Notre-Dame de Paris : visite guidée

Notre-Dame de Paris © French Moments

Cet article figure parmi les pages les plus lues de notre site web officiel. N’hésitez pas à le consulter si vous souhaitez visionner nos belles photos sur Notre-Dame de Paris.

Construite au Moyen Age à partir de 1163, Notre-Dame est le véritable cœur de Paris. Elle est un des monuments les plus connus de France et de Paris. Erigée sur l’île de la Cité, majestueuse et élégante, elle veille, depuis presque mille ans, sur Paris qui s’affaire à ses occupations. Etant une des œuvres architecturales parmi les plus prestigieuses de Paris, elle donne une inspiration créative constante aux Parisiens.

.

Le Parvis et façade de Notre-Dame

À l’approche de Notre-Dame, la Place du Parvis est impressionnante. Du temps de Haussmann, la Place du Parvis fut agrandie pour rendre la prestance de la cathédrale plus importante encore.

Aujourd’hui, il est possible de voir les marques de la vieille rue qui menait à l’entrée de Notre-Dame, dont les limites sont marquées avec des pierres de couleurs différentes. La Place du Parvis vous amène aux portails d’entrée de la cathédrale.

L’entrée se trouve au  portail de St Anne. Les trois portails (de gauche à droite : Portail du Jugement Dernier, Portail de la Vierge et Portail de St Anne) sont embellis par des statues qui évoquent différentes images du Paradis et de l’Enfer. La plus célèbre est celle de St Denis décapité, portant sa tête dans ses mains. Celle-ci est située au Portail de la Vierge.

Façade de Notre-Dame © French Moments

Au-dessus des portails se trouve la Galerie des Rois. Il est possible d’observer, à 20 mètres de hauteur, les 28 rois qui représentaient des rois de Judée qui ont précédé le Christ. En 1793, les Révolutionnaires ont décapité tous ces rois en réponse à leur rejet de la monarchie, croyant à tort qu’il s’agissait des rois de France. Toutes ces statues ont été restituées par Viollet-le-Duc.

En regardant encore plus haut, au-dessus de la Galerie des Rois, se situent le balcon de la Vierge et la rosace de l’Ouest. Cette rosace forme une sorte d’auréole derrière la Vierge à l’Enfant et les deux anges.

La montée aux tours de Notre-Dame

Nous vous conseillons de commencer la visite de Notre-Dame par la montée aux tours de la cathédrale. L’entrée des escaliers se situe à gauche de la Tour Nord. Au cours de la montée, on découvre une salle gothique abritant une boutique de souvenirs. Après plusieurs marches, vous atteignez la fameuse Grande Galerie.

Traversez la Grande Galerie entre les deux tours pour visiter Emmanuel, la fameuse cloche située dans la Tour Sud. Pour voir Emmanuel, il faut monter des escaliers en bois qui évoquent l’univers de Quasimodo. La cloche qui est aujourd’hui suspendue dans la Tour Sud est la même que celle qui avait été fondue en 1685. La légende raconte que quand Emmanuel a été fondue, les Parisiennes ont jeté leurs bijoux et leur or dans le métal en fusion, et c’est grâce à ces bijoux qu’Emmanuel sonne un Fa pur. Par bonheur, Emmanuel a été sauvé pendant la Révolution et la cloche sonne toujours pendant les grands jours de l’histoire de France et pendant les jours religieux comme Noël et Pâques. Emmanuel pèse au total 13 tonnes et son seul battant 500 kilogrammes.

Chimère © French Moments

Ce passage à découvert est le meilleur point de vue pour observer les inquiétantes chimères surveillant constamment la cathédrale, ainsi que la remarquable flèche néo-gothique voulue par Viollet-le-Duc pendant la restauration de 1845. Les gargouilles aux extrémités de Notre-Dame servent à évacuer l’eau de pluie coulant sur la toiture de la cathédrale. La longueur singulière des gargouilles permet de rejeter l’eau de pluie à l’écart de la façade pour éviter d’abîmer le bâtiment. Toutes les gargouilles actuelles sont des originaux du Moyen Age. Quant aux chimères, ce sont des statues décoratives d’animaux et de monstres fantastiques réalisées par Viollet-le-Duc.

L’architecte a voulu recréer à Notre-Dame l’atmosphère mystique du Moyen Age. Ces chimères sont situées le long de la Grande Galerie. L’histoire du bossu Quasimodo a beaucoup attiré l’attention de la population lors de la publication du roman de Victor Hugo en 1831. Ainsi, le succès de « Notre-Dame de Paris» était tel que la cathédrale a pu être sauvée de la ruine grâce à l’élan populaire. La célébrité de Notre-Dame est donc en partie due à l’écrivain.

