Les villages perchés du Luberon en Provence

Pour certains, le Luberon évoque une région pittoresque et rurale, pour d’autres, il s’agit du « monde enchanté » de Peter Mayle. Pour nous, notre première approche du Luberon, sur les hauteurs de Bonnieux, nous a fait penser à un immense jardin, avec ses champs, ses petits bois, ses vergers, ses vignes et ses oliviers, limité par les Monts du Luberon au Sud et le Plateau du Vaucluse au Nord.

Ce jour-là, le mistral a soufflé pour la première fois depuis notre arrivée. Il s’agissait d’un vent très fort et très froid.

Quand le mistral souffle ! © French Moments

De Lourmarin, nous avons traversé la combe qui mène à Bonnieux avec son paysage résolument montagneux, avec des airs d’Alpes maritimes. La route départementale (avec ses virages en lacets) est la seule qui traverse le massif du Luberon entre Cavaillon et l’Est d’Apt.

La traversée de la Combe de Lourmarin par la route © French Moments

Elle atteint le village par les hauteurs, où nous avons garé notre voiture. Un peu plus loin, la terrasse au pied de l’église haute offre une vue panoramique à couper le souffle. On repère facilement dans la Plaine du Calavon, les carrières d’ocre des alentours de Roussillon, mais aussi le village voisin de Lacoste.

Panorama des hauteurs du village de Bonnieux © French Moments

Petit détail, c’est au château La Canorgue dans le territoire de la commune de Bonnieux qu’a été filmé « Une grande année » (A Good Year) de Ridley Scott avec l’acteur australien Russell Crowe et l’actrice française Marion Cotillard.

Dans le village de Bonnieux © French Moments

A quelques kilomètres de Bonnieux, le village perché de Lacoste nous attend. D’emblée, le site du village nous a séduits avec ses ruelles pavées chargées d’histoire et bordées de maisons médiévales en pierre de taille ainsi que les ruines du Château du Marquis de Sade restaurées par le couturier Pierre Cardin.

Dans les rues du village de Lacoste © French Moments

Encore plus à l’Ouest, en direction de Cavaillon, se situe le village de Ménerbes, remarquablement bâti sur un éperon rocheux. Classé « un des plus beaux villages de France », Ménerbes a connu une histoire mouvementée, notamment lors du siège de 1578. Localisée à l’époque au centre du Comtat Venaissin (les Etats du Pape autour d’Avignon), les Huguenots installés dans la cité depuis 1573 narguaient l’autorité papale. Au bout d’un siège de plus de 5 ans, les Protestants se sont rendus, notamment à cause du manque d’eau potable. Aujourd’hui, ce sont les hordes de touristes qui assiègent la Cité – c’est pourquoi nous étions soulagés de pouvoir nous garer sans problème en fin d’après-midi.

La forteresse du village de Ménerbes © French Moments

En flânant dans les rues étroites, nous avons découvert la petite place de la mairie bordée de l’ancien Hospice (abritant aujourd’hui la Maison de la Truffe et du Vin du Luberon) et du beffroi avec son élégant campanile. Depuis le début des années 1990, Ménerbes est devenue très populaire grâce à l’auteur anglais Peter Mayle.

Le campanile du village de Ménerbes © French Moments

Notre visite des villages perchés du Luberon s’est terminée avec le site d’Oppède-le-Vieux. Malheureusement, il était déjà tard et nous n’avons eu que le temps de voir le village à distance.

Le village d'Oppède-le-Vieux © French Moments

De retour à Lourmarin par la route de Cavaillon, nous avons à nouveau admiré un magnifique coucher de soleil.

Retour à la tombée de la nuit © French Moments

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Terroirs de France, Tour de la France de Pierre et Rachel 2011, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les villages perchés du Luberon en Provence

  1. Ping : Au revoir la France ! | French Moments Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>