La Fête des Pères en France et dans les pays anglo-saxons

Deux semaines après l’Australie et les Etats-Unis, la France a célébré la Fête des Mères le dimanche 26 mai. Dans quelques jours, ce dimanche 16 juin, ce sera la Fête des « Papas », en même temps qu’au Royaume-Uni et qu’aux Etats-Unis.  Les pères australiens, de leur côté, doivent être patients : ils seront célébrés le premier dimanche du mois de septembre.

Comme nous l’avons fait avec la Fête des Mères il y a quelques semaines, découvrons l’origine de la Fête des Pères en France et dans les pays anglo-saxons…

Une origine lointaine ?

Avant cela, intéressons-nous à une période bien lointaine. D’après certains historiens, on célébrait déjà les pères il y a… quatre mille ans ! L’histoire se passe à Babylone, et est celle d’un jeune garçon nommé Elmesu. A l’époque, il a écrit un message à son père pour lui souhaiter une vie longue et heureuse, en bonne santé. En quelque sorte, il s’agit de la plus ancienne carte de vœux de Fête des Pères jamais découverte. Bien sûr, la forme est très différente des cartes que nous pouvons aujourd’hui acheter chez le marchand de journaux. Elmesu a taillé son message dans la pierre, plus exactement dans de l’argile. C’est ce qui a permis à ce vestige d’être trouvé lors de fouilles organisées à Babylone…

Les Jardins Suspendus de Babylone : lieu d’origine de la Fête des Pères ?

L’idée de célébrer les « papas » et de leur souhaiter une longue et heureuse vie n’est donc pas toute récente. En revanche, il faut attendre le XXe siècle pour que la tradition devienne plus officielle et célébrée plus régulièrement.

La Fête des Pères dans les pays anglo-saxons

La Fête des Pères moderne est sans doute née aux Etats-Unis, aux alentours de 1910. Plusieurs théories sont avancées. Toutes sont sans doute vraies, et elles paraissent plus se compléter que s’opposer.

La première théorie affirme qu’une dame appelée Grace Clayton, une habitante de l’Etat de Virginie-Occidentale, serait à l’origine de cette célébration. En 1907, un accident dans une mine à Monogah, dans le même Etat, a causé la mort de 310 ouvriers. Parmi eux, beaucoup étaient des pères de famille, laissant environ mille enfants orphelins. Mme Clayton a été très touchée par l’événement, qui s’est déroulé à quelques kilomètres de chez elle. Elle a demandé au pasteur de sa paroisse, le Révérend Thomas Webb, d’organiser une cérémonie en hommage aux victimes et à leurs veuves et orphelins. La célébration a eu lieu l’année suivante, en 1908, un dimanche du mois de juin, pour l’anniversaire du propre père de Mme Clayton, décédé vingt ans auparavant.

Une autre origine possible est attribuée à un homme, Harry Meek. Il était le président du « Lions Club » de Chicago dans les années 1910. En 1915, il a organisé une cérémonie pour honorer les pères de famille au sein de son club. La fête a eu lieu le troisième dimanche de juin, pour le propre anniversaire de M. Meek. En 1920, le « Lions Club of America » a décoré Harry Meek d’une montre en or, en hommage à son idée. Sur sa montre, on a gravé l’inscription suivante : « Initiateur de la Fête des Pères ».

Sonora Smart Dodd

Enfin, une troisième théorie existe quant à l’origine de la Fête des Pères aux Etats-Unis et dans les pays anglo-saxons. Elle met en avant une jeune femme, Sonora Smart Dodd, originaire de l’Etat de Washington.  C’est en écoutant un sermon prononcé lors d’une cérémonie liée à la Fête des Mères, en 1909, qu’elle aurait eu l’idée d’étendre la célébration aux pères de famille. Sonora Smart Dodd voulait en particulier rendre hommage à son père, vétéran de la Guerre Civile qui a élevé seul ses six enfants. Comme celui-ci était né au mois de juin, la Fête des Pères a été organisée dans le village de Spokane le 19 juin 1910.

La Fête des Pères est ensuite devenue une célébration officielle aux Etats-Unis. Le Président Calvin Coolidge a demandé en 1924 à ce que cette journée soit organisée dans tout le pays. Cependant, le Congrès a refusé à plusieurs reprises de reconnaître officiellement la fête : il craignait une récupération commerciale. En 1966, le Président Lyndon Johnson a déclaré officiellement que la Fête des Pères avait lieu aux Etats-Unis le troisième dimanche du mois de juin. Enfin, en 1972, le Président Richard Nixon a promulgué un texte faisant de cette journée une célébration nationale, permanente et annuelle.

La Fête des Pères moderne des pays anglo-saxons est donc née aux Etats-Unis. Par la suite, elle s’est répandue à d’autres pays, dont le Royaume-Uni et l’Australie. Dans la plupart de ces pays, on célèbre la Fête des Pères le troisième dimanche du mois de juin. En revanche, en Australie et en Nouvelle-Zélande, la célébration a lieu le 1er dimanche du printemps, début septembre. La météo est alors généralement plus favorable, ce qui permet aux familles d’organiser des événements en extérieur, comme des pique-niques ou des barbecues.

La Fête des Pères en France

En France, l’histoire de la Fête des Pères est un peu différente. Pour certains, on peut trouver les origines de la célébration auprès de l’Eglise. D’après une tradition catholique, on célébrait les pères chaque année, le 19 mars. Cette date n’était pas choisie au hasard, puisqu’il s’agissait de la « Saint-Joseph ». Ce dernier, par son travail, a assuré l’existence matérielle de la Vierge Marie et de l’Enfant Jésus. Pendant plusieurs siècles, cette journée était donc l’occasion de rendre hommage à la figure plus générale du père.

Une publicité « Flaminaire » pour la Fête des Pères

Au XXe siècle est née une tradition parallèle, à l’origine et aux intentions bien différentes. En 1946, Marcel Quercia a créé la société Flaminaire, en Bretagne. Son produit principal était le briquet à gaz, qu’il a été le premier à commercialiser. Marcel Quercia a alors cherché à faire connaître sa création dans la France entière. Son entreprise a dépensé beaucoup d’argent en publicité mais n’était pas très connue par les Français. Pourtant, à la fin des années 1940, fumer était à la mode chez les pères de famille. M. Quercia a alors eu une idée : créer un lien entre les « papas » et ses briquets, pour les rendre indispensables ! C’est ainsi qu’en 1949, la société Flaminaire a créé la Fête des Pères en France. Elle a fixé la date au troisième dimanche de juin, comme aux Etats-Unis. Le succès a été tel que, trois ans plus tard, un décret officiel a confirmé l’existence d’une Fête des Pères annuelle, le troisième dimanche de juin !

Au final, la Fête des Pères est certes une fête commerciale, comme le montre l’exemple français. Cependant, c’est aussi l’occasion d’organiser une journée pour remercier son « papa » autour d’un bon repas en famille et de bonnes intentions !

Dates

Aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France

  • 2013 : 16 juin
  • 2014 : 15 juin
  • 2015 : 21 juin
  • 2016 : 19 juin

En Australie et en Nouvelle-Zélande

  • 2013 : 1er septembre
  • 2014 : 7 septembre
  • 2015 : 6 septembre
  • 2016 : 4 septembre
Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Angleterre, Australie, Été, Fêtes et célébrations, Un peu d'histoire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>