Le nouveau film d’Astérix : réactions à chaud d’une Anglaise !

Ce dimanche après-midi, le temps était maussade et tristounet. L’occasion rêvée pour aller au cinéma regarder le nouveau film d’Astérix : “Astérix et Obélix : au service de sa Majesté”. Au retour du film, nous nous sommes installés pour une tasse de thé et avons demandé à Rachel, une Anglaise, de nous donner son avis…

French Moments : Bonjour Rachel ! Connais-tu l’univers d’Astérix ?

Rachel : Bien sûr ! Depuis toute petite je le connais, notamment à la suite d’un échange scolaire à Paris où la famille d’accueil m’a amenée au parc Astérix. Sur le moment, je n’ai pas compris le thème du parc d’attraction. D’ailleurs, pour moi, Astérix, ce sont des bandes dessinées [BD] pour les enfants. En venant en France, j’ai remarqué que les adultes aussi les appréciaient. Quand je vais à la FNAC ça me fait toujours sourire de voir tous ces grands gaillards assis sur la moquette du magasin en train de lire ces livres.

 FM : As-tu déjà regardé les films précédents ?

R : Oui, les trois films, Astérix contre César, Astérix et Cléopâtre et Astérix aux jeux olympiques.

FM : Quel est ton préféré sur les quatre ?

R : Sans aucun doute, Astérix et Cléopâtre.

Image de prévisualisation YouTube

FM : Pourquoi ?

R : Parce que je trouve que les idées étaient plus intéressantes, il y avait une plus grande richesse dans les jeux de mots et les renvois culturels, mais surtout, on ne s’y moquaient pas des Anglais !

FM : Que penses-tu de ce nouveau film ?

R : J’ai beaucoup ri de la dérision envers les Anglais (dans le film les Bretons). Mais également des reproches de ces derniers contre les Français – pardon, les Gaulois – : ils ne sentent pas bon parce qu’ils ne se lavent pas souvent, ils sont arrogants, etc. Les Français possèdent une auto-dérision que l’on ne retrouve pas forcément de l’autre côté de la Manche !

FM : Les personnages sont-ils bien interprétés par les acteurs ?

R : J’ai trouvé le personnage d’Astérix est un peu mou, pas assez convaincant et bien trop intellectuel par rapport à l’image que j’en avais de la BD.

Son ami Obélix est interprété par un Gérard Depardieu en pleine forme et son toutou Idéfix joue bien son rôle lui aussi (!).

Le jeune Goudurix amène une petite fraîcheur dans la trame de l’histoire et la modernise, surtout aux yeux des ados.

Même si Fabrice Lucchini a joué un splendide Jules César, j’ai néanmoins trouvé le personnage un peu plus faible psychologiquement, moins autoritaire. J’ai vivement préféré le Jules César interprété par Alain Chabat dans “Astérix et Cléopâtre”.

Le personnage de la Reine était bien jouée par Catherine Deneuve, même si elle n’est pas du tout anglaise !

J’ai adoré Valérie Lemercier en Miss Macintosh. Il s’agit d’une de mes actrices françaises préférées qui interprète à merveille son rôle de gouvernante anglaise très stricte.

FM : Que penses-tu de la transposition de la culture anglaise dans le film ?

R : C’était très exagéré ! Les scénaristes ont beaucoup misé sur l’épouvantable rumeur qui sévit sur la cuisine anglaise [ndlr : ils ont suivi à ce propos la BD originale !] mais je ne connais personne en Angleterre qui cuisine la viande bouillie à la sauce à la menthe !

C’était quand même amusant mais il faut reconnaitre qu’ils ont poussé les choses très loin : jusqu’à la jelly servie au banquet final.

Quant à l’accent  supposé “anglais”, c’était un peu difficile pour moi en tant qu’anglaise de comprendre les acteurs français jouant leur personnage avec un faux accent anglais. C’est si paradoxal !

En fait, je regrette que ces personnages anglais n’aient pas été de vrais acteurs anglais connus. Ils auraient amené une touche spécifiquement “british” et un véritable accent. Imaginez une Maggie Smith en reine (elle est merveilleuse dans son rôle de gardienne des traditions britanniques dans la série Downton Abbey !), Colin Firth en Jolitorax et Emma Thompson en Miss Macintosh. Cela aurait pu avoir le mérite d’ouvrir les portes du monde anglo-saxon à Astérix avec ces acteurs internationalement reconnus. Encore aurait-il fallu convaincre ceux-ci de jouer dans un tel film à la limite du burlesque à la sauce franco-française…

FM : Si le film sort en Australie, recommandes-tu à nos étudiants de le voir ?

R : Oui parce qu’il est mieux que le précédent et parce que Astérix fait partie du patrimoine français. Et puis les Australiens peuvent s’amuser des stéréotypes français et anglais que souligne le film.

Mais cela reste un film léger et certaines personnes auraient du mal à comprendre pourquoi il a un tel succès en France.

Le problème, c’est que dans le monde anglo-saxon, on ne lit pas la BD originale des aventures d’Astérix. Il faudrait préalablement lire les BD de ”Astérix chez les Bretons et “Astérix et les Normands” pour mieux comprendre le film.

Personnellement, cela reste une production visant les jeunes, pas vraiment les adultes. Toutefois, en observant l’immense popularité du personnage d’Astérix en France, je comprends mieux pourquoi les adultes viennent aussi le voir en grand nombre… comme nous l’avons fait cet après-midi. Heureusement, nous sommes rentrés à temps pour l’heure du thé à cinq heures !

FM : Merci Rachel d’avoir pris le temps de nous répondre pendant l’heure du thé et surtout, d’avoir eu le sang-froid de visionner le film en compagnie de gens français ! :-)

Cette entrée a été publiée dans Films et spectacles, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>