La Tour Eiffel lyonnaise sur la colline de Fourvière

Sur la colline de Fourvière se dresse deux importants monuments : la fameuse basilique Notre-Dame de Fourvière, construite de 1872 à 1884, dont voici la façade …

La façade de la basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon © French moments

Mais aussi un autre monument plutôt insolite qui évoque étrangement la Tour Eiffel parisienne : la tour métallique de Fourvière.

La tour métallique de Fourvière à Lyon © French moments

Si la ressemblance est surprenante, cette tour n’a pas été érigée par Gustave Eiffel et n’a donc aucun lieu de parenté avec la Dame de Fer parisienne, et ceci malgré des rumeurs persistantes !

Cependant, il est certain que la silhouette de la tour métallique de Fourvière ressemble à s’y méprendre au troisième étage de la Tour Eiffel :

La construction de la tour métallique par l’architecte Eugène Collonge n’a duré qu’une année, de 1893 à 1894, sous la Troisième République.

A l’époque, un élan républicain souhaitait élever un monument « laïc » sur la colline de Fourvière pour faire pendant à la basilique, haut-lieu catholique. Haute de 85,90 mètres, la nouvelle tour se devait d’être plus élevée que le sanctuaire voisin.

La tour métallique et la basilique de Fourvière à Lyon vus depuis la passerelle des quatre-vents © French moments

A l’origine, un ascenseur hydraulique pouvait conduire un groupe de 22 personnes à un observatoire aménagé au sommet de la tour. Dans le cadre de l’Exposition universelle de Lyon en 1914, un restaurant accueillait les touristes dans la base de la tour.

La tour métallique de Lyon en 1917 qui surplombe la Saône. La base abrite un restaurant et le sommet un observatoire. Aujourd’hui, ces deux niveaux de la tour ont été « massacrés » par le béton et les installations de la TDF.

Ce n’est qu’en 1963 que la tour est devenue une antenne relais de la Radiodiffusion-télévision française. Ainsi, le sommet n’est désormais plus accessible au public. Le rez-de-chaussée n’abritant plus de restaurant, il a été réaménagé par du béton.

Observez la base de la tour métallique de Fourvière et comparez-la à celle de l’année 1917 ! © French moments

Pendant la croisière commentée que nous avons suivie sur la Saône, la guide nous a expliqué brièvement l’histoire de la tour métallique. Elle nous a notamment affirmé que celle-ci était plus élevée que la Tour Eiffel puisque, dressée sur la colline de Fourvière, elle culmine à 372 mètres d’altitude. Cependant, le niveau de la Saône se situant à 165 mètres au-dessus du niveau de la mer, le dénivelé entre les berges de la rivière et le sommet du monument n’est que de 207 mètres. La tour métallique de Fourvière n’en demeure pas moins que le point le plus élevé de Lyon.

La rivalité entre Paris et Lyon ? C’est de bonne guerre … et une autre idée de rédaction d’un article !

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Lyon, Monuments de France, Tour de la France de Pierre et Rachel 2012, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à La Tour Eiffel lyonnaise sur la colline de Fourvière

  1. LEBAC dit :

    Désole, mais aucun document d’époque ne prétend qu’il s’agit là d’une construction laïque pour contrer le clergé. Il s’agit juste d’une construction commerciale, avec le restaurant Gay sur le terrain de cette famille, par ailleurs bien peu anticléricale !

  2. LEBAC dit :

    Et voici une petite participation personnelle complémentaire en plus pour amener « ma poutrelle » à votre article sur la construction de l’édifice….
    Par ailleurs, c’est en 1953 que l’ORTF rachète la tour.
    http://omnilogie.fr/O/La_tour_m%C3%A9tallique_de_Fourvi%C3%A8re_%C3%A0_Lyon

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_m%C3%A9tallique_de_Fourvi%C3%A8re

    • Pierre dit :

      Bonjour ! Merci beaucoup de votre participation, c’est excellent de recevoir des informations complémentaires à ce sujet. Courant 2013, nous souhaitons écrire plusieurs articles sur Lyon en anglais sur notre nouveau site Internet et vos commentaires nous aideront à donner des informations justes et pertinentes (surtout sur Fourvière). En vous souhaitant de joyeuses fêtes de fin d’année !

  3. castano dit :

    il serait bon de modifier la date de construction 1893 et pas 1393.
    Car a lyon est est pas des rapides,mais 501 ans pour faire une tour fait pas exageré

  4. Grand dit :

    Il faudrait préciser que la Tour Eiffel culmine à 350.9 m au-dessus du niveau de la mer.
    La Tour de Fourvière culmine à 376m soit une altitude supérieure à la Tour Eiffel. C’est cependant aussi le cas de nombreuses constructions en France, en particulier en montagne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>