommage à leurs mamans deux ou trois semaines plus tard. La Fête des Mères française a lieu le dernier dimanche de mai. Nos amis britanniques sont en avance : chaque année, cette célébration a lieu trois dimanches avant Pâques, généralement au mois de mars.

Comment expliquer ces différences de dates ? En fait, chaque pays a sa propre histoire par rapport à la Fête des Mères.

Une vitrine décorée pour la Fête des Mères à Mosman, Sydney © French Moments

La Fête des Mères dans les pays anglo-saxons

En Australie, la tradition a été lancée par une habitante de Leichhardt, une banlieue de Sydney, en 1924. Janet Hayden a voulu rendre hommage aux mères de famille sans ressource d’un foyer situé à Newington, à l’Ouest de Sydney. Mrs Hayden a commencé à offrir des petits cadeaux aux résidentes comme des gâteaux, des parfums ou même des épingles à cheveux ! Cette gentille dame voulait étendre cette Fête à l’ensemble des mères d’Australie, sans savoir comment faire. Elle a pris contact avec plusieurs journaux, qui ont relayé son appel. La Fête des Mères est donc très vite devenue une célébration nationale !

Portrait de Julia Ward Howe (domaine public)

Aux Etats-Unis, deux femmes seraient à l’origine de la Fête des Mères. La première s’appelle Julia Ward Howe. En 1870, elle a lancé un appel pour une « Fête des Mères pour la paix ». Celle-ci a duré quelques années dans la région de Boston, avant de s’éteindre. De son côté, Anna Jarvis a d’abord organisé une Fête des Mères privée en 1907, en hommage à sa propre maman décédée. Elle a par la suite lancé un appel, qui a été relayé par les Eglises. La tradition s’est ensuite répandue auprès de la population de la Côte Est des Etats-Unis, avant de s’étendre à tout le pays. Le Président américain Woodrow Wilson a même reconnu officiellement cette fête, en 1914.

En réalité, c’est chez nos amis britanniques que la tradition est la plus ancienne. Les historiens ont montré que la fête est apparue dès le milieu du 16e siècle ! A l’époque, une célébration chrétienne avait lieu le quatrième dimanche du Carême (trois dimanches avant Pâques) pour honorer les femmes et leurs enfants. Les Britanniques ont moins célébré la coutume à partir du 19e siècle. Dans les années 1910, Constance Smith, jeune anglaise, a cherché à relancer la tradition anglicane. Les commerçants ont vite compris l’intérêt que pouvait représenter cette célébration. La Fête des Mères a cependant pris un caractère plus commercial que Chrétien.

La Fête des Mères en France

L’origine de la Fête des Mères en France est un peu différente. Au départ se trouve une décision de Napoléon, en 1806. L’empereur français souhaite honorer les familles nombreuses. La célébration est relancée à la fin de la Première Guerre Mondiale. La ville de Lyon organise une « journée des mères » pour rendre hommage aux veuves de guerre. Cette journée est reconnue officiellement par le gouvernement en 1929. En 1941, le gouvernement de Vichy inscrit la « Fête des Mères » au calendrier, le dernier dimanche de mai. En 1950, une loi est votée par le Parlement. Le texte dit que « la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d’une journée consacrée à la célébration de la Fête des Mères ».

Les maires de chaque commune de France peuvent remettre des médailles aux mères de familles nombreuses, traditionnellement le jour de la Fête des Mères. Celles-ci reçoivent une médaille d’or si elles ont plus de huit enfants, une médaille d’argent si elles en ont six ou sept, et enfin une médaille de bronze pour quatre ou cinq enfants. Depuis cette loi, il est donc commun que « les maires fêtent les mères » !

Médaille de la Famille Française © Personne95, licence [CC BY-SA 3.0], from Wikimedia Commons

Pour la Fête des Mères, les Français offrent souvent des cadeaux à leurs mamans. Les cadeaux les plus communs sont des fleurs, du parfum et des bijoux. En moyenne, chaque Français dépense 40 euros pour offrir quelque chose à sa maman en ce jour spécial. De leur côté, les jeunes enfants préparent souvent des cadeaux en secret, à l’école.

La Fête des Mères n’est pas un jour férié en France, mais c’est une date importante du calendrier. Elle marque chaque année le mois de mai, comme les fêtes chrétiennes de l’Ascension et la Pentecôte.

Et les papas dans tout ça ? Ils ne doivent pas être jaloux ! La Fête des Pères a lieu chaque année en France le troisième dimanche de juin… Patience !

Les dates de la Fête des Mères

Au Royaume-Uni :

  • 2013 : 10 mars
  • 2014 : 30 mars
  • 2015 : 15 mars
  • 2016 : 6 mars

Aux Etats-Unis et en Australie :

  • 2013 : 12 mai
  • 2014 : 11 mai
  • 2015 : 10 mai
  • 2016 : 8 mai

En France :

  • 2013 : 26 mai
  • 2014 : 25 mai
  • 2015 : 31 mai
  • 2016 : 29 mai

 

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Australie, Fêtes et célébrations, Printemps, Un peu d'histoire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>