Profusion de lumières à Lyon : l’histoire de la Fête des Lumières

Si vous visitez en France en ce début du mois de décembre, ne manquez pas l’extraordinaire Fête des Lumières à Lyon. Cette explosion de lumières savamment planifiée dans les quartiers de la cité lyonnaise est un événement incontournable dans la région. On pourrait penser que la célébration est liée à Noël avec ses illuminations, mais il n’en est rien. Les Lyonnais vous diront qu’à l’origine, il s’agissait d’une célébration catholique de la Vierge Marie, à qui la ville de Lyon avait été consacrée au cours du Moyen-Age.

En 1852, le clocher de l’église de Fourvière a été reconstruit et on a décidé de le couronner d’une nouvelle statue de la Vierge Marie qui surplomberait toute la ville. On a demandé au sculpteur Joseph-Hugues Fabish de travailler à la réalisation de la statue qui devait être installée le 8 septembre, c’est-à-dire le jour marquant la nativité de la Vierge.

Les ateliers se situaient près des rives de la Saône, et pendant le mois d’août, la rivière était en crue et par conséquent le chantier a été retardé.

Aussi le cardinal de Bonald a-t-il pris la décision de reporter la cérémonie au 8 décembre, date commémorant l’Immaculée Conception.

La statue de la Vierge de Fourvière © French Moments

Le 8 décembre donc, au son étourdissant des cloches des églises de la ville qui sonnaient à toute volée, la nouvelle statue du clocher de Fourvière a été bénie par l’archevêque de Lyon pendant la cérémonie religieuse.

Les célébrations devaient comprendre une grandiose illumination de la ville pendant la nuit, ce à quoi la population locale était directement impliquée.

Cependant, il a plu à verse pendant toute la journée. Par conséquent, les autorités religieuses ont décidé – au grand dam de la population – d’annuler les illuminations et les festivités.

Toutefois, en début de soirée, la pluie s’est arrêtée. Les Lyonnais étaient si heureux de ce changement de temps inattendu qu’ils ont spontanément aligné sur les bords de leurs fenêtres et de leurs balcons des milliers de petites bougies allumées (« des lumignons »), ceci avant de descendre dans les rues.

Lumignon © French Moments

Les autorités ecclésiastiques se sont jointes à l’enthousiasme spontané des Lyonnais et ont décidé d’éclairer la chapelle de Fourvière pendant la nuit.

C’était la première fois qu’une telle chose se produisait à Lyon et, à ce jour, la tradition d’éclairer le site de Fourvière a toujours lieu à la tombée de la nuit, le soir du 8 décembre.

Basilique Notre-Dame de Fourvière : carillon et tableaux de lumière « Les Orpailleurs de lumière » par Jean-Luc Hervé © Michel Djaoui

Traditionnellement, les habitants de Lyon collectionnent leurs lumignons depuis plusieurs générations. On estime à 8 millions le nombre de lumignons vendus chaque année à Lyon !

Les lumignons sont des verres épais et parfois colorés garnis d’une bougie. Les bougies utilisées sont généralement courtes et cannelées comme les fameux gâteaux bordelais. Les commerces de la ville de Lyon commencent à en vendre dès le début du mois de Novembre.

La Fête des Lumières est un des événements de l’année les plus attendus des Lyonnais. La célébration attire plusieurs millions de personnes dans les rues illuminées de la ville.

Place Bellecour : La nuit au musée (Production GL Events) © Fabrice Dimier

Pour les habitants de Lyon et les touristes, cette célébration de la lumière dévoile les trésors architecturaux de la ville d’une manière inattendue, à travers l’illumination de monuments, des rues, des collines et des quais du Rhône et de la Saône.

Cet événement est tout à fait unique en France en raison de sa taille, incluant la projection d’images colorées et de vidéos dans divers endroits de la ville.

Dans les rues de Lyon © Felix Reichle

En 2011, la Fête des Lumières a lieu du jeudi 8 décembre au dimanche 11 décembre.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’article sur la Fête des Lumières sur notre site web [en anglais] en cliquant ici, ou vous diriger sur la page d’accueil de la Fête à Lyon : http://www.fetedeslumieres.lyon.fr/

« Jardin du Rosaire les mystères de la Colline » par la Direction de l’Eclairage Public (Ville de Lyon) © Michel Djaoui

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Fêtes et célébrations, Noël en France, Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Profusion de lumières à Lyon : l’histoire de la Fête des Lumières

  1. Ping : Noël en France : Pierre répond à nos questions | French Moments Blog

  2. Ping : L’image du jour : le « Vivid Festival » de Sydney | French Moments Blog

  3. Pino dit :

    Merci beaucoup Pierre pour cet article très détaillé. J’ai appris beaucoup de choses sur cet événement où je compte bien me rendre ce week-end, d’autant plus que j’habite à seulement quelques heures de voiture ! :)
    Si vous voulez jeter un oeil à l’article que j’ai écrit (grâce notamment à vos informations, je vous ai donc mentionné !) sur les idées reçues de la Fête des Lumières, c’est ici : Merci !

    • French Moments dit :

      Merci beaucoup pour ce commentaire ! J’espère que votre visite à Lyon sera un ravissement pour les yeux. A bientôt et bonne période l’Avent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>