Strass, paillettes et chanson française

Cette semaine, nos étudiants ont regardé plusieurs clips vidéos sur les chanteurs français des années 60 et 70. Petite rétrospective.

La France a connu une période dans les années 60 et 70 où la télévision programmait de grandes émissions de chansons. C’était l’époque des strass et des paillettes, les étoiles de la chanson dansaient et chantaient sous l’œil émerveillé des familles collées devant leur poste de télévision.

Nos parents se souviennent d’émissions de télévisions telle que « Numéro un », émission hebdomadaire proposée par Maritie et Gilbert Carpentier. De nombreux magazines proposaient également des portraits de ces artistes cultes, comme « Salut les Copains » vantant l’époque yéyé et qui devint par la suite une émission radiophonique ou encore «Podium » , magazine lancé par Claude François et qui parvint à tirer son épingle du jeu.

Ces artistes d’une renommée incroyable en France, n’ont pas forcément percé à l’international. C’est pourquoi nous avons choisi de vous présenter quatre grands chanteurs représentant au mieux cette époque dorée.

Claude François (1939-1978)

Surnommé affectueusement « Cloclo », Claude François était un chanteur, danseur et compositeur français de grand talent. A l’international, il est surtout connu pour être le compositeur de la fameuse chanson « Comme d’habitude » version originale du tube interplanétaire « My Way ». Dans les limites de l’hexagone, ses chansons les plus célèbres sont « Le lundi au soleil », « Magnolias for ever » et « Alexandrie Alexandra ».

Il a vendu plus de 70 millions d’albums lors de sa carrière et était sur le point de conquérir les Etats-Unis pour une tournée quand il s’est malencontreusement électrocuté dans son bain en essayant de revisser une ampoule défectueuse. En France, il fut comparé à Elvis pour son jeu de scène et les émulations qu’il suscitait.

L’ancien Président de la République Valérie Giscard d’Estaing l’a même qualifié de « Beatles » français.

Toujours accompagné sur scène de ses danseuses les « Clodettes », Claude François a marqué la culture populaire française.

A noter que plusieurs films ont été  inspirés de lui et de sa carrière. On peut citer « Podium » de Yann Moix en 2004 ou encore « Cloclo » de Florent Siri, sorti en 2012.

Image de prévisualisation YouTube

Sacha Distel (1933-2004)

Sacha Distel était un chanteur et guitariste très populaire en France. Bien qu’il soit principalement connu pour ses chansons de variété, Sacha Distel est un véritable guitariste de jazz qui fut formé par les grands noms du  milieu tels que Django Reinhardt et Ray Ventura. Il y eut d’ailleurs toujours un décalage entre ses chansons et sa guitare. Il déclara « Le genre de guitare que je joue est moins populaire que le genre de chansons que je chante ». A l’international, il est connu pour sa reprise du grand tube américain de B.J Thomas « Raindrops Keep Falling On My Head » (en français « Toute la Pluie Tombe sur Moi »). En France, ses plus grands succès sont « Scoubidou », « La Belle Vie » ou encore « Le Soleil de Ma Vie » en duo avec Brigitte Bardot. 

Il était connu pour plaire aux femmes, il eut d’ailleurs une idylle avec cette même Brigitte Bardot au début des années 60. Sacha Distel est le seul chanteur de variété française en compagnie d’Henri Salvador à figurer dans le « Dictionnaire du Jazz ».

Image de prévisualisation YouTube

Dalida (1933-1987)

Dalida est née au Caire en Egypte de parents italiens. Son véritable nom était Iolanda Cristina Gigliotti, ce qui est  devenu Yolanda Gigliotti quand elle s’est fait naturaliser française. Elle vécut son enfance en Egypte dans une communauté italienne, mais elle passa la plus grande partie de sa vie adulte en France. Au long de sa carrière, elle reçut 55 disques d’or (100 000 exemplaires vendus d’un même disque) et fut la première chanteuse à recevoir un disque de diamant (1 000 000 d’exemplaires vendus d’un même disque). Dalida enregistra et chanta dans dix langues différentes :

Français, Arabe, Italien, Grec, Allemand, Anglais, Japonais, Hébreux, Néerlandais et Espagnol.

Elle est reconnue pour les changements qu’elle a apportés à l’industrie de la musique française grâce à des performances puissantes et hautes en couleurs. Malgré son décès en 1987, elle compte encore de nombreux aficionados à travers le monde. La diva connut une carrière de plus de 30 ans avec des tubes comme « Il venait d’avoir 18 ans », « Salma Ya Salama » ou encore « Mourir sur Scène ».

Image de prévisualisation YouTube

Johnny Halliday (né en 1943)

De son vrai nom Jean-Philippe Smet, Johnny Halliday est un chanteur de rock français qui a marqué plusieurs générations. Il est une véritable icône francophone depuis le début de sa carrière, également considéré par certains comme le Elvis Presley français. Il fut marié pendant 15 ans avec la célèbre chanteuse franco-bulgare Sylvie Vartan. Ils ont formé le couple doré des années 60 et 70 en Europe. Johnny a réalisé plus de 100 tournées, il a reçu 18 albums de platine et a vendu plus de 110 millions d’albums. Parmi ses titres les plus connus, on peut citer « Allumer le feu », « L’idole des jeunes », « Que je t’aime » ou plus récemment « Oh Marie ». Dans les années 70, il était réputé pour reprendre les classiques anglais et américains en français pour les populariser  en France. Il reprit notamment la chanson du groupe The Animals « House of the rising sun »  qu’il intitula « Les portes du pénitencier ». Figure de proue de l’époque yéyé en France, il fut les beaux jours de l’émission « Salut les copains ». Pour l’anecdote, c’est lui qui a introduit Jimi Hendrix au public français en le faisant jouer en première partie de ses concerts.

 Image de prévisualisation YouTube

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Au fil de nos leçons, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>