La Tour Eiffel en Bleu-Blanc-Rouge

Pendant dix soirées consécutives, la Tour Eiffel est illuminée en bleu, blanc et rouge – les couleurs du drapeau français, pour honorer les victimes des attentats de Paris du 13 novembre 2015. Nous étions sur place et voici le récit de notre visite à Paris…

La Tour Eiffel en bleu-blanc-rouge vue de l'Esplanade du Trocadéro © French Moments

La Tour Eiffel en bleu-blanc-rouge vue de l’Esplanade du Trocadéro © French Moments

En conséquence des attentas meurtriers de Paris le vendredi 13 novembre dernier les autorités ont décidé la fermeture de la Tour Eiffel jusqu’à lundi et son éclairage éteint. Le lundi matin, le monument a rouvert ses portes aux visiteurs.

Puis, pendant dix soirées consécutives du 16 au 18 novembre, l’éclairage habituel et uniforme de la tour a laissé place à un beau bleu-blanc-rouge côté Trocadéro. Le monument, vieux de 116 ans, a été ainsi illuminé en hommage aux quelques 130 victimes des attentats de Paris à la requête de Anne Hidalgo, la Maire de Paris. Ceci fait écho à des initiatives similaires précédemment appliquées sur divers monuments à travers le monde : le One World Trade Centre à New York, la CN Tower à Toronto, l’Oriental Pearl TV Tower à Shanghai, le Wembley Stadium à London, l’Opéra de Sydney, et la statue du Christ Rédempteur à Rio de Janeiro.

Juste au-dessous du premier étage était projetée la devise de la Ville de Paris : « Fluctuat Nec Mergitur » (« Il est battu par les flots, mais ne sombre pas« ).

La devise de Paris projetée sur la Tour Eiffel © French Moments

La devise de Paris projetée sur la Tour Eiffel © French Moments

Pour la première fois depuis les attentats, j’étais de retour dans la capitale. L’atmosphère au Trocadéro était bien différente d’un soir ‘normal’. En sortant de la station de métro ‘Trocadéro’, il était clair qu’il n’y aurait pas foule. Les gens prenaient des photos et des selfies en famille ou entre amis. On entendait parler français, allemand, italien et chinois. Déjà une vingtaine de photographes (pros et amateurs) avaient dressé leur trépieds sur l’esplanade, fin prêts pour l’heure bleue. Je les ai rejoints et ai engagé la conversation. L’un râlait contre l’emplacement de la Tour Eiffel : « C’est dommage, les beaux nuages rosés et orangés se trouvent de l’autre côté…« . Eh oui, il aurait fallu se poster sur le Champ-de-Mars pour bénéficier d’un magnifique coucher de soleil … mais nous n’aurions eu aucune illumination bleu-blanc-rouge de ce côté-là !

Puis plus loin, sur les quais, j’ai sympathisé avec Véronique qui tentait de prendre des photos nettes de la sublime dame de fer avec son petit compact. Et bien sûr, les sujets abordés était ceux des derniers événements tragiques de Paris ainsi que du raid de la police à Saint-Denis le matin même. On parlait de liberté, d’égalité, de fraternité…

La Tour Eiffel en bleu-blanc-rouge à l'heure bleue © French Moments

La Tour Eiffel en bleu-blanc-rouge à l’heure bleue © French Moments

Peu à peu, j’ai senti que rien n’était comme avant : les gens, en particulier les Français, semblaient vouloir se parler les uns les autres, contredisant au passage le stéréotype selon lequel les Parisiens sont froids envers les étrangers. Je ne regrette pas d’avoir ‘osé’ prendre le RER de ma petite ville de banlieue pour partager ces moments avec les Parisiens ! Vive Paris !

La Tour Eiffel vue de la passerelle Debilly © French Moments

La Tour Eiffel au clair de lune vue de la passerelle Debilly © French Moments

Une sélection de clichés pris hier soir entre 16h30 et 19h00, mercredi 18 novembre 2015 du Trocadéro et des Quais de Seine sont à visionner sur notre photothèque Flickr.

Initialement prévue pour durer trois soirées, les illuminations bleu-blanc-rouge à la Tour Eiffel ont été étendues à la demande de la Maire de Paris jusqu’au mercredi 25 novembre.

Cette entrée a été publiée dans Actualités françaises, Articles en français facile, Monuments de France, Paris, Société, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à La Tour Eiffel en Bleu-Blanc-Rouge

  1. « N’ayez pas peur »…Sortez, voyagez, vivez…Nous avons peut-être perdu une bataille, mais nous n’avons pas perdu la guerre…
    « Marchons, marchons »…

  2. Evelyne dit :

    Soyons forts et ne nous laissons pas abattre par la barbarie. Montrons leur que nous sommes plus fort et vivons notre vie comme nous l’entendons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>