Louis XVI : un explorateur-cartographe passionné

Louis XVI est surtout connu pour être le dernier roi de France, dont la mort tragique à la guillotine le 21 janvier 1793 a marqué les esprits en France comme à l’étranger.

Mais saviez-vous que le roi manifestait une passion particulière pour la cartographie ? On raconte que si la couronne ne lui avait pas été échue, Louis XVI aurait peut-être été géographe, marin ou explorateur. Des historiens le considèrent même comme étant le plus instruit du royaume après les scientifiques de son temps.

Le roi disposait dans son immense château de Versailles d’appareils et de matériels de mesure, dont certains étaient inédits. Il confia à Jean-Henri Riesener la conception d’une grande table sur laquelle il pouvait corriger les imprécisions des cartes de géographie de l’époque. Devant les « zones blanches », il rêvait de ces espaces maritimes inconnus de l’homme.

Louis XVI donnant des instructions à La Pérouse, le 29 juin 1785 à Versailles. Peinture de Nicolas-André Monsiau (1817)

Érudit en la matière, il participa à la préparation du voyage autour du monde de Jean-François de la Pérouse en travaillant sur la cartographie du Pacifique. Ce même La Pérouse aborda le site de Sydney le 26 janvier 1788 … le jour même de la célébration de l’Australia Day actuel ! Une banlieue de Sydney porte d’ailleurs son nom…

Régnant depuis Versailles, Louis XVI n’a découvert la mer qu’à ses 31 ans, à l’occasion de l’inauguration du port militaire de Cherbourg en juin 1786.

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Australie, Un peu d'histoire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>