A l’intérieur de la cathédrale

Intérieur de Notre-Dame – la nef © French Moments

Après l’ascension au sommet des tours, vous redescendez par un escalier en colimaçon de la tour sud. Érigée au Moyen Age, Notre-Dame a été construite dans un style assez novateur pour l’époque : le style Gothique. Ce dernier apparaît dans les arcs-boutants, les flèches et les gargouilles (situées vers l’extérieur) qui sont maintenant considérés comme des éléments typiques du style gothique. L’intérieur de la cathédrale est incroyable, la hauteur des plafonds – de 35 mètres – est surprenante. On est saisi par la majesté de la nef qui peut accueillir 9000 personnes. Les plafonds sont décorés de voûtes d’ogives dont les arcs multiples se croisent dans toute la longueur de l’édifice, soit sur 130 mètres.

Les chapelles

Il est conseillé de visiter la cathédrale dans le sens des aiguilles d’une montre. Les chapelles qui entourent la cathédrale sont toutes individuelles, leurs murs sont recouverts de fresques évoquant des histoires bibliques, la plupart datant du 17eme siècle. Ces peintures ont un style richement travaillé, aux couleurs vives et dorées, glorifiant ainsi les Saints et les personnages religieux. Au nombre de 27, les chapelles ont été commandées par des familles de la noblesse et des corporations puissantes. En arrivant au transept, positionnez-vous à la croisée pour pouvoir admirer les rosaces Nord et Sud.

La rosace Nord

La rosace Nord, contrairement à la rosace Sud, a conservé presque tous ses vitraux originels du 13eme siècle. Le centre est occupé par la Vierge Marie, autour de laquelle gravitent les juges, les rois, les grands prêtres et les prophètes de l’Ancien Testament.

 

Transept de Notre-Dame © French Moments

Le transept

 

Le transept est flanqué d’une statue de St Denis et aussi d’une Vierge à l’Enfant du 14eme siècle. Au Sud-ouest on remarquera la plaque commémorative à la mémoire des Anglais morts lors de la Première Guerre mondiale. Le transept de Notre-Dame et sa croisée donnent à la cathédrale la forme d’une croix latine ; elle-même dirigée vers le Sud-est, vers Jérusalem. Sous les Rosaces Nord et Sud sont situés des vitraux énormes qui permettent de remplir la croisée du transept d’une lumière naturelle et chaleureuse.

Le chœur

Le chœur, situé derrière le transept, est entouré d’un double déambulatoire et était protégé du reste de l’édifice par un jubé gothique. Au Moyen Age, celui-ci servait de séparation entre, d’une part, l’espace sanctifié réservé au clergé et d’autre part, celui utilisé par les laïcs. Au Moyen Age, la nef de certaines cathédrales gothiques abritait souvent une sorte de marché couvert pour les marchands et leur clientèle. La nef pouvait parfois avoir des odeurs plutôt insolites : animaux, urine ou excréments… sans oublier que dans ses recoins les prostituées proposaient leurs services !

Dans les chapelles du chœur sont enterrés de nombreux évêques et archevêques. Elles sont encore plus richement ornées que celles situées dans la nef. La plupart de leurs fresques décrivent la vie de Jésus. Le chœur abrite des stalles dorées destinées aux chorales qui entonnent des cantiques lors des services et célébrations religieuses.

 

Rosace de Notre-Dame © French Moments

Les vitraux

 

Les vitraux de Notre-Dame dépeignent des histoires religieuses. Quelques vitraux ont été détruits lors des guerres mondiales, mais la plupart d’entre eux sont des originaux du Moyen Age. Ces vitraux témoignent d’une finesse et d’une élégance remarquable dans l’art gothique.

La rosace Sud

La rosace Sud a souffert de la Révolution, des incendies et des guerres, aussi les vitraux d’origine n’existent plus. Ils ont été remplacés à partir de 1845 par Viollet-le-Duc et montrent Jésus au centre entouré de saints, d’apôtres et d’anges.

Les lustres

Les lustres qui entourent le déambulatoire de la cathédrale sont situés à l’entrée des chapelles, ils transmettent un symbole religieux : ils représentent la lumière de Dieu. Au Moyen Age, ils étaient connus sous le nom de « Couronnes de lumière » et avaient une grande importance dans les églises et les cathédrales. Le grand lustre, pendu normalement à la croisée du transept, est aujourd’hui en restauration.

 

Grand orgue au fond de la nef © French Moments

Le grand orgue

 

Le grand orgue qui existe aujourd’hui à Notre-Dame a été agrandi en 1992. L’orgue est situé devant la grande rose de la façade. Le premier orgue installé à Notre-Dame datait du Moyen Age (12eme siècle) mais sa capacité musicale n’était plus suffisante pour la cathédrale. L’orgue contemporain possède cinq claviers, cent neuf jeux, et près de huit mille tuyaux : d’après le site Internet de Notre-Dame, il s’agit de l’orgue le plus important de France.

