Quelques mots sur l’humour français

Les français ont des blagues, mais ont-il un sens de l’humour ? C’est la question que se sont posés nos étudiants inscrits dans les cours de conversation française.

L’humour ? Un concept anglais !

« Baron, comment avez-vous trouvé les Anglais ? »

« Très distrayants, ils ont une forme de conversation appelée humour, qui fait beaucoup rire tout le monde. »

« Humour…Est-ce comme l’esprit ? »

« Non, pas vraiment »

« Mais alors comment le traduisez-vous ? »

« Et bien, je ne peux pas. Nous n’avons pas de mot pour cela en France ».

Cette scène du film « Ridicule » de Patrice Leconte montre un marquis, à la cour de Louis XVI à Versailles,  relatant aux autres courtisans sa découverte de l’humour lors d’un voyage en Angleterre. Il essaye d’illustrer ce phénomène particulier en racontant une blague qu’il a entendu outre manche. Personne ne rit avant qu’un autre courtisan n’y ajoute un léger trait d’esprit.

Image de prévisualisation YouTube

Avant la révolution Française de 1789, le mot « humour » était quasiment inconnu. Les gens connaissaient les mots « esprit », « farce », « bouffonnerie » et  « humeur » mais pas « humour ». C’est seulement en 1878 que l’Académie Française (institution garante de la langue française) a accepté le mot « humoristique » comme mot français. Un an plus tard, Edmond de Goncourt a utilisé le mot « humour », sans le mettre en italique, dans son roman « Les Frères Zemganno ». Ce n’est qu’en 1932 que les académiciens ont approuvé le nom commun « humour ». Les écrivains et intellectuels, en pensant à l’humour anglais, ont donc cherché un équivalent  français. Voltaire, auteur français le plus connu du 18ème siècle, évoque dans une lettre que les Anglais prononce le mot humour, « yumor » et qu’ils sont les seuls à avoir un mot pour décrire cet état d’esprit.

La tradition satirique

Quand Goncourt a utilisé le mot « humour » en 1879, il parlait des caricaturistes dont c’était l’âge d’or. En effet, la mode était  à la satire et à la caricature. Encore aujourd’hui, l’humour engagé est dominant en France. Les films et pièces de théâtre comiques sont soit burlesques soit spirituelles, avec de nombreux jeux de mots dans les répliques et des acteurs se répondant du tac au tac. Cependant, l’humour au sens anglais du terme, reste un concept extra-terrestre.

L’une des plus féroces critiques envers le gouvernement, « Les Guignols de l’Info », connaît un très grand succès en France.

Ce programme  télévisé quotidien est similaire à l’émission britannique « Spitting Image ». « Les Guignols » sont de plus en plus cruels depuis leurs débuts en 1988.

Image de prévisualisation YouTube

Dans la presse écrite, le genre satirique connaît un très gros succès. Comme modèles du genre, on peut citer « Le canard enchaîné », « Charlie Hebdo » ou encore « Hara-Kiri hebdo ».

Ce qui fait rire les Français 

Plus globalement, il est très difficile de juger l’humour d’un pays car il se manifeste sur de nombreux supports. Que l’humour soit à la télé, dans la presse, au théâtre, dans les films ou encore dans les livres, les tendances sont difficiles à dégager.

L’humour satirique télévisuel ou radiophonique est en vogue en ce moment. Les Français aiment les chroniqueurs cinglants et subversifs. On peut citer Stéphane Guillon, Guy Carlier ou encore Nicolas Bedos (fils du très célèbre humoriste français,  Guy Bedos).

En ce qui concerne la scène, les Français aiment aller voir les One-man-show d’humoristes qui relatent des faits de la vie de tous les jours. On pense à Gad Elmaleh, Florence Foresti ou encore Franck Dubosc.

Image de prévisualisation YouTube

Aujourd’hui, grâce à internet, l’humour est accessible très facilement et permet également à de jeunes comédiens inconnus de se lancer sur les plus grands réseaux sociaux. On pense notamment à Norman fait des vidéos, La Ferme Jêrome ou encore le mondialement connu Rémi Gaillard.

Image de prévisualisation YouTube

La série Bref passe sur Canal + et crée un réel buzz sur le net. En effet, le style court et rapide rend les épisodes très accrocheurs.

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Au fil de nos leçons, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>