Quand Mosman fait la une de la presse française

Jamais auparavant les médias français n’auront autant parlé de notre banlieue de Mosman en Australie. Notre site web a enregistré des pics de visite sur notre page de Mosman et les recherches des internautes français sur notre banlieue les ont dirigés chez nous ! Pour ceux qui ont raté les actualités pour cause de vacances, la municipalité de Mosman a été cette semaine le cadre d’un crime digne d’un film à suspense hollywoodien.

Le Nouvel Observateur relate les faits : « Une jeune femme âgée de 18 ans issue d’une famille aisée de Sydney avait été kidnappée mercredi 3 août, puis menacée à tout moment par l’explosion d’une bombe que son ravisseur lui avait attaché au cou. Il a fallu 10 heures aux démineurs pour la libérer de cet engin « très complexe », avait alors déclaré le commissaire adjoint de la police, Mark Murdoch. La police a ensuite établi que l’engin ne contenait pas de matières explosives. »

Les habitations de Mosman directement voisines de la scène du crime sont visibles au second plan. A l’arrière-plan, les gratte-ciel de la City de Sydney © French Moments

A entendre le tintamarre des sirènes des véhicules de police descendre notre rue, il nous paraissait évident que quelque chose de grave se produisait dans notre quartier. Ce déploiement de sécurité paraissait totalement décalé avec la tranquillité renommée de Mosman : équipes de démineurs, pompiers, policiers et ambulanciers prenaient part à l’opération, tandis que les médias étalaient leurs matériels hi-tec nécessaires à la couverture de l’événement.

Le Nouvel Obs rapporte également que « les maisons cossues de Mosman ont été évacuées et les rues fermées à la circulation ». Quelle exagération ! Imaginez si c’était vrai : Mosman, ce sont plus de 26 000 habitants, des centaines de commerces et de bureaux, des écoles, des administrations…

D’après les dires d’une de nos étudiantes de français habitant dans la même rue où s’est produit l’incident, seulement une partie de la voie était fermée et la police a demandé aux familles voisines de ne pas rentrer chez elles avant le désamorçage de la bombe.

Curieusement, ce n’était pas le seul incident à toucher récemment notre banlieue huppée : la veille, un spectaculaire raid de police a investi la villa de Mosman d’un riche trafiquant de drogue. Et pour ne rien arranger, un établissement de restauration très prisé des Mosmanites – les habitants de Mosman – a été complètement détruit par les flammes le week-end dernier.

Que d’action à Mosman … mais que reste-t-il de notre banlieue tranquille ?

Ne désespérons pas, rien ne changera à la beauté de l’endroit, à ses petites plages, dont les plus connues sont Balmoral, Chinamans et Clifton Garden.

Plage de Balmoral à Mosman © French Moments

Ne vous fiez pas à l’énorme couverture médiatique déclenchée par cette affaire de fausse bombe, car si vous souhaitez visiter l’Australie et rester à Sydney pendant une saison, Mosman restera toujours un bon choix de séjour à quelques encablures de la City !

Lire l’article du Nouvel Observateur en français :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110804.OBS8082/australie-la-bombe-n-en-etait-pas-une.html

Mosman : une banlieue chic et tranquille de Sydney © French Moments

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Australie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>