Le passé composé et l’imparfait : lequel choisir ?

Quand on apprend le français et qu’il vient le temps de découvrir le passé composé, on peut avoir du mal à se repérer : comment former les participes passés, quels auxiliaires employer : avoir ou être ?

Une fois ce cap passé, on s’attaque à l’imparfait. Au premier coup d’œil, il faut comprendre la déclinaison des verbes. Toutefois, ce temps simple de l’indicatif ne pose pas trop de soucis.

Mais les nuages s’amoncellent lorsqu’on en vient à devoir choisir entre le passé composé et l’imparfait.

Il est généralement admis que :

Et puis, pour faciliter l’apprentissage d’une langue, rien de mieux qu’un coup de pouce à base d’humour. A French Moments, nous avons pris l’habitude de montrer une vidéo à nos étudiants qui illustre cette règle.

Image de prévisualisation YouTube

Il s’agit de la publicité Jexfour, datant de 1983, mettant en scène l’actrice Alice Sapritch, dont voici le script :

Avant j’étais moche.

Ma vie était un enfer.

Je l’ai rencontré, il a tout changé : Jexfour.

D’une main, je vaporise – Ca m’amuse !

Un coup d’éponge : c’est propre.

Jexfour, il agit à fond.

C’est chouette la vie !

Ridicule certes, mais nos étudiants n’oublieront pas de sitôt ce classique de la publicité française… et se souviendront que passé composé et imparfait peuvent faire bon ménage !

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Au fil de nos leçons, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le passé composé et l’imparfait : lequel choisir ?

  1. marie-christine dit :

    j’aimerais bien avoir les mêmes trucs pour apprendre à utiliser les temps en anglais !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>