Les origines du sapin de Noël

Décoré d’ornements, de guirlandes chatoyantes ou clignotantes, et surmonté d’une étoile, le sapin de Noël est devenu une figure emblématique de Noël depuis ses origines au 16e siècle. Cet article vous racontera où et quand la tradition a débuté et comment elle est devenue une des composantes majeures des festivités de Noël.

Le sapin de noël de French Moments à Sydney © French Moments

En France, le sapin de Noël, ou arbre de Noël, est apparu pour la première fois en Alsace en 1521. L’arbre, couvert de pommes rouges et de lanternes, symbolisait la venue du Christ : « La lumière qui illumine le monde« . Le sapin est un choix idéal car il ne perd pas ses aiguilles pendant l’hiver, ce qui en fait un double symbole d’espoir et de vie éternelle. C’est une tradition plus séculaire que celle de la crèche de noël, et donc plus appréciée par les pays protestants comme l’Allemagne du Nord et la Scandinavie.

Sapin de noël à Colmar, Alsace © French Moments

Les origines du sapin de Noël à Sélestat en Alsace

C’est dans la ville de Sélestat (entre  Colmar et Strasbourg), que le premier sapin de Noël alsacien est apparu. Où, du moins, c’est historiquement à Sélestat qu’un sapin de Noël a été mentionné pour la première fois, le 21 décembre 1521. Conservées dans la Bibliothèque humaniste, les archives de la ville de Sélestat contiennent une mention de cet arbre datée du 21 décembre 1521, page 239, en référence aux 4 schillings qui étaient donnés aux gardes forestiers pour qu’ils veillent sur les sapins de la forêt le jour de Noël.

Forêt de Sapins en Alsace © French Moments

La ville de Sélestat devait dépenser cet argent pour protéger ses bois contre les dommages causés par les habitants locaux qui souhaitaient décorer leur arbre de Noël. Plutôt que de ne  décorer qu’une branche, les habitants de Sélestat décoraient l’arbre entier – qui était pendu au plafond –, lançant ainsi une nouvelle coutume destinée à se perpétuer au cours des siècles et à se répandre dans le monde entier, de Paris en passant par le Centre Rockefeller de New York et la place Martin Square de Sydney.

La tradition du sapin de Noël a aussi été stimulée par la Réforme. Dans la seconde moitié du 16e siècle, les leaders de la Réforme refusèrent d’utiliser la crèche de noël. Ils encouragèrent plutôt le développement de la tradition de l’arbre puisqu’elle ne représente ni Jésus, ni aucun autre personnage biblique. Martin Luther a suggéré que l’arbre de Noël pouvait être un symbole de l’arbre de la vie du Jardin d’Éden.

La tradition du sapin à Paris

Le soutien de la tradition du sapin de Noël par les Réformateurs explique qu’elle se soit rapidement répandue dans les États d’Europe du Nord, de foi protestante, tels que l’Allemagne du Nord et la Scandinavie.

Gardons à l’esprit qu’au XVIème siècle l’Alsace faisait entièrement partie du monde germanique, et qu’il en était de même pour les duchés voisins de Lorraine et de l’Autriche. La tradition d’installer dans son logis un sapin décoré la veille de Noël y a survécu aux 17e et 18e siècles, alors qu’elle ne s’est jamais vraiment épanouie en France.

Tout ceci a commencé à changer quand Maria Leszczyńska, la femme polonaise du Roi Louis XV, a importé la tradition à Versailles, avec très peu de succès.

Sapin de noël sur le parvis de Notre-Dame de Paris © French Moments

Encore une fois, dans les années 1830, la belle-fille allemande du Roi Louis-Philippe, la duchesse Hélène Louise de Mecklembourg-Schwerin, a installé un sapin de Noël dans le Palais des Tuileries, bien que cela ne devienne pas une tradition forte parmi la population française. Ce n’est qu’avec la Guerre Franco-Prussienne (1870-71) que l’arbre a commencé à devenir populaire en France.