A l’extérieur de Notre-Dame

Après une exploration longue et instructive de Notre-Dame, nous vous conseillons de terminer votre visite par un tour extérieur de l’édifice, en passant par les jardins en bordure de Seine.

 

Chevet de Notre-Dame © French Moments

Les arcs-boutants

 

Les impressionnants arcs-boutants de Notre-Dame sont bien visibles à l’extérieur de la façade Est. La vue du Square Jean XXIII permet d’apprécier la façon dont les arcs-boutants, les vitraux et la flèche se complémentent sous la forme d’un dôme. Ces arcs en maçonnerie contrebutent la poussée latérale des voûtes en croisée d’ogives et les acheminent vers le pilier de culée. Les pinacles des piliers sont extraordinaires et sont souvent très extravagants. Même s’ils paraissent jouer un rôle purement décoratif avec leur ornement de fleurettes, ces ouvrages de pierre ou de plomb ont une fonction pratique de stabilisation, en donnant un poids supplémentaire aux contreforts. Avant la construction de la Cathédrale Saint-Étienne de Bourges, les arcs-boutants étaient d’un seul tenant. C’est à Bourges que les arcs-boutants sont devenus une des caractéristiques principales de l’architecture gothique. Cette méthode d’architecture et de construction donne l’impression que la cathédrale est suspendue au Paradis.

Fin de la visite !

Au chevet de Notre-Dame, le Square Jean XXIII, se révèle être un parc paisible, couronné d’une fontaine néo-gothique. Avec un peu de chance, vous pourrez au passage y écouter un groupe de jazz. En direction de l’Île St Louis, le jazz sera également au rendez-vous au Square de l’Île-de-France (qui, depuis Napoléon et jusqu’en 1910, a servi de morgue et de lieu de promenade !) ainsi qu’à l’agréable Pont St Louis, réservé aux piétons. Votre prochaine étape sera certainement un arrêt bien mérité aux glaces Berthillon sur l’Île St Louis !

Vous trouverez cet article documenté avec de belles photos et cartes sur notre site officiel :

http://frenchmoments.com/Notre-Dame_de_Paris.html.

Vous pouvez également consulter ces informations en anglais :

http://frenchmoments.com/Paris_Notre-Dame.html.

Notre compte flickr possède également près de 200 photos d’extérieur et d’intérieur de Notre-Dame de Paris :

http://www.flickr.com/photos/frenchmoments/sets/72157622714244919/

Nous avons écrit d’autres articles en anglais sur les cathédrales gothiques de France, disponibles sur notre site web : Metz, Rouen, Strasbourg, Toul et Bordeaux.

Vue de Paris et de la Seine du sommet de la Tour Sud © French Moments

Cette entrée a été publiée dans Monuments de France, Paris, Un peu d'histoire, Villes de France, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Notre-Dame de Paris : visite guidée

  1. Ping : Chimères ou gargouilles ? | French Moments Blog

  2. Ping : A l’assaut de la Cité de Carcassonne | French Moments Blog

  3. Ping : 9 sites à découvrir à Bordeaux | French Moments Blog

  4. Ping : J’ai rendez-vous avec l’Histoire de France à Saint-Denis | French Moments Blog

  5. Véronique Fontenault dit :

    Bonjour,
    Je souhaite organiser une visite guidée pour un groupe de 18 personnes le jeudi 12 janvier au soir.
    Est-ce possible par votre biais ?
    Quelles sont les modalités d’organisation ?
    Je vous remercie de votre retour.
    Cordialement,
    Véronique Fontenault.

    • French Moments dit :

      Bonjour ! Nous sommes malheureusement trop loin pour organiser une visite de groupe à Notre-Dame (étant situé à Sydney). Notre-Dame de Paris organise des visites individuelles et met à la disposition des visiteurs de la documentation en plusieurs langues. Pour trouver un guide-conférencier, nous vous invitons à choisir l’un d’eux sur la page suivante : http://www.parisbalades.com/visites/annuaire.htm.
      Bonne chance dans la préparation de votre visite !

  6. Ping : Visite guidée de la vieille ville de Strasbourg – 1ère partie | French Moments Blog

  7. Ping : A la découverte de la formidable Cathédrale de Strasbourg | French Moments Blog

  8. Ping : Paris : petite sélection photographique | French Moments Blog

  9. Ping : Nous sommes au centre kilométrique de la France ! | French Moments Blog

  10. Ping : De nouvelles cloches pour les 850 ans de Notre-Dame de Paris ! | French Moments Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>