Une visite inoubliable dans les fantastiques jardins de Marqueyssac

Depuis un an, la page des jardins de Marqueyssac sur le site web de French Moments atteint des sommets de popularité. Simplement, c’est l’article le plus lu – et de loin. Pourquoi me direz-vous ? Eh bien, c’est ce que nous avons aussi voulu savoir. Et pour ça, rien de plus proche : les célèbres jardins sont situés dans la même commune que celle de notre gîte.

Nous y sommes donc arrivés tôt, en fait à l’ouverture des jardins quand il n’y avait que quelques visiteurs matinaux.

La première partie du parc, à côté du château du 18e siècle, est le plus surprenant avec ses buis centenaires étrangement sculptés à la main.

Les buis sculptés de Marqueyssac © French Moments

Un beau spectacle de sculptures étranges ! © French Moments

De ce côté du parc, les vues se succèdent à la fois sur les châteaux de Beynac, Fayrac et Castelnaud.

Une vue sur le château de Castelnaud depuis les jardins de Marqueyssac © French Moments

Le château de Beynac vu des jardins de Marqueyssac © French Moments

Mais les jardins ne se limitent pas à ce seul espace et à la magnifique vue de la terrasse et on aurait tort de s’en rester là. Marqueyssac, ce sont 22 hectares d’espaces verts entretenus par une petite équipe de jardiniers et offrant à plusieurs reprises des belvédères et points de vue sur la vallée de la Dordogne et ses châteaux, ainsi que le village pittoresque de La Roque-Gageac.

Ce sont de véritables jardins suspendus, et on se demande si ceux de Babylone, une des sept merveilles du monde antique, n’auraient pas été moins beaux. Car le site de Marqueyssac est situé sur un éperon rocheux isolé de la vallée de la Dordogne par une muraille de falaises.

Le promontoire rocheux de Marqueyssac et en contrebas la vallée de la Dordogne © French Moments

Le site internet de Marqueyssac décrit que :

Les buis plantés au 19e siècle constituent le fil conducteur de la promenade. Ils sont mis en valeur avec une fantaisie pleine de mouvement. Le tracé du jardin aux allées sinueuses, les rondeurs et la taille moutonnante des buis confèrent à Marqueyssac douceur et romantisme et contribuent à la concordance des jardins avec les collines de la vallée de la Dordogne dont ils sont indissociables.

Dans les jardins de Marqueyssac © French Moments

Les jardins alignent plus de 6 km de sentiers et s’organisent en trois parcours qui convergent vers le point de vue le plus impressionnant du domaine : le belvédère aménagé de la Dordogne, situé à 800 mètres du château.

Le belvédère de la Dordogne à Marqueyssac © French Moments

La Roque-Gageac depuis le belvédère de la Dordogne à Marqueyssac © French Moments

D’autres lieux insolites dissimulés dans les jardins sont aussi à découvrir à la manière d’endroits secrets. Nous avons trouvé cette « cabane du poète » :

La cabane du poète est idéale pour méditer dans cette retraite de verdure exceptionnel © French Moments

Des paons errent dans le parc et il n’est pas rare d’en découvrir un caché derrière une haie ou un banc :

Des paons errent dans les jardins de Marqueyssac © French Moments

En se dirigeant vers la sortie, il est tentant de rester un peu plus longtemps pour se rafraîchir sur la terrasse du château. La vue sur le château de Beynac est imprenable !

Comment résister à une boisson avec une vue pareille ? © French Moments

Et si le château est ouvert, ne manquez pas de descendre les escaliers à vis avant de sortir définitivement des jardins.

La vue extérieure du château de Marqueyssac © French Moments

A l'intérieur du château de Marqueyssac © French Moments

Nous n’avons pas eu l’opportunité de découvrir les jardins en fin d’après-midi mais nous avons pu prendre cette belle photo du château vu de Vézac un autre soir…

Le château de Marqueyssac en soirée © French Moments

Notre conseil : acheter un billet combiné (14 euros) donnant accès aux jardins de Marqueyssac ainsi qu’au château de Castelnaud perché de l’autre côté de la vallée.

Le succès de Marqueyssac en fait un des sites du Périgord les plus fréquentés avec près de 200 000 visiteurs en 2011.

Pour en savoir plus sur les jardins, visitez notre site internet [en anglais] en cliquant ici.

Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Monuments de France, Tour de la France de Pierre et Rachel 2012, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>