Il y a 46 ans jour pour jour disparaissait la livre australienne

Ce serait une question excellente digne d’un Trivial Pursuit : « Comment s’appelle la devise australienne ? » Nombre de personnes hésiteraient entre la livre ou le dollar. Et elles n’auraient pas tort !

La semaine dernière, nos trois groupes de conversation de français ont discuté sur le thème du passage à l’euro. Nous avons parlé de la période de transition (entre 1999 et 2001) où seul l’euro scriptural pouvait être utilisé.

Une des questions du thème de la semaine portait sur un événement similaire qu’a connu l’Australie il y a 46 ans jour pour jour : le passage de la livre australienne au dollar australien.

La livre australienne (Australian Pound) était la monnaie officielle de l’Australie jusqu’au 13 février 1966, lorsqu’elle fut remplacée par le dollar australien le jour suivant. La livre était divisée en vingt shillings, chacun valant douze pence. Le taux de change avait été fixé au cours d’une livre égale à 2 dollars.

Notre étudiante Julianne a apporté d’anciennes pièces en livres australiennes, ainsi qu’un magnifique billet de 10 livres ! Souvenirs, souvenirs…

L'ancien billet de 10 livres australiennes © French Moments

Christina, quant à elle, nous a montré un ancien billet de 1 dollar australien qui n’a plus cours aujourd’hui.

Un ancien billet de 1 dollar australien © French Moments

Vous pouvez observer sur cette photo trois exemples de billets australiens : un vieux billet en livre australienne, un ancien billet d’un dollar et un billet de 50 dollars (celui que nous utilisons aujourd’hui).

Anciens et nouveaux billets australiens © French Moments

Ce passage au système décimal en Australie fait écho à celui vécu au Royaume-Uni le 15 février 1971 (le D-Day ou Decimalisation Day), lorsque le shilling et le penny ont laissé la place à une livre sterling divisée en 100 pence.

On peut alors se demander pourquoi les Australiens ont adopté le mot « dollar » aux dépens de « livre », les Anglais n’ayant pas nommé leur nouvelle monnaie « le dollar britannique » !

Les étudiants du groupe du lundi nous ont appris que d’autres noms avaient été évoqués avant la date de transition en Australie. En effet, en 1965, le Premier ministre Sir Robert Menzies avait proposé de nommer sans succès la nouvelle monnaie « le royal » (en hommage à la famille royale britannique). D’autres suggestions plus ou moins exotiques incluaient : l’austral, l’oz, le boomer, le roo, le kanga, l’emu, le digger, le kwid, le dinkum ou le ming (le surnom du Premier ministre Menzies !).

De toutes ses propositions, seule celle de « dollar » a été retenue, peut-être à cause de la popularité qu’exerçait la devise américaine dans le monde d’alors. Et même si la nouvelle devise australienne prenait part au système de Bretton Woods, le dollar australien est resté dans les faits indexé à la livre sterling à une valeur équivalente à 1 gramme d’or pendant la première année de son existence.

Aujourd’hui, les billets de dollars australiens suscitent la surprise des visiteurs Français et Européens en Australie. Contrairement à l’euro, ils sont fabriqués à base de polypropylène (et ce depuis 1988). Cette matière plastique permet une résistance à toute épreuve : les billets sont réputés impossible à déchirer et ne se froissent pratiquement jamais. « No worries » donc si vous les oubliez dans les poches de votre pantalon : les billets australiens sortiront indemnes de la machine à laver !

Cette entrée a été publiée dans Au fil de nos leçons, Australie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>