La France d’Outre-Mer

Ce jeudi matin, les participants au cours intensif de French Moments à Noosa sur la Sunshine Coast australienne sont partis à la découverte de la France d’Outre-Mer grâce à cet article que nous avons rédigé.

Non, les DOM-TOM ne sont pas une nouvelle marque de GPS.

«DOM-TOM» sont deux abréviations qui désignent tous les territoires qui appartiennent à la France mais qui sont situés en dehors de lʼEurope. Ce sont dʼanciennes colonies françaises.

Lʼabréviation DOM signifie Départements dʼOutre-Mer, et regroupe Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion depuis 1046, et Mayotte depuis 2009.

TOM, quant à lui, désigne les Territoires dʼOutre-Mer, avec Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Wallis-et-Futuna et la Polynésie française. Ils ont décidé dʼêtre plus indépendants par rapport à la Métropole. Par exemple savez-vous que trois rois règnent à Wallis-et-Futuna ?

En réalité, le sigle DOM-TOM nʼexiste plus, même si les Français continuent à les appeler ainsi. Depuis la révision de la Constitution en 2003, on utilise lʼabréviation DROM-COM qui signifie Départements et Régions dʼOutre-Mer – Collectivités dʼOutre-Mer.

Ces territoires qui font partie de la France sont listés dans la Constitution et sont un héritage de lʼancien Empire colonial français. Les médias métropolitains ne sʼy intéressent souvent quʼen cas de catastrophe naturelle ou de crise. Pourtant, il y a en tout plus de 2 653 000 Français qui vivent dans ces territoires. La France possède aussi beaucoup de petits territoires et petites îles (Kerguelen, Clipperton, Eparses, Saint-Paul-et-Amsterdam et Terre dʼAdélie) souvent inhabitées ou alors habitées essentiellement par des scientifiques. Auparavant, Napoléon qualifiait les territoires dʼOutre-Mer de «confettis dʼempire ».

L’île de Miquelon © Arne List – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Lʼéloignement par rapport à la France est souvent très grand. Par exemple, les Antilles se trouvent à 6 800 km de Paris, la Polynésie à 16 000 km et la Nouvelle-Calédonie à 19 000 km. En outre, pour certains territoires, lʼinsularité se conjugue avec un grand émiettement : la Polynésie française compte ainsi plus dʼune centaine dʼîles, composant cinq archipels et dispersées sur 2,5 millions de km2.

L’île paradisiaque de Bora Bora en Polynésie française © Makemake – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Lʼisolement, lʼinsularité et lʼémiettement des terres françaises dʼOutre-Mer confèrent aussi à la France un immense domaine maritime. Les zones économiques exclusives (ZEE) françaises couvrent ainsi plus de 10 millions de km2 dans lʼOcéan Atlantique, lʼOcéan Indien et lʼOcéan Pacifique. La France se situe ainsi au deuxième rang mondial après les Etats-Unis.

La Nouvelle-Calédonie située à lʼEst de lʼAustralie, est une collectivité sui generis. C’est-à-dire, ni DOM, ni TOM, ni COM, on lʼappelle simplement Nouvelle-Calédonie. Cette particularité sʼexplique par le fait que, dans le passé, lʼhistoire entre la France métropolitaine et la Nouvelle-Calédonie a été assez mouvementée. En effet, la Nouvelle- Calédonie a été colonisée par la France en 1853 et de nombreuses révoltes des Kanaks (population locale) ont été violemment réprimées jusque dans les années 1980. Au début du vingtième siècle, certains Kanaks ont même été emmenés à Paris pour y être exposés aux visiteurs, comme dans un zoo. Dans les années 1980 un groupe de résistants armés a kidnappé vingt-sept gendarmes français dans une grotte. Cette prise dʼotage sʼest terminée dans un bain de sang et dix-neuf Kanaks ont été tués ainsi que deux gendarmes. En 1998, dans les accords de Nouméa (ville principale de la Nouvelle- Calédonie), la France a reconnu « les ombres de la période coloniale » ainsi que la culture des Kanaks, et a engagé le processus de transfert des compétences qui doit se terminer en 2014. En 2010, la Nouvelle-Calédonie a adopté une devise, « Terre de parole, Terre de partage », et un hymne local, « Soyons unis, devenons frères ». Entre 2014 et 2018, elle organisera un référendum dʼautodétermination, afin de savoir si les habitants veulent définitivement devenir indépendants.

Nouméa, capitale de la Nouvelle-Calédonie © Photo – Torbenbrinker – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

LʼOutre-Mer est connue pour ses paysages magnifiques avec des récifs de corail, des atolls, des palmiers et de lʼeau turquoise à perte de vue. Cependant, pour les insulaires la vie est chère sur ces îles. Heureusement, ce sont des régions très touristiques et certains Français vont souvent y passer les fêtes de Noël. Ces îles, situées dans les quatre coins du monde, participent aussi au rayonnement international de la France grâce à leurs paysages splendides et aux nombreuses espèces qui y vivent.

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Au fil de nos leçons, Australie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>