Rocamadour : une citadelle de la foi vertigineuse

Depuis le Périgord Noir où nous séjournons, nous nous sommes rendus au cœur du Haut-Quercy pour découvrir un des sites les plus visités de France (1,5 million de visiteurs), classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

L'arrivée à Rocamadour © French Moments

Nous sommes volontairement arrivés par la route départementale D32 afin de mieux apprécier le village. Après un virage, la splendeur du site nous est apparue : accrochée à une remarquable falaise dominant de 150 mètres la vallée de l’Alzou, Rocamadour semble défier les lois de la gravité.

Rocamadour, citadelle de la foi, vue depuis la D32 © French Moments

Ce lieu de pèlerinage a accueilli des hôtes prestigieux : Henri II d’Angleterre, Simon de Montfort, Blanche de Castille et Louis IX de France, Saint Dominique et Saint Bernard, venus vénérer la Vierge noire et la sépulture de Saint Amadour.

Rocamadour vu depuis l'Hospitalet © French Moments

Peu de véhicules étaient stationnés dans le parking de la vallée et nous avons pu facilement rejoindre la cité médiévale. Nous sommes entrés par la Porte Salmon, ancienne porte fortifiée qui gardait l’accès à Rocamadour depuis l’Hospitalet.

La Porte Salmon, une des entrées dans la cité médiévale © French Moments

L’étroite grand’rue de Rocamadour est bordée de boutiques de souvenirs, de restaurants et de cafés.

La Grand'Rue de Rocamadour (à gauche, la mairie) © French Moments

Sur la droite, un escalier monumental d’une centaine de marches conduit à l’esplanade des sanctuaires.

Le grand escalier des pèlerins © French Moments

Les pèlerins le gravissaient à genoux pour atteindre une série de sanctuaires : la basilique Saint-Sauveur, la crypte Saint-Amadour, les chapelles Saint-Anne, Saint-Blaise, Saint-Jean-Baptiste, Notre-Dame (où se trouve la Vierge noire) et Saint-Michel.

Le Sanctuaire de Rocamadour composé de plusieurs chapelles et d'une basilique © French Moments

C’est dans le Sanctuaire que l’on peut observer (en levant les yeux) Durandal, l’épée de Roland figée dans la roche. La légende raconte qu’elle fut transportée ici par l’archange Saint Michel. Une épée scellée dans la pierre, cela rappelle aussi la légende d’Arthur…

L'épée de Durandal figée dans la roche © French Moments

Telle une Minas Tirith (ville imaginaire de la trilogie Le Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien), Rocamadour est une cité que l’on découvre en la gravissant par étapes.

Rocamadour : un défi aux lois de la gravité © French Moments

Le Sanctuaire de Rocamadour © French Moments

Un chemin de croix en lacets conduit au sommet de la falaise, au palais des Évêques de Tulle.

Le chemin de croix en lacets de Rocamadour © French Moments

Pour deux euros, on peut grimper au sommet des murailles du palais pour profiter des vues à couper le souffle sur la vallée de l’Alzou, le village et l’Hospitalet.

La vue spectaculaire depuis le palais des Evêques de Tulle © French Moments

On peut ensuite redescendre par ascenseur à la Grand’Rue et continuer à explorer le quartier médiéval avant de regagner le parking ! Il nous faudra une bonne heure de route pour rejoindre Sarlat

Dans le village de Rocamadour © French Moments

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Monuments de France, Tour de la France de Pierre et Rachel 2012, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>