La grande diversité des villes portuaires en France

Cet article a été rédigé dans le cadre de notre cours intensif de français à Noosa sur la Sunshine Coast en Australie. Il a servi de base d’étude le mercredi 18 septembre 2013.

Avec ses 2000 kilomètres de littoral, la France a de nombreux ports. Chacun d’entre eux a ses spécificités. On distingue quatre fonctionnalités principales : port de commerce, militaire, de plaisance et de pêche.

Les principaux ports de commerce français se situent sur la Manche : Le Havre, Calais, Dunkerque et Rouen.

La ville portuaire de Dunkerque vue du ciel par Google Earth

Dunkerque dans le Nord-Pas-de-Calais est le plus connu. Classé troisième port français en terme d’activité fret (c’est-à-dire en fonction de la quantité de produits qui passent par le port), il s’ouvre sur la Mer du Nord. Les céréales sont la plus grande exportation maritime française, dont la production totale est exportée à 52%.

Les villes dotées dʼun port militaire ont, pour la plupart, été les cibles principales des bombardements pendant la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd’hui, les infrastructures ont été reconstruites, et les villes de Toulon, Lorient, Brest, Cherbourg… accueillent notamment les chantiers navals ainsi que les navires et les bases de la Marine française. Brest, par exemple accueille les chantiers navals de DCNS* où le porte-avion Charles de Gaulle a vu le jour, ainsi que la base militaire de lʼÎle Longue, qui sert de base pour les sous-marins nucléaires français.

Le porte-avion Charles de Gaulle en rade de Toulon © Nuno Tavares – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

La construction navale est une source d’emplois importante, et les constructions sont à destination de l’armée française mais aussi d’autres pays, tels que l’Inde ou le Brésil.

Les ports de plaisance sont les plus nombreux. Les plus connus d’entre eux sont ceux de Saint-Tropez et de Marseille. « Saint Trop’ » est en effet bien renommée parce quʼelle accueille les yachts des personnalités de la jet-set les plus connues comme Sylvester Stallone ou encore Nicole Ritchie. Le Vieux port de Marseille fut construit pendant l’Antiquité par les Romains. C’est aujourd’hui le port de plaisance de la ville, idéalement placé puisqu’il permet aux navigateurs de débarquer en plein centre-ville, dans un espace piétonnier qui fait de cet endroit la plus grande place d’Europe.

Le Vieux-Port de Marseille © Olivier Risnes

Une autre activité commune à tous les ports est la pêche. Les chalutiers et les barques de pêcheurs côtoient souvent les bateaux de plaisance. Partant à l’aube pour plusieurs heures de pêche au large, les chalutiers rythment la vie portuaire. Ils approvisionnent les criées, où la pêche du jour est vendue, comme sur un marché, au plus offrant. Le plus petit port de pêche de France se trouve à Saint-Germain-des-Vaux, en Basse-Normandie. Il s’agit de Port-Racine, où sont amarrées une dizaine de barques de pêcheurs.

De plus, les ports sont l’endroit où ont lieu de nombreux événements nautiques, tels que régates, fêtes et jeux nautiques. La ville de Brest par exemple, et ses populaires « Les tonnerres de Brest », rassemble chaque année depuis 1992 de très nombreux bateaux. Venus de France mais aussi de l’étranger, ces navires sont présentés au public dans le port de Brest, pour une fête de marin organisée par des marins. Aussi, le port des Sables d’Olonne, en Vendée, est le point de départ du Vendée Globe, tous les quatre ans. Il s’agit d’une course autour du monde, en passant par les trois caps (Bonne-Espérance, Leeuwin et Horn), puis une longue descente de l’océan Atlantique, et un passage par l’océan Indien et l’océan Pacifique.

Le Vendée Globe 2012-2013 aux Sables d’Olonne © Sylvain NGR – licence [CC BY-SA 3.0] from Wikimedia Commons

Cette course prend aux skippers trois mois pour être complétée. Elle est très populaire en France, car elle offre à chaque édition son lot d’émotions. En effet, en 2008, deux skippers ont retourné leur bateau et ont été secourus par d’autres concurrents ; un autre a percuté une baleine ; et un dernier a fait échouer son bateau sur un iceberg. Enfin, chaque port français organise, au printemps ou en été, sa fête du port. C’est l’occasion d’organiser des jeux sur l’eau, qui peuvent aller de simples courses à de véritables joutes nautiques dans certains ports comme ceux de Béziers, d’Agde ou du Grau-du-Roi. Des tours en bateau et des concerts sont également souvent organisés.

En France, le ferry est un moyen de transport couramment utilisé, pour relier les îles au reste du pays. La ligne la plus importante est celle qui relie la Corse au reste du pays. Assurée par Corsica Ferries, la liaison se fait entre des villes françaises comme Nice ou Toulon vers Bastia, Calvi ou encore Ajaccio, à raison d’une trentaine de voyages par jour. Et pour les autres îles françaises, telles que Ouessant, Molène ou encore l’île de Batz, des liaisons par ferry sont également mises en place, afin d’offrir aux îliens l’opportunité d’avoir une liaison en continu avec la terre.

* Le Groupe DCNS intervient dans le domaine de lʼarmement naval et de lʼénergie.

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Articles en français facile, Au fil de nos leçons, Australie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>