Cela était dû à la foule des immigrants qui fuyaient les régions de Lorraine et d’Alsace, refusant de devenir prussiens. Ils ont amené avec eux la tradition germanique de l’arbre et, dans les années 1930, l’arbre était devenu un élément à part entière des festivités de Noël dans tous les foyers français.

Aujourd’hui, toutes les grandes villes de France installent de gigantesques sapins de Noël sur les places publiques, comme c’est le cas près des cathédrales de Paris et Rouen, la Place Kléber à Strasbourg ou encore la Place Stanislas à Nancy.

Sapin de noël sur la Place Stanislas à Nancy, Lorraine © French Moments

Selon la tradition, un arbre de Noël ne devrait pas être installé avant la veille de Noël (le 24 décembre) et devrait être enlevé 20 jours après Noël, c’est-à-dire pour l’Épiphanie. Néanmoins, la plupart des foyers français installent leur sapin de Noël vers le 15 décembre et les rues sont décorées et illuminées à partir du premier dimanche de l’Avent.

Dans les prochains jours, nous posterons d’autres articles sur le sapin de noël, notamment sur les légendes du sapin et les ornements utilisés par les Français pour décorer leur arbre.

Vous pouvez également consulter notre page sur le sapin de noël [en anglais] en cliquant ici.

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Fêtes et célébrations, Noël en France, Un peu d'histoire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Les origines du sapin de Noël

  1. Ping : Les légendes du sapin de Noël | French Moments Blog

  2. Ping : Les décorations de l’arbre de Noël en France | French Moments Blog

  3. Ping : 4 endroits de Paris à voir absolument pendant Noël | French Moments Blog

  4. Ping : Les paroles du chant de noël : Mon beau sapin | French Moments Blog

  5. Ping : Les traditions de noël en Provence | French Moments Blog

  6. Ping : Le Marché de Noël de Sélestat, capitale du sapin de Noël | French Moments Blog

  7. Ping : Christmas Moments en Australie ! | French Moments Blog

  8. Ping : L’histoire du Père Noël en France | French Moments Blog

  9. Ping : Joyeux Noël ! | French Moments Blog

  10. TOURTEAU RISLER Bénédicte dit :

    Je voudrais savoir de quelle façon le sapin de Noël de Strasbourg est transporté sur la place de la cathédrale, je trouve cela incroyable et magnifique
    Bien cordialement.
    Bénédicte Tourteau Risler

    • French Moments dit :

      Bonjour Bénédicte,
      Merci de votre question ! Pour y répondre, une fois coupé à la base, le sapin est hissé vers le haut à l’aide d’une puissante grue et couché sur une remorque faisant partie d’un convoi routier de 40 m de long. Délicatement posé, il va encore subir des soins intensifs sur place jusqu’au jour du transport par convoi exceptionnel jusqu’au centre de Strasbourg.
      Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur la page de Vosges Matin qui vous donnera tous les détails : http://www.vosgesmatin.fr/vosges/2012/10/23/un-sapin-vosgien-a-strasbourg
      Bonne préparation de Noël et à bientôt sur notre blog !

    • casha dit :

      C’est toi Bénédicte qui habitait rue du Rocher à Paris en 68 ?
      Peux tu me contacter à : casharene@aol.com
      Toni ( et William ) on habitait rue du Rocher aussi

  11. Ping : Quelle ville française détient le record du plus haut sapin de Noël d'Europe ? | French Moments Blog

  12. Ping : “Mon beau sapin” est décoré ! | French Moments Blog

  13. Superbe article !
    En parlant de sapins de Noël en Alsace, n’hésitez pas à faire un tour sur http://www.sapins-noel.fr pour commander en ligne votre sapin Nordmann, Epicéa, Nobilis ou Glauca bleu pour les fêtes ! Livraison en Alsace, ou retrait gratuit par notre nouveau concept de Sapins-Drive ;-)

    Bonnes fêtes !

  14. Merci pour la petite histoire, c’est toujours bon à savoir! :) D’ailleurs, cette année, on a de belles brochettes de modèles allant des plus classiques aux plus élaborés comme ici: http://www.agitateur-floral.com/sapin-de-noel.7C1.dhtml ce qui permet aisément à chacun de trouver l’arbre idéal! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>