La Roque-Gageac, un site surprenant et une bonne table !

Un des plus beaux villages de France et même un des sites du Sud-Ouest les plus visités : La Roque-Gageac ne peut susciter qu’émerveillement.

Lorsqu’on la découvre à l’issue d’un virage en venant de Castelnaud et de Beynac, La Roque dévoile un cadre étonnant : un village rectiligne suivant le cours de la Dordogne surplombé d’une fantastique falaise couleur ocre.

La Roque-Gageac et les rives de la Dordogne © French Moments

La Roque-Gageac n’est pas une commune très peuplée (seulement 415 habitants) et il suffit au visiteur (comme nous !) une heure pour en faire le tour à moins que l’on ne s’y attarde pour une petite croisière en gabarre sur la Dordogne. C’est ce que nous avons fait !

Croisière en gabarre sur la Dordogne à La Roque-Gageac © French Moments

Les gentilles hôtesses d’accueil dans leur petit cabanon nous ont réservé nos places à un horaire fixé. La croisière commentée a duré 50 minutes et nous a amené jusqu’au pont de Castelnaud, en longeant par les falaises surmontées des jardins de Marqueyssac.

De retour à La Roque-Gageac, nous nous sommes lancés à la découverte des étroites ruelles transversales qui grimpent au pied de la falaise en direction de maisons troglodytes.

Une maison troglodyte à La Roque-Gageac au pied de la falaise © French Moments

Un des attraits de La Roque est cette végétation méditerranéenne insolite dans cette partie de la France. En fait, le village bénéficie d’un micro-climat car, situé en plein midi, il est abrité des vents par sa falaise. L’on y observe plusieurs espèces de palmiers, des bananiers, des cactus et beaucoup d’autres plantes exotiques.

Il existe une végétation luxuriante à La Roque-Gageac © French Moments

Une belle vue sur la Dordogne © French Moments

Remarquez à l’extrémité du village le château. Connu sous le nom de la Malartrie, ne vous fiez pas à son apparence : loin d’être du moyen-âge, il ne date que du 19e siècle !

Enfin, une autre attraction de La Roque-Gageac (malheureusement fermée) était l’accès au fort troglodyte par un escalier à flanc de falaise. L’on y accédait par le fameux manoir de Tarde qui est tristement laissé à l’abandon.

Le manoir de Tarde et le fort troglodyte de La Roque-Gageac © French Moments

Qu’à cela ne tienne, on peut tout autant se raccrocher à une bonne table ! Depuis que nous sommes mariés, Rachel me parlait souvent de La Roque-Gageac et surtout d’un hôtel-restaurant dans lequel elle avait gardé d’excellent souvenirs d’enfance avec ses parents. Nous sommes donc revenus à La Roque-Gageac pour y manger et nous ne pouvons que recommander l’adresse (attention, il vous faudra réserver à l’avance !) : la Belle Étoile.

L’enseigne de la Belle Étoile à La Roque-Gageac © French Moments

Nous avons beaucoup apprécié le menu à la présentation superbe – sans parler de la saveur des plats… Nous y reviendrons !

Rachel se réjouit de goûter son délicieux dessert à La Belle Étoile ! © French Moments

Vous pouvez en savoir plus sur La Roque-Gageac sur notre site Internet [en anglais].

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Terroirs de France, Tour de la France de Pierre et Rachel 2012, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La Roque-Gageac, un site surprenant et une bonne table !

  1. Ping : Domme : l'acropole du Périgord | French Moments Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>