La Chandeleur selon Élodie

Notre formatrice de français Élodie nous raconte comment elle fête la Chandeleur, le jour des crêpes !

Aujourd’hui, vivant à l’étranger depuis quelques années, je ne pratique plus cette vieille tradition familiale qu’est la Chandeleur. Mais d’évoquer cette fête qui je pense est typiquement française me transporte immédiatement dans mon enfance.

Je me souviens de ces mois de février où avec mon frère et ma soeur, on attendait avec impatience le dimanche de la Chandeleur pour pouvoir manger des crêpes, car même si la Chandeleur tombait en pleine semaine, on la fêtait toujours le dimanche.

Les Français sont connus pour leurs habitudes de rester longtemps à table lors des repas et il est vrai que n’importe où vous vous trouvez en France et à n’importe quelle période de l’année, on aime faire durer les repas. Dans ma famille, la Chandeleur nous donnait une bonne occasion de pouvoir passer tout le dimanche à faire des crêpes et à les manger. Mais pas de vegemite pour nous, on aimait plutôt mettre du Nutella, de la confiture ou tout simplement du sucre.

Les crêpes © French Moments

Traditionnellement, c’est aussi devenue la fête pour les enfants car les petits Français sont très friands de crêpes. Faire des crêpes est tellement devenu une institution en France que tout un commerce s’est développé autour de la crêpe. Par exemple, beaucoup de familles ont une crêpière chez eux, un appareil qui permet de cuire une grande crêpe ou plusieurs mini crêpes à la fois. Quand je me suis installée dans mon appartement, mes parents m’ont d’ailleurs offert un multi-crêpes, un appareil permettant de faire 6 petites crêpes en même temps (idéal quand on est entre amis ou en famille).

Mais il faut savoir qu’en France, les crêpes sont « sacrées ». Elles ne sont d’ailleurs en rien une version française des fameux pancakes. De plus, chaque région française à une façon différente de faire les crêpes :

- en Bretagne, c’est LA spécialité locale : tous les Bretons possèdent une recette de grand-mère qui reste dans la famille et c’est LE plat de la Bretagne. Pour eux, les crêpes sont au froment et les galettes au sarrasin ET accompagné d’un bolée de cidre.

- en Corse ou encore en Ardèche, on utilise la farine de châtaigne.

- en Alsace, la spécialité est une crêpe salée, garnie de ciboulette, et accompagnée d’un verre de vin blanc d’Alsace.

- dans le Nord de la France (Nord-Pas-De-Calais), ainsi qu’en Belgique et quelques fois en Alsace, on ajoute de la bière (blonde) à la pâte à crêpes. En Picardie, on prépare aussi des ficelles picardes.

- en Normandie, certains y ajoutent même du calvados.

Les crêpes Suzette sont une des recettes les plus connues et aussi les préférées de ma grand mère. Elles sont préparées avec du beurre mélangé à du sucre, du Grand Marnier et des zestes d’orange et de citron. Personnellement je les aime beaucoup avec de la crème de marron ou simplement au sucre.

Retrouvez notre article sur la Chandeleur et ses origines ainsi que notre recette de crêpes sur notre site internet.

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Fêtes et célébrations, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>