Le point sur les événements et marchés de Noël en 2015

Les tragiques attentats de Paris du vendredi 13 novembre 2015 ont eu raison de nombreux événements à Paris et dans la France entière. En raison des mesures de sécurité et de l’état d’urgence décrété par le Président de la République, de nombreuses communes ont annulé événements et manifestations à l’approche des fêtes de fin d’année.

Ainsi la populaire et annuelle Fête des Lumières organisée à Lyon au début du mois de décembre est annulée. Cet événement, qui s’étale sur plusieurs jours, attire des centaines de milliers de visiteurs, parfois venus de très loin.

"Jardin du Rosaire les mystères de la Colline" par la Direction de l'Eclairage Public (Ville de Lyon) © Michel Djoui

Fête de la Lumière (Ville de Lyon) © Michel Djoui

A Nancy, le plus grand événement de la région Grand-Est a lui aussi été annulé afin de garantir la sécurité de tous. Initialement prévues le weekend du 5 et 6 décembre, les célébrations de la Saint-Nicolas devaient inclure le traditionnel défilé de chars dans le centre-ville et le majestueux feu d’artifice tiré de la Place Stanislas. En revanche, la Saint-Nicolas dans la ville voisine de Metz est maintenue.

Une vidéo est projetée sur deux des 7 pavillons de la Place Stanislas © French Moments

La Saint-Nicolas à Nancy © French Moments

Quant aux marchés de noël, on peut dire qu’ils ont eu chaud ! Celui des Champs-Élysées à Paris, inauguré le jour même des attentats, a fermé pendant quelques jours avant de rouvrir, et la grande roue de Paris est restée à son poste au centre de la Place de la Concorde. Il n’empêche que la cérémonie de la mise sous tension des illuminations des Champs-Élysées a été purement et simplement annulée. Elle devait avoir lieu le 18 novembre en présence de l’acteur Jean Dujardin.

Le marché de Noël sur les Champs-Élysées à Paris © French Moments

Le marché de Noël sur les Champs-Élysées à Paris © French Moments

En Alsace, le marché de Noël de Strasbourg a connu un moment de doute quant à son ouverture. Finalement, le maire de la ville et le préfet du Bas-Rhin ont conjointement autorisé son ouverture mais sans la cérémonie grand spectacle. Vieux de 445 ans, le marché de Noël de Strasbourg n’a été annulé qu’en 1914, 1918 et 1939.

Strasbourg at Christmas © French Moments

Le marché de Noël à Strasbourg © French Moments

La grande majorité des marchés de Noël de France ouvriront (ou ont déjà ouvert) leurs portes : Montbéliard, Metz, Colmar, Nancy, Amiens, Lille, Dijon, Besançon…

Cette entrée a été publiée dans Actualités françaises, Articles en français facile, Fêtes et célébrations, Noël en France, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>