La Chandeleur selon Juliette

Notre formatrice de français Juliette nous explique comment elle fête la Chandeleur, le jour des crêpes !

La Chandeleur est chez moi synonyme de famille. Il faut tout d’abord savoir que chez moi nous mangeons des crêpes au moins une, si ce n’est deux fois par mois. Cela vient certainement du fait que ma mère est Normande, une voisine des Bretons donc, aussi connus que ces derniers pour leurs bonnes crêpes accompagnées de bon cidre. La chandeleur est donc surtout une occasion de faire des crêpes encore plus souvent que d’habitude et de se retrouver en famille ou entre amis pour les partager en buvant du cidre. Mais ma grand-mère étant religieuse, je connais également la signification chrétienne de la fête sans pour autant l’avoir pratiquée. Cela est très courant en France : la plupart des gens célèbrent cette fête en se retrouvant en famille ou entre amis. Il s’agit d’une occasion pour partager un bon repas même si l’on ne connait pas les traditions qui s’y rattachent.

Attention au lancer de crêpes ! © French Moments

Monsieur tout le monde connait-il la tradition suivante de la Chandeleur : lorsqu’on fait retourner une crêpe dans la poêle, on tient dans sa main gauche une pièce de monnaie. Cette crêpe sera ensuite gardée dans une armoire dans l’espoir que ce geste apportera la prospérité dans le foyer.

Ces traditions lointaines qui se rattachent à la Chandeleur ont ainsi été oubliées avec le temps ou ont été réappropriés par les Français. En effet la tradition de faire sauter la crêpe dans la poêle est encore aujourd’hui bien présente mais elle n’est pas cantonnée à la fête de la Chandeleur : il est courant de voir les enfants essayer de faire sauter la crêpe dans la poêle. Toutefois, ce geste relève plus du jeu que l’on fait dès lors que l’on prépare des crêpes, à tout moment et pas seulement lors de la Chandeleur.

Que mettre sur ses crêpes : confiture, sucre, miel, nutella… ? © French Moments

Il existe aujourd’hui beaucoup de recettes de crêpes aux compositions différentes. Certaines personnes mettent du rhum dans leur pâte à crêpe pour relever un peu leur goût, d’autres mettent plus ou moins de sel, plus ou moins de sucre ou encore un parfum de fleur d’oranger. Ma façon préférée de manger des crêpes est d’en préparer d’avance, puis de disposer un buffet de tout ce que l’on peut mettre dedans, par exemple, du fromage, des champignons, du jambon, des pommes de terre, mais aussi des fraises, du Nutella, des bananes, du sucre, du citron, etc. Ensuite nous nous regroupons tous autour de la table et nous nous servons en faisant réchauffer les crêpes sur un appareil à crêpe disposé au centre de la table.

En France, la Chandeleur est donc l’une de ces traditions ancrées dans la culture que tout le monde suit plus ou moins (cela dépend généralement des familles) mais dont personne ne connait réellement l’origine. Il en va souvent de même pour la tradition de l’épiphanie en janvier ou l’Assomption (15 août). Plusieurs de ces fêtes, qui sont généralement issues de traditions très anciennes remontant à l’Antiquité, ont ensuite été reprises par l’église catholique avant de faire partie intégrante de la culture française.

Retrouvez notre article sur la Chandeleur et ses origines ainsi que notre recette de crêpes sur notre site internet.

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Fêtes et célébrations, